jean francois dit bigoudi et son indian scout chez indian angers

Jean-François et sa Scout Bobber, Indian Angers

Par Jean-Michel Lainé le .
C'était la fin de la journée quand j'ai rencontré Jean-François dit Bigoudi. Il est arrivé au guidon de son Indian Scout Bobber équipée d'un Jekyll. Une marque sur laquelle il avait flashé en Espagne, une Indian Scout Bobber pour rouler avec les copains.

Jean-François : J'ai une Indian Scout Bobber de 2019, toute récente immatriculée en février, bridée A2 parce que je suis un jeune permis, j'ai eu mon permis il y a tout juste un an, le 2 ou 4 octobre 2018, un cadeau de mes 50 ans. Alors c'est ma deuxième moto, j'ai un Versys 650 avec un Top Case pour pouvoir emmener mon épouse se balader ou les enfants, trimbaler le casque et les affaires dans le Top Case, et puis le Bobber parce que je rêvais d'une vraie moto (rires). La Versys c'est très confortable mais plus utilitaire. La Scout Bobber c'est la moto plaisir, avec la Scout je roule tout seul maintenant mais j'avais mis le petit pouf passager, ma femme trouve que c'est un peu raide (rires) mais j'ai gardé les cale-pieds à tout hasard. J'ai beaucoup de plaisir à me balader tout seul, j'ai fait monter dessus les pots Jekyll qui apportent un peu de sonorité dès qu'on pousse un peu, c'est vraiment une moto extraordinaire.

Une sublimissime Indian en Espagne

J'ai connu Indian un peu par hasard, j'étais en vacances à Rosas en Espagne, je faisais mes courses à pieds et il y en avait une magnifique garée le long du trottoir, je l'ai trouvée sublimissime, elle avait été un peu préparée mais pas plus que ça, une jante arrière un peu plus large, j'ai adoré cette bécane tout de suite. Ce côté très trapu qu'on retrouve pas chez Harley, j'étais beaucoup allé chez Harley avant d'avoir mon permis en me disant j'achèterai une Harley. Côté pratique j'ai 12,5 litres de réservoir quand on en a 9 chez Harley, c'est plus compliqué de gérer ses destinations, et puis j'aimais ce côté un peu trapu, un peu massif de la Bobber qui est moins exacerbé sur les Harley de petites cylindrées. Pour moi c'était vraiment la Bobber, la moto du mauvais garçon, la crise de la cinquantaine (rires).

Des projets avec cette Indian Scout Bobber ?

Pour la suite, les grosses bécanes c'est pas trop mon truc, je trouve que c'est très encombrant moi cet que j'aime bien avec le Bobber c'est cette sensation de liberté, j'ai plus envie de modifier des petites choses, une gomme un peu plus large derrière, des soufflets de fourche devant, peut-être un petit design sur la bécane, plutôt customiser celle-là que passer sur un truc plus gros, je ne suis pas un grand rider. Je fais la Transalp, je peux faire une rando comme ça avec les copains, ça me fait très plaisir, j'ai pas peur d'avoir mal au derrière parce que c'est un peu raide, mais c'est vraiment ça qui me plait. Le côté mauvais garçon mais bon enfant.

Merci Jean-François pour cette discussion autour de ton Indian Scout Bobber et bonne balade avec les copains ! Pour ceux qui le connaisse, c'est bien Bigoudi qui s'est prêté au jeu de l'interview.

Cette Indian Scout Bobber a quelques modifications : des amortisseurs EMC avec la bague en finition alu, les échappents Jekyll and Hyde, le petit Ape Hanger et la selle confort de marque  Sellerie Confort  à Cérans Foulletourte près du Mans dans la Sarthe.

Reportage Indian Angers

Cet article fait partie des 10 articles du reportage Indian Angers.

Commenter « Jean-François et sa Scout Bobber, Indian Angers »

rester connecté

m'inscrire perdu ?