jean jacques et christine sur leur indian springfield devant indian lille

Jean-Jacques et sa Springfield chez Indian Lille

Par Jean-Michel Lainé le .
J'ai rencontré Jean-Jacques et Christine sur leur Indian Springfield rutilante chez Indian Lille dans la zone commerciale de Seclin. C'est la première Indian qu'ils ont après des japonaises. Ils nous disent comment s'est faite cette rencontre avec Indian.

Comment s'est fait le choix d'une Indian Springfield

Jean-Jacques : je viens d'acquérir une Sprinfield, avant je roulais en 1700 Voyager Kawasaki. Il s'est avéré qu'elle devenait un peu lourde, je voulais une selle plus basse, etc. les japonais ont un peu délaissé le marché des customs, j'étais un peu ennuyé, j'étais très fidèle à la concession Kawasaki, je voulais changer de bécane et j'étais attiré par les deux marques Harley-Davidson et Indian.
Je reconnais que chez Indian j'ai eu l'accueil que je n'ai pas eu chez Harley, on s'est déplacé une fois à l'improviste, on nous a présenté tout de suite la moto, on nous a proposé de nous la faire essayer, une démarche vendeuse, c'était parti.

Pourquoi la Indian Springfield en particulier ?

Jean-Jacques : Alors pourquoi la Springfield, je fais partie de la Old School, j'aime bien les chromes, l'un et l'autre étions un petit peu partagés entre la Chief Vintage et la Springfield, mais c'est toujours ma femme qui a le dernier mot (rires). Je pilote et elle choisit la moto, et niveau finition il y avait quand même les sacoches en dur, moi j'aimais bien la Vintage, les pare-cylindres avant / arrière, il y avait quand même pas mal de chose sur la Springfield qui n'existaient pas sur la Vintage. Madame a dit c'est celle-là que je veux (rires).

Christine intervient : ça fait longtemps qu'on connait Indian, il y avait des Randonneurs (ndlr : un club moto) qui en avaient, c'est vrai que j'avais flashé dessus, mais pas en couleur rouge, elle était belle.

Jean-Jacques : Cette moto nous plaisait, tous les côtés positifs des présentations faites sur les journaux et par les gens qui en possédaient déjà une, ça nous à permis de finaliser vite fait notre choix. Il y a aussi Anthony de la concession Indian Seclin (ndlr : Indian Lille est précisément à Seclin) qui nous a rassuré sur la conduite, etc. on a eu le coup de coeur pour cette superbe moto et on est ravi d'avoir une Indian.

Des balades de prévues avec cette Indian Springfield ?

Jean-Jacques : On vient de s'inscrire à l'IMRG (ndlr : Indian Motorcycle Rider Group de Lille) et on roule avec le groupe des randonneurs à Mouscron (ndlr : en Belgique, juste à la frontière avec Tourcoin), c'est surtout des sorties et des balades caritatives.

Merci Jean-Jacques et Christine pour cette discussion, bonnes balades à vous deux sur cette India Springfield !

Indian

Reportage Indian Lille

Cet article fait partie des 14 articles du reportage Indian Lille.

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?