Rencontre Indian Metz : Rico et sa Springfield

C'est à Metz chez Indian, que j'ai rencontré Rico et sa Springfield Dark Horse. Il a été le tout premier client de la concession, est devenu le photographe de la concession et est maintenant aussi le président de l'IMRG de Metz. Il nous raconte tout ça.
Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .
rico et son indian springfield dark horse a metz
Rico et son Indian Springfield Dark Horse à Metz

Rico : Je suis le président du Rider Group IMRG Metz qui s'appelle les  Indian Metz Rider . Le rider group sert de lien entre la concession et le client, le client on le laisse pas seul, on propose plein de sorties, des balades, des réunions et tout, et ils se rendent compte que rouler en groupe c'est pas mal aussi surtout des gens qui ont l'habitude de rouler tout seul, avec la même marque, la même philosophie, on roule tranquille, c'est limité à 80 mais avec ces motos là on roule à 80, on roule doucement, on roule tranquilos, même les gens qui ne sont pas membres, on leur envoie des messages pour leur faire connaitre la vie du club et leurs proposer de venir avec nous quand on fait des sorties.

Alors Indian, depuis gamin je connais la marque, les photos de police américaine et tout, j'ai roulé 15 ans Harley j'ai eu 7 motos, ensuite j'ai voulu changer de style je suis passé sur Thruxton Triumph, Café Racer j'aimais bien le style, ensuite j'ai attendu que la Bobber sorte, fin 2016 dans les journaux elle était sortie, 2017 quand j'ai voulu l'acheter il y avait une attente trop longue, donc j'ai vendu ma Thruxton et puis j'ai essayé des motos, j'étais un petit peu perdu, Harley je ne voulais pas y retourner, j'ai essayé une BMW la NineT que je trouvais vraiment belle, j'étais prêt à reprendre une Triumph une Thruxton encore et en déposant la voiture de ma femme chez Fiat à côté du magasin Indian Metz, je passe devant le magasin, j'ai vu que Indian était revenu sur le marché, depuis 2 ou 3 ans je ne suivrais plus l'actualité des motos américaines surtout, je suis rentré dans le magasin ça faisait 15 jours qu'il était ouvert. La moto m'attendait là sur le podium, j'ai pas pu l'essayer rien, il n'y avait qu'une moto en Scout préparée, je l'ai acheté j'étais le premier client du magasin.

Aujourd'hui je roule avec une Springfield Dark Horse, en général les gens du club montent en gamme au fur et à mesure. La première année ils vont prendre une Scout ou alors une Chief, la deuxième année ceux qui prennent une Scout parce que la femme veut faire des voyages un peu plus confortablement donc ils montent en gamme, ceux qui ont des Chief veulent encore plus confortable vont sur des Roadmaster, c'est tout le monde qui monte un petit peu en gamme parce qu'ils sont contents de la marque et ont envie de rester dans le groupe de l'IMRG. Du coup j'ai fait comme tout le monde. En tant que président, je suis représentant de la marque directement, je prends tous les messages des gens, je vais voir la concession qui fait vraiment tout ici pour que tout le monde soit content.

Il y a 15 jours on était à Bastogne, à chaque fois qu'on fait une sortie on fait une sortie à thème en même temps, là on a été visité le musée de la guerre. A la rentrée au mois de septembre il y a un hommage à Johnny Halliday à Maizière-lès-Metz à côté avec une réunion de bikers ils veulent réunir au moins 1000 motos, toutes marques bien sûr, l'année dernière on avait déjà un stand et cette année l'IMRG va monter un stand Indian pour représenter notre concession où on va exposer les motos de nos membres, on a prévu aussi un week-end de 2 jours dans les Vosges, on a un mois de septembre encore bien rempli. On est 52 motos, environ 90 membres, quand on fait une sortie on est entre 15 et 20 motos tout le temps, on est parti en Tchécoslovaquie il y a un mois pour la plus grosse réunion au monde d'Indian on est parti à 22 motos, on a eu un prix de l'IMRG qui avait amené le plus de monde, 22 motos on passe pas inaperçus. On a pas mal de femmes qui roulent en Scout et Bobber, souvent leurs maris ont des Indian, des Scout aussi.

Merci Rico pour ce long échange, bonne route avec cette Springfield Dark Horse et longue vie à cet IMRG ! Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez donc rencontrer l'IMRG Metz dès la rentrée à Maizière-lès-Metz.

Dans le dossier Indian Metz

Cet article fait partie des 10 articles du dossier Indian Metz.

Commenter « Rencontre Indian Metz : Rico et sa Springfield »

rester connecté

m'inscrire perdu ?