Indian Springfield Dark Horse de Lionel chez Indian Nice, indian springfield dark horse de lionel a nice

Indian Springfield Dark Horse de Lionel chez Indian Nice

Par Jean-Michel Lainé le .

Après des années en japonaises, Lionel passe à Indian avec une Scout puis cette Springfield Dark Horse. Pourquoi ce changement radical, pourquoi sa Springfield et que fait-il de nouveau avec cette moto, il nous raconte tout chez Indian Côte d'Azur à Nice.

Lionel : ce qui m'a plu c'est d'avoir les sacoches en dur, ne pas avoir les sacoches en cuir. Précédemment j'avais une Scout, elle est plus petite et jolie, mais on fait quand même pas mal de route, on fait des belles balades avec ma femme. Pour le confort on voulait une moto un peu plus grosse et c'est un bon compromis entre les très très grosses avec le gros nez de cochon et tous les équipements devant, la Chieftain ou Roadmaster. La Springfield c'était un bon compromis et très confortable. Je l'ai depuis 1 an 1/2, elle doit avoir 16000 kilomètres, on roule bien. C'est énormément de balade mais je m'en sers aussi des fois pour bosser la semaine. Ça dépend du temps forcément et quand j'ai du matériel je ne peux pas la prendre, mais si je dois juste aller au bureau ou autre souvent je la prends.

Notre Scout c'était notre première Indian. Je roule à moto depuis très longtemps mais j'étais sur des japonaises et on est passé sur de l'américaine parce que ma femme voulait faire de la moto et qu'elle ne voulait pas monter sur ma moto sportive. Avant j'ai eu Fazer 600, FZ6, SV650 S, des petites motos. Ce ne sont pas des Supersport mais toujours à tendance un peu allongé sur la moto.

Vous avez changé l'usage de la moto avec votre Indian Springfield ?

Lionel : Je ne faisais pas de balade avec les autres, ou très peu, alors qu'avec celle-là des fois dans la journée on fait 300 kilomètres. On a découvert une moto et surtout on a découvert le club (ndlr : IMRG de Nice) avec qui on fait de superbe sortie, on découvre des coins qu'on connait pas dans la région, de petits villages perchés dans la montagne, des petits restaurants où on aurait jamais eu l'idée de venir. Maintenant je fais partie du bureau du club, c'est moi qui ait fait le site internet de l'IMRG Indian Nice Riders qu'on vient de mettre en ligne. On est en train de mettre en place tout un système de réservation de balade en ligne avec un trombinoscope, un forum, on est en train de vraiment le développer. On commence à être pas mal, on a dépasser la cinquantaine, ça commence à être gros.

Pourquoi la Dark Horse ? Au tout début je voulais une Dark Horse noire, toute noire. Il n'y en avait pas. Elle était dans un coin et s'est ma femme qui l'a vue de loin et qui m'a dit  regarde celle-là  et effectivement c'est une Dark Horse aussi (ndlr : les Dark Horse ont le moteur noir, ça n'a rien à voir avec le coloris de la moto). Le contraste entre le blanc satiné et le moteur noir de la Sprinfield on a trouvé ça magnifique et en plus je suis le seul en avoir une comme ça donc c'est parfait. J'aime pas avoir la moto que tout le monde a.

Merci Lionel pour cette discussion autour de votre Indian Springfield Dark Horse chez Indian Côte d'Azur à Nice. Bonnes balades !

# mots clés

Dark Horse Indian Scout Springfield