velocipede a vapeur de louis guillaume perreaux expose aux ateliers des pionniers

Première moto à vapeur de Louis Guillaume Perreaux

Par Jean-Michel Lainé le .
Demain s'ouvre à Milan le salon EICMA 2019 où toutes les premières mondiales seront dévoilées. Il y a 150 ans, Louis Guillaume Perreaux lança la première moto tout simplement. C'était en 1871. Une moto avec un monocylindre à vapeur 14 ans avant Daimler.

Il n'y a pas longtemps, je vous parlais de la première moto construite en 1885. C'était par Gotlieb Daimler en Allemagne, un nom bien connu dans l'univers automobile actuel avec Mercedes-Benz. Daimler ne fit qu'une seule moto et passa tout de suite à autre chose. Avant la moto Daimler avec un moteur à explosion de 1885 dont une réplique est exposée au musée Mercedes-Benz à Stuttgart, Louis Guillaume Perreaux en fit une avec un moteur à vapeur. Ce vélocipède à vapeur date de 1871, il y a près de 150 ans et 14 ans avec la Daimler. L'histoire dit que l'inventeur qui roula à Paris avec et commercialisa son invention, avait hésité avec un moteur électrique mais qu'il avait conclu que c'était irréalisable.

Louis Guillaume Perreaux avait penser utiliser les mouvements du pilote sur la selle pour donner de l'énergie au volant d'inertie via la lame souple du support de la selle. Le moteur de ce vélocipède à vapeur est un monocylindre de 22x80 mm. La chaudière est alimentée en eau par une pompe mécanique. Le chauffage est assuré par un gazomètre qui fonctionne au pétrole ou à l'esprit de vin, de l'éthanol. La transmission se fait à la roue arrière par deux courroies. L'ensemble est installé sur un cadre de vélo de Michaux et pèse 61 kilos. Ce Vélocipède à vapeur n'a pas de frein mais peu atteindre 35 km/h, pas si mal pour une moto à vapeur de 150 ans.

Cette moto à vapeur était exposée aux Ateliers des Pionniers à Gallardon, pour une exposition spéciale sur laquelle on reviendra. Le reste du temps, elle fait partie de la collection du musée du domaine départemental de Sceaux dans les Hauts-de-Seine. 7 années après son vélocipède à vapeur, Louis Guillaume Perreaux se lança dans la fabrication de tricycles plus adaptés à recevoir une mécanique encombrante et lourde.

chaudiere et monocylindre a vapeur de l ancetre de la moto
Chaudière et monocylindre à vapeur de l'ancêtre de la moto

Commenter « Première moto à vapeur de Louis Guillaume Perreaux »

rester connecté

m'inscrire perdu ?