eric et veronique avec la roadmaster de eric a riom

Rencontre Indian, Eric et Véronique en Roadmaster

Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .
C'est début juillet que se tenait le premier rassemblement officiel Indian en France entièrement dédié à la marque. Plus de 300 motos étaient présentes. J'y ai rencontré Eric et Véronique qui me parlent de Roadmaster, Chieftain et de leur club à Annecy.

Plus de 500 personnes étaient présentent à Riom pour le rassemblement officiel IRMG/ Parmi elles, Eric et Véronique étaient venus du club d'Annecy avec cette Roadmaster blanche toute neuve ou presque. Ils sont arrivés pour participer à une première, la première rencontre organisée de façon indépendante pour la marque américaine renaissante en France.

Eric : C'est mon deuxième Roadmaster, celui-là c'est un 2019. Le premier je l'ai gardé 6 mois, j'ai fait 12000 kilomètres. Elle roule souvent. Quand on n'a pas la Roadmaster, on prend les autres (rire). Je suis passionné de moto depuis très longtemps, ça fait 46 ans que je roule. Il me reste une petite mamie qui est un F6C qui a 20 ans, qui est toute dans son jus qui est en parfait état, ça c'est une moto de collection, c'est ... Il n'y en pas eu beaucoup et j'ai toujours eu une passion pour le 6 cylindres Honda, j'ai eu 5 Gold. Ce Roadmaster a 2000 bornes, il a une semaine (rire) non 2 semaines. On ne roule pas tout le temps mais on est descendu à droite à gauche, on a fait quelques cols histoire de se promener, ça va vite, ça va très vite les kilomètres. On fait des voyages le plus possible en petit groupe parce que c'est quand même plus sympa en petit groupe. Des grand groupes comme ça c'est pas très souvent parce que c'est parfois un peu compliqué de rouler avec des groupes constitués de 20 ou 30 motos, c'est plus difficile parce que ça exige de tout le monde d'avoir un comportement sur la route qui est très très régulier, c'est pas évident donc ceux qui arrivent dans le club on essaie de faire comprendre comment ça doit fonctionner et après ça demande beaucoup de la rigueur pour que quand on roule, être propre sur la route pour pas qu'on se retrouve dans des situations un petit peu difficiles. On est du club d'Annecy. C'est pas moi le président, il est en train de se balader en Corse, il y avait un voyage d'organisé, c'est tombé à ces dates là, ils sont partis à 6 7 machines, non 8 ! On est 70 dans le club, l'hiver on essaie de faire autre chose, des sorties raquettes, des trucs comme ça, il y a toujours quelque chose qui se passe, on a la chance d'avoir des gens en tête de club qui sont très très carrés, qui organisent les choses de manière très sérieuse, c'est très agréable même si des fois la rigueur c'est un petit peu contraignant mais sur des groupes constitués d'un tel nombre c'est bien. On roule souvent à deux mais chacun sa moto.

Véronique : J'ai une Chieftain blanche aussi, mais de temps en temps j'aime bien me faire promener, c'est pour ça que je suis montée derrière monsieur. On roule toujours ensemble, je fais pas mal de kilomètres et en plus moi je vais au boulot avec quand il fait beau. Cette année je ne l'ai prise 2 fois parce qu'au mois de mai il a plu tous les jours mais quand il fait beau je vais au boulot avec. C'est pour ça qu'il me fallait des valises et un pare-brise. C'est ma première Indian, mais c'est ma 5e ou 6e moto. J'ai commencé avec une 125, après je suis passée sur une 1100, une 1300 puis une 1800.

Merci à vous deux et bonne route sur vos Chieftain et Roadmaster !

Indian

Reportage Concentre Indian à Riom

Cet article fait partie des 14 articles du reportage Concentre Indian à Riom.

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?