Essai KTM Enduro 690 modèle 2008 par Jean-Michel Lainé

Essai KTM Enduro 690 modèle 2008

La gamme 690 ne comprend pas moins de six modèles avec le Duke, les Supermoto et l'Enduro aux aptitudes routes et tout-terrain
Par Jean-Michel Lainé

La gamme 690 ne comprend pas moins de six modèles avec le roadster Duke, les Supermoto et donc les Enduro. Une gamme très complète parmi lesquelles on trouve la 690 Enduro qui a été essayée lors d'un périple dans la Drôme qui fera l'objet d'un dossier prochainement.

Si elle en porte le nom et est «rangée» aux cotés des EXC dans les machines du constructeur autrichien, cet Enduro se positionne comme un trail, même si cette machine peut être très à son aise sur une Baja. En effet, ce trail s'éloigne significativement de ceux que nous connaissons actuellement qui ont pour la plupart oublié l'aspect tout-terrain. La 690 Enduro fait preuve de belles capacités hors bitume tout en étant capable de prestations très sportives sur route : une machine bonne à tout faire efficacement comme nous a habitué KTM depuis quelques années.

On nous l'avait dit en en prenant possession, cette machine est très proche de la SMC690 dans sa conception. C'est vrai qu'à première vue, en dehors de la roue de 21 pouces à l'avant, 18 à l'arrière, des pneus mixtes et du simple disque de 300mm à l'avant, peu de différences sont à signaler même la puissance de 63cv à 7500tr/min et le couple de 6.5mkg à 6000tr/min sont identiques.

Le 690 est un monocylindre toujours aussi atypique. Il vibre peu en bas régime et fait preuve d'une allonge étonnante dès que les 4000tr/min sont passés. Quand il n'y en a plus, il y en a encore, seul le rupteur (zone rouge vers 7800tr/min) arrêtera les montées en régime vigoureuses de ce bloc de 654cm3. Capable d'une certaine douceur comme d'un répondant presque instantané, le monocylindre sait se montrer à l'aise en tourisme bucolique ou à l'assaut d'une belle route de montagne. Pour en profiter pleinement, la KTM possède une boite de vitesse à 6 rapports qui se manie sans encombre à la volée et un embrayage anti dribble à commande hydraulique pour les rétrogradages les plus vifs. Enfin, l'Enduro fait preuve d'une certaine discrétion sonore qui est toujours la bienvenue surtout lorsqu'on s'aventure en dehors des sentiers battus (88db 3750tr/min).

La 690 Enduro se montre sous son meilleur jour sur des routes variées. Capable d'accrocher 170km/h en vitesse de pointe et d'accélérations énergiques, cette machine est surtout incroyablement sereine quel que soit l'état de la route. Sa stabilité est étonnante sur les grandes courbes et les beaux revêtements comme sur les petites routes défoncées pleines de plaques de graviers et de bosses. Même sur les chemins roulants ou sur les petits sentiers, elle se sent bien. Seules les manoeuvres sur des chemins un peu escarpés sont plus délicates avec ses 140kg à sec, sa garde au sol de 30cm et une hauteur de selle de 910mm. Un bémol tout de même à cette machine qui chauffe vite au ralenti. Pour éviter la montée en température il faudra opter pour un bon rythme et éviter de flâner en centre ville...

Pour les «grands», le cintre du guidon est sans doute un peu bas pour rouler parfaitement à l'aise debout en TT, en revanche, son maniement est parfait avec ses repose-pieds typés Enduro qui ne glissent absolument pas et, un réservoir et une selle qui n'entravent pas la position. Sur la terre, les grands débattements et la progressivité du frein avant sont idéals. Le frein arrière est pour sa part un peu trop mordant.

Sur route, si la machine est proche de la SMC, ce n'est pas un SM pour autant. En effet, les grandes roues demandent un peu d'effort pour sauter d'un angle à l'autre à vitesse élevée, les pneus mixtes Metzeler Enduro 3 se dérobent un peu lorsqu'on approche de l'angle maxi et l'excellent frein avant n'a pas le mordant d'un SM. Pourquoi ce rapprochement ? Parce que l'enthousiasme montant rapidement au fil des kilomètres, la conduite est de plus en plus incisive et on oublie qu'on est au guidon d'un trail même si celui-ci est des plus sportifs. Une fois cette notion assimilée, la 690 Enduro sait se montrer des plus véloces quelque soit le terrain de jeu.

En promenade ou à l'attaque, sur terre ou sur bitume, l'Enduro 690 semble la machine idéale pour se faire plaisir en profitant d'une belle partie cycle et d'un moteur des plus démonstratifs. Deux choses viendront toutefois contrarier ces longues virées : l'autonomie réduite même si la consommation n'est pas excessive (6.5L/100km pour un réservoir de 12 litres) et surtout une selle bien trop ferme pour prétendre aux jolies virées qui nous tendent les bras au guidon de ce terrible engin. Si les pneus sont mixtes, ce n'est pas le cas de la selle qui est restée complètement Enduro et devient très inconfortable en roulant longtemps assis pour un usage routier ou mixte comme on s'y attend au guidon d'un trail.

Le tableau de bord est identique au reste de la gamme 690. Très complet, on y trouve même la température de l'air, seule une jauge aurait été la bienvenue pour attaquer les grands voyages au long cours.

Bilan

KTM avec cette 690 Enduro propose un trail comme on n'en trouvait plus depuis de longues années : une petite machine par son gabarit, capable de rouler efficacement sur route ou sur piste, seuls l'autonomie et l'inconfort de la selle viendront rappeler les origines très «Off Road» de cette machine. Avec une selle plus «mixte» nul doute que cette machine serait proche de l'outil polyvalent par excellence. Bitume ou terre, peu importe au final, les longues balades devraient s'enchaîner avec le sourire.

Par Jean-Michel Lainé

On aime bien

  • le moteur trs dynamique
  • la partie cycle en usage mixte
  • les capacits route et TT

On aime moins

  • la selle inconfortable
  • l'autonomie en balade
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
et
On vous regarde
On la dtaille
On l'coute
Ecouter

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Essai KTM Enduro 690 modèle 2008

Photo 1 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 2 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 3 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 4 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 5 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 6 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 7 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 8 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 9 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 10 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 11 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 12 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 13 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 14 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 15 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 16 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 17 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 18 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 19 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 20 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 21 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 22 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 23 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 24 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 25 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 26 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 27 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 28 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 29 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008Photo 30 Essai KTM Enduro 690 modèle 2008

Fond d'écran

fond d'écran Essai KTM Enduro 690 modèle 2008

Dimensions 1024x768 1280x1024 800x600