Florent et sa Suzuki V Strom 650 chez Runaway Bikes Toulouse, florent et sa suzuki v strom 650 chez runaway bikes a toulouse

Florent et sa Suzuki V Strom 650 chez Runaway Bikes Toulouse

Par Jean-Michel Lainé le .

Florent a fait la fermeture ce jour là chez Runaway Bikes à Toulouse et moi aussi. On en a profité pour papoter. Titulaire du permis depuis 3 ans, il nous parle de ses Suzuki, ses deux nouvelles, un roadster et cette V Strom 650 avec laquelle il est venu.

Florent : J'ai un Suzuki V Strom 650 de 2005 et un GSR 600 aussi. Aujourd'hui je suis venu avec le V Strom qui est une bonne routière, on peut voyager longtemps, ça passe un peu partout, on peut lui en demander quand même, elle répond. Elle est très vive de l'avant, très agréable à conduire. Elle a un certain gabarit quand même mais qui est facile à prendre en mains. Et puis le confort pour prendre la route. Je reviens des Alpes (ndlr : on est chez Runaway Bikes à Toulouse et Florent s'est rendu à l'Alpes Aventure Motofestival à Barcelonnette), le week-end dernier, j'ai fait 720 kilomètres dans la journée. Ça voyage bien. On peut la charger, c'est un très bon outil.

Quel est votre usage de cette Suzuki V Strom 650 ?

Florent : Je l'utilise essentiellement pour mes loisirs, donc les week-ends, je voyage quand même pas mal. Je fais au moins 20000 kilomètres dans l'année. Je fais souvent Toulouse Brive, et dès que l'envie me prend c'est facile de faire 300 bornes dans la journée, dans l'après-midi. Tous les week-ends.

La GSR 600, c'est un peu plus sportif. J'ai eu 3 ans de permis début septembre, c'est mon premier roadster. Avant j'avais le Freewind (ndlr : le Freewind 650, un monocylindre qui a été remplacé par la V Strom 650 avec son bicylindre) qui était bien sympa pour apprendre la moto.

Et avez-vous essayer la V Strom 1050 ?

Florent : oui, c'est une très bonne évolution, mais j'ai pas essayé l'ancienne 1000. Je retrouve cette agilité de l'avant, beaucoup plus fine, encore plus agréable à prendre en mains, une position qui est vraiment top, je pense que je pourrais y rester le jour et même la nuit (rires). Et puis j'ai vu qu'on peut mettre pas mal d'équipement dessus et j'aimerais voir un petit peu ses capacités Off Road, voir ce qu'elle donne. Pas pour gravir des montagnes, mais des petites pistes comme les Bardenas que j'ai déjà fait avec le Freewind, avec celle-là se serait les yeux fermés, enfin au moins un d'ouvert (rires). Je viens d'acheter mon V Strom 650 d'occasion, donc je vais attendre un peu mais s'il y a la bonne occasion... ça peut être tentant parce que c'est vraiment agile. J'étais impressionné. J'en n'ai pas essayé 15000 non plus des motos, mais la prise ne mains est naturelle. On se sent à l'aise tout de suite et puis il y a un beau pare-brise qui protège bien.

# mots clés

Suzuki V Strom

Reportage Runaway Bikes Suzuki Toulouse

Cet article fait partie des 9 articles du reportage Runaway Bikes Suzuki Toulouse.

Florent et sa Suzuki V Strom 650 chez Runaway Bikes ToulouseFlorent et sa Suzuki V Strom 650 chez Runaway Bikes Toulouse

Reportage Runaway Bikes Suzuki Toulouse

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?