alain et annie avec leur indian chieftain

Alain, Annie et leur Chieftain chez Indian Lille

Par Jean-Michel Lainé le .
C'est chez Indian Lille que j'ai rencontré Alain et Annie, heureux possesseurs d'une Indian Chieftain depuis peu. Leur première Indian et leur premier custom après des sportives et roadsters. Ils nous parlent de cette Chieftain et des nouveaux projets.

Alain : J'ai une Indian Chieftain. Je connaissais déjà la marque, on connaissait pas de magasin au départ, après on a vu que c'était à Méteren. Avant on avait été chez Harley, très mal reçu, et on est venu voir ici Anthony super cool, à l'écoute des clients en fait. C'est ma première Indian, avant j'étais en roadster et avant en sportive, donc aucun rapport.

Pourquoi une Indian Chieftain ?

Alain : Alors pourquoi la Chieftain ? Nous on adore la bécane, surtout les balades et puis maintenant la vitesse c'est terminé, on n'est plus dans les années 80 (rires). Les sportives avec l'âge, quand on est toujours sur les poignets... J'ai préféré celle avec les 3 phares devant, ça fait plus joli, j'ai mis les LED devant, Full LED avec l'effet stroboscopique pour les bouchons (rires).
On fait des balades mais les vacances aussi. Notre prochain projet c'est d'acheter un Ford F100 américain un vieux, à retaper et mettre la moto derrière. J'ai déjà fait faire le rail pour qu'elle monte automatiquement dessus en fait. C'est électrique, on la met dans le sabot et le rail fait le reste pour la monter dans le pickup. On a été à Ouistreham (ndlr : la Normandy Beach Race à Ouistreham), on a eu pas mal de contacts avec les gens pour ce projet. Les gens sont ouverts, ils sont cools,

Quelles balades avec la Chieftain ?

Alain : On s'est mis au club (ndlr : IMRG Lille) pour faire des sorties, j'ai une paire de copains qui sont passés au roadster aussi, mais c'est toujours le même circuit le dimanche. Donc c'est bien mais c'est pas ce qu'on a envie

Annie : et moto super confortable

Alain : Voilà, et tenue de route, tout ce qui est virages assez serrés, c'est bluffant. Comparé à la Street Glide, on penche plus avec celle-là

Annie : et on est plus serein même en tant que passager

Alain : c'est un bon choix, aucun regret. La moto je l'ai achetée fin mai, j'ai déjà 5000 bornes (ndlr : on était fin octobre, donc 6 mois), dès qu'il fait beau je la prends.

Annie : c'est vrai que toi tu la prends parfois en semaine pour aller travailler, mais dès qu'il fait beau, on n'organise pas mais on se lève le matin et on se dit  aller on va faire un tour là .

Alain : ça nous arrive de prendre une carte, tirer une fléchette dessus, la dernière fois c'était Metz.

Annie : on avait fait le Mont Saint Michel aussi, c'est vraiment sympa.

Merci à vous deux, je note une certaine habilité aux fléchettes pour viser le Mont Saint Michel sans tomber dans l'eau, bonnes balades à vous deux en attendant l'arrivée du F100 !

Indian

Reportage Indian Lille

Cet article fait partie des 14 articles du reportage Indian Lille.

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?