daniel et son indian chieftain limited

Chieftain Limited de Daniel chez Indian Lille

Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .
C'est chez Indian Lille que j'ai rencontré Daniel avec sa Chieftain Limited flambant neuve, en fait non, mais très bien entretenue comme la plupart des Indian que je vois. Daniel nous parle du choix de cette Chieftain Limited qui est sa première Indian.

Daniel : Je suis possesseur d'une Chieftain Limited depuis juillet 2018, cela fait une bonne année. Auparavant je roulais sur une Harley, très bonne moto, et puis je roulais avec un ami qui roulait en Indian donc on allait régulièrement à la concession et lors d'une visite j'ai eu mon coup de coeur pour la Chieftain qui était exposée, j'avais pas l'intention de changer de moto et puis Anthony m'a proposé d'en essayer une. Et puis j'en ai essayé une, ce qu'il ne fallait pas faire (rires). J'ai retrouvé des super sensations, on est sur des nouveaux modèles, nouveau cadre, nouveau moteur. Je voulais une moto confortable pour faire de la route, pour emmener mon épouse également, et puis après l'essai ça a été concluant et puis j'ai craqué.

Que faites vous de votre Indian Chieftain ?

Daniel : Alors je fais beaucoup de balades, boulot non parce que je suis retraité, donc j'en profite deux foi plus de la moto, donc c'est beaucoup de balade, là je fais parti du club IMRG, cette année on a fait Clermont Ferrand (ndlr : là où s'est déroulé le rassemblement Indian France à Riom), c'était super super, pas de vacances comme je pars à l'étranger c'est difficile mais c'est dans mes projets. J'emmène mon épouse quand on fait des grandes sorties, Clermont elle est venue avec nous, j'ai la selle passager ainsi que le Sisi bar, elle est vraiment à l'aise, d'ailleurs elle est tellement à l'aise que sur la route elle s'endormait (rires).

Chez Indian, c'était la Chieftain et pas une autre ?

Daniel : Chez les indian, ce qui me plaisait bien, ce sont les Chief, la Chieftain j'aimais bien avec le nez de cochon, le pare-brise électrique, ça me suffisait, je ne voulais pas prendre la catégorie supérieure avec le top case et tout, déjà là c'est un beau poids, je pense que sur la Roadmaster on ajoute 100 kg (ndlr : Daniel exagère un peu, l'écart est de 45 kg avec 420 kg pour la Roadmaster avec les pleins contre 375 kg pour la Chieftain Limited). Celle-ci c'était vraiment ça et puis telle qu'elle était exposée, c'était mon coup de coeur. Avant c'était beaucoup de japonaises, il y a 5 ans je suis passé chez Harley, puis depuis 1 an chez Indian, superbe machine, très très bonne routière, très fluide, très bonne protection, j'en suis enchanté.

Merci Daniel pour cet échange enthousiaste autour de cette superbe Indian Chieftain Limited, bonnes balades à vous !

Indian

Reportage Indian Lille

Cet article fait partie des 14 articles du reportage Indian Lille.

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?