alex passionne de moto travaille chez factory moto par un heureux hasard

Rencontre avec Alex et Christian de Factory Moto

Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .
Quand on entre chez Factory Moto Suzuki, on est généralement accueilli par Alex ou Christian. C'était le premier jour de la grande fête de Factory Moto, le 24 mai 2019. Tous les deux ont des parcours étonnants avec la passion de la moto en fil conducteur.

Alex presque par hasard dans le métier de sa passion

Alex ne travaillait pas du tout dans la moto au départ. La moto était un loisir, une passion, et un jour le hasard a bien fait les choses.

Alex : Alors j'ai un parcours très atypique parce que j'ai fait des études de design au départ. Je dessine depuis que je suis tout petit depuis l'âge de 3 4 ans, je voulais faire designer automobile au départ, j'ai fait des études techniques qui allaient avec : BTS et licence design arts appliqués, puis graphiste dans une agence de com' et petit à petit je bascule du côté obscur (rires) et à force de fabriquer des sites j'ai commencé à les vendre. J'ai fait quelques boites de graphisme en tant que commercial et puis au mois de juin dernier je suis tombé sur une annonce pour Factory Moto qui cherchait un commercial à laquelle j'ai postulée. J'ai fait 2 journées d'essai à la fin desquelles j'ai été pris. Et pour la petite histoire par rapport à la marque Suzuki, c'est que quand j'ai commencé la moto à l'âge de 7 ans, c'était sur un RM 50 Suzuki et mon premier gros cube était un 650 Bandit. La boucle est bouclée si on peut dire. Je suis beaucoup tout ce qui est tout-terrain parce que j'ai commencé par ça, tous les championnats US de Supercross et Motocross, je m'intéresse de plus en plus à tout ce qui est piste et endurance, j'ai toujours suivi, j'ai toujours été abonné à différents magazines. Après c'est de famille parce que mon père m'a transmis le virus étant très jeune, c'est un motard du quotidien, par contre on fait de l'enduro tous les deux, c'est très très sympa. Avec mon collègue Christian on s'occupe des ventes véhicules neufs et occasions, les deux pôles, on aide aussi à la réception après-vente si besoin, on fait un peu tout.

Christian a changé de voie pour rejoindre la moto

christian travaille dans la moto depuis toujours et suzuki depuis longtemps
Christian travaille dans la moto depuis toujours et Suzuki depuis longtemps

Christian est juste à côté d'Alex. Pour sa part, après des études dans la mauvaise voie, il a décidé de tout reprendre pour se consacrer à ce qui lui plaisait : la moto.

Christian : Je suis un passionné de moto, j'ai passé mon permis à 18 ans et puis j'étais pas du tout là-dedans, je faisais des études secondaires dans l'électronique ça avait le don de m'ennuyer profondément, je suis parti à l'armée et en revenant de l'armée j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et j'ai fait une formation de mécanicien moto, j'ai fait un bac pro en alternance, et après c'était parti pour travailler dans la moto. J'ai commencé à Paris et puis très rapidement, je suis d'origine de Bordeaux, j'ai essayé de revenir et chercher un emploi sur Bordeaux. J'ai commencé à travailler chez Moto Kit en 93 et puis après j'ai travaillé chez Hangar 21, l'ancien patron pour qui je travaillais était quand même assez précurseur puisqu'il avait fait un grand magasin de 7000 m2 dans des hangars le long des bassins à flot au bord du lac, et sur les 7000 m2 il y avait 3500 pour la moto et 3500 pour l'accessoire, il y avait un restaurant au milieu, une moto-école, une piste moto-école devant et tout ça en 93 94, c'était carrément novateur. A l'époque t'avais pas Internet, le grand rendez-vous de tous les motards le samedi, c'était là. Il est parti entre guillemets à la retraite en 2008, j'ai bossé 15 ans là-bas. Et c'est la famille Louit qui a repris le panneau Suzuki et on a ouvert ici en septembre 2008 à Mérignac au départ exclusivement Suzuki. Et après en 2013 on a pris en plus des marques comme Vespa, Piaggio, Guzzi, Aprilia à une époque où c'était un peu difficile pour la moto. Pourquoi Suzuki ? Parce que l'ancien patron était concessionnaire Suzuki et Honda, ça fonctionnait bien au niveau de Suzuki, Honda a été séparé moi je suis resté sur la partie Suzuki, un groupe de mes collègues est parti sur la partie Honda, mais j'avais une préférence pour Suzuki par rapport à Honda, j'ai préféré rester sur la partie Suzuki. Avant j'étais vendeur indépendant, je suis passé salarié et responsable de magasin chez Factory Moto Suzuki. Sinon à titre personnel, au départ ma pratique de la moto c'était la moto de tous les jours, au fil des années tu réintègres un peu plus le 4 roues (rires) et puis après j'ai fait un peu de circuit pour le plaisir, loisir et puis occasionnellement des balades tout-terrain bucoliques on va dire, le dimanche avec les copains.

Suzuki

Reportage Factory Moto Suzuki à Mérignac

Cet article fait partie des 11 articles du reportage Factory Moto Suzuki à Mérignac.

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?