Essai Harley-Davidson Pan America 1250 Special, essai harley davidson pan america 1250 special

Essai Harley-Davidson Pan America 1250 Special

Par Jean-Michel Lainé le .

Nouvel univers, nouvelle moto, nouveau moteur pour cet essai de la Harley-Davidson Pan America 1250 Special qui ne manque pas d'attraits. Cette première incursion dans l'univers des trails est une vraie réussite malgré quelques petits défauts. En route !

Retrouvez la fiche technique Harley-Davidson Pan America 1250 Special ainsi que nos son et photos à la suite de cet essai.

Quelle mouche a piqué la marque de Milwaukee pour se lancer dans l'univers du trail ? Tout simplement qu'il faut avancer et que tant qu'à faire, autant viser un marché porteur comme celui des gros trails. Après des années de customs, Harley-Davidson a fait rigoler tout l'hiver dans les chaumières avec sa Pan America 1250 Special mais le printemps venu, le premier essai est fait et elle ne fait plus rire cette moto parce que c'est du sérieux ! Harley-Davidson pourrait bien grappiller une belle part du gâteau avec cette machine taillée pour le voyage.

Au coeur de la Pan America, un moteur V Twin de 1250 cm3

Harley-Davidson donne des noms à ses moteurs, celui-ci s'appelle Revolution Max. C'est un moteur à refroidissement liquide de 1252 cm3 ouvert à 60°, super carré, à double arbre à cames en tête, admission variable avec un taux de compression de 13:1. Seule le twin de la KTM Super Adventure 1290 fait mieux en bicylindre avec 13,1:1. Alors non, ce n'est pas un moteur longue course ouvert à 45 degrés comme les Milwaukee Eight qui équipe le Street Bob 114 par exemple. C'est un moteur tout nouveau mais pas le premier liquide 8 soupapes à 60 degrés puisque le moteur Revolution développé avec Porsche qui équipait la gamme VRSC, V Rod en tête, l'était déjà. Si vous vous souvenez du moteur Buell 1125, bicylindre en V liquide 8 soupapes mais ouvert à 72°, on est plus proche de celui-ci. Mais l'analogie s'arrête là car ce moteur qui développe 150 chevaux et 128 Nm de couple est tout nouveau et ne reprend rien du passé en dehors de l'architecture.

moteur v twin de 1252 cm3 150 ch souple en bas et vif en haut
Moteur V Twin de 1252 cm3, 150 ch souple en bas et vif en haut

Souple, vif, dynamique, facile, les qualificatifs ne manquent pas après le premier essai. Ce moteur ne déçoit que par une sonorité trop métallique qui manque de profondeur. Il faut reconnaître que la Motor Company ne nous a pas habitué à ça. Pour le reste, le V Twin 1252 cm3 qui anime notre Pan America offre de sérieux atouts et une excellente polyvalence. Son couple maxi à 6750 tr/min et la puissance maximale à 8750 tr/min sont hauts perchés. Ils faut maintenir un régime moteur élevé pour tenir un bon rythme c'est vrai mais il n'est pas creux en bas pour autant, et rouler entre 3 et 4000 tr/min ne fait pas d'à-coup. Ça reprend bien avec un certain confort qui ne va pas maltraiter l'équipage en voyage. On a deux phases d'utilisation, sous les 6000 pour la route et au-delà pour les moments plus sportifs.

moteur largement mis en valeur sur la pan america 1250
Moteur largement mis en valeur sur la Pan America 1250

Et les modes ? Pluie, route, sport, enduro, enduro plus et 3 persos qu'on peut configurer comme on veut en entrant dans les menus (1 seul perso pour la Standard). On reviendra sur le côté enduro de la Pan America 1250 dans un complément à cet essai, pour l'heure on note un écart de comportement significatif entre route et sport ce dernier étant bien plus réactif à la rotation de la poignée. Idéal pour attaquer la montage à bon train d'autant que la partie cycle suit. La boîte est ferme mais rapide et verrouille bien. On peut regretter que H-D ne propose pas de shifter comme la concurrence mais ça viendra sûrement. On ne trouve pas l'effet gros couple qu'on trouve sur les V Twin Harley, mais ce nouveau moteur très réussi est parfait pour accompagner un gros trail. Il n'a pas à rougir face à la concurrence déjà bien implantée.

commodo droit pour la musique le controle de traction et au dessus les modes
Commodo droit pour la musique, le contrôle de traction et au-dessus les modes

Partie cycle agile et légère, très loin de ce qu'on imagine

Du moteur on saute à la partie-cycle puisque le V Twin y participe en étant porteur. Si vous vous souvenez de la Buell Ulysses XB12X avec son moteur HD, oubliez tout. Le cadre de la Pan America est en deux parties, deux treillis. Un à l'avant et à l'arrière qu'on voit plus facilement sous la selle. La Pan America 1250 Special comprend de nombreux équipements dont les suspensions semi-actives qui s'ajustent selon le mode de conduite choisi. En option (660€), la nôtre a aussi le système qui abaisse la moto à l'arrêt et la remonte lorsqu'on roule. Ce truc est bluffant car c'est rapide et transparent lorsqu'on roule. Le temps d'arrêt à un feu par exemple, c'est bluffant. Il n'y a qu'à la mise du contact qu'on voit la moto s'abaisser jusqu'à 3 cm pour permettre de facilement monter dessus. Ceux qui ont de courtes guiboles apprécieront grandement.

harley davidson a choisi un design unique
Harley-Davidson a choisi un design unique

Quel que soit le mode sélectionné, cette Harley-Davidson est vive, toujours précise et agile malgré ce qu'on pouvait imaginer en la voyant. La référence est plutôt à chercher chez KTM que chez H-D. Une fois soulevée de sa béquille latérale (trop courte, trop droite et trop loin), cette Pan est maniable à faible allure, précise en courbe rapide et stable sur autoroute. C'est sur ce plan aussi une très belle surprise. On peut lui reprocher une certaine fermeté des suspensions Showa en mode route ou sport car c'est vrai que lorsque la route est très bosselée, on le sent. Mais on peut aussi rouler en mode Enduro pour plus de souplesse, des modes qu'on change en roulant. La précision des trajectoires reste parfaite et on gagne en souplesse sur les petites routes défoncées. La version standard n'a pas cette possibilité de réglage et reste assez ferme mais la tenue de route est tout aussi convaincante. Et le freinage ? Parfait aussi : puissant, fin et sans brutalité sur l'avant avec son montage radial, utile et efficace sur l'arrière. Harley signe un comportement très réussi pour sa Pan America 1250 quel que soit le rythme adopté.

reservoir etroit et long
Réservoir étroit et long

Equipement riche et (presque) complet pour la Pan America Special

La Standard n'a pas tout l'équipement de la Special, et tous les équipements ne sont pas proposés. Par exemple, Harley ne propose la hauteur de conduite adaptative (660€) et les jantes à rayons (500€) que sur la Special en option. Le premier choix s'explique mais le second est surprenant. Les deux Pan America 1250 partagent de très nombreux équipements : la selle qui s'ajuste en deux hauteurs (dispo en plusieurs épaisseurs en option), l'écran TFT inclinable et tactile de 6,8 pouces avec les modes de conduite la navigation via l'application HD etc., le réglage du pare-brise sur 4 hauteurs, la prise USB C, les supports de valises, le contrôle de traction et l'ABS en virage, l'aide au démarrage en côte, éclairage full LED Daymaker, démarrage mains libres et régulateur de vitesse. La Standard est donc aussi très bien équipée.

phare a led daymaker comme sur les touring
Phare à LED Daymaker comme sur les Touring

Avec la Harley-Davidson Pan America 1250 Special, la barre est encore plus haute et la concurrence n'a qu'à bien se tenir face à cette américaine avec ce tarif très compétitif. Elle ajoute à la dotation les suspensions semi-actives, l'éclairage en courbe (placé au-dessus du phare), un amortisseur de direction, les poignées chauffantes avec des protège-mains, un sabot alu, une béquille centrale, le contrôle de la pression des pneus, le sabot moteur en aluminium et un truc qui compte pour ceux qui roulent debout en TT une pédale de frein ajustable. Que manque-t-il finalement ? Le shifter essentiellement à la conduite.

protection du buste et de la tete efficace
Protection du buste et de la tête efficace

Tout cet équipement aussi riche soit-il n'est pas parfait. Il y a de petites choses qui chiffonnent avec par exemple la béquille latéral trop courte et trop droite, le réglage du pare-brise qui se fait d'une main mais pas vraiment sans forcer et enfin le tableau de bord TFT de bonne taille mais avec beaucoup d'informations écrites en tout petit, trop petit. La plupart d'entre elles sont difficiles à lire surtout lorsque le soleil s'en mêle. Il affiche l'autonomie mais pas la conso, sinon tout y est sur la Special, la Standard en affiche bien moins notamment pas la température ambiante. C'est dommage d'avoir autant d'espace inutilisé sur une si grande dalle TFT. Cela fait peu au final car globalement cette moto est très bien équipée et tout est fonctionnel.

grand ecran tft couleurs tactile mais peu lisible
Grand écran TFT couleurs tactile mais peu lisible

L'aventure, le voyage ou tout simplement le quotidien

Avec cette Pan America 1250 Special, Harley-Davidson propose une machine très polyvalente. Jamais la marque n'avait proposé une moto à tout faire et en plus, elle le fait parfaitement. En ville, on apprécie son moteur souple en bas régimes, la maniabilité de la partie cycle et l'étroitesse du réservoir pour bien poser les pieds. Dès que le rythme s'accélère sur le réseau secondaire, on dispose d'une machine précise et vive entre les mains. Quel plaisir d'enchainer les virages à son guidon ! On peut regretter la fermeté des suspensions sur un très mauvais revêtement, mais dans l'ensemble, c'est vraiment efficace.

amortisseur de direction et fourche semi active
Amortisseur de direction et fourche semi active

Les kilomètres défilent sans souci avec globalement un bon confort. La selle est épaisse, l'amortissement ferme mais correct et la protection du couple buste/tête réussie. Le pare-brise qui s'ajuste sur 4,5 cm protège bien mes 1,83 m sans turbulence et ne déforme pas la vision de la route en courbe. On voit au-dessus même bien penché. Si son réglage était plus simple, ce serait un sans faute. La navigation GPS passe par l'appli HD et le smartphone, comme tous les concurrents en fait. Harley ne fait pas mieux sauf sur l'utilisation qui est souvent plus simple, et ça c'est appréciable.

selle large et confortable pour le pilote et le passager
Selle large et confortable pour le pilote et le passager

Une vraie bonne surprise est à mettre au crédit du roulage en tout-terrain ou sur piste roulante. Car à part quelques passages un peu plus rocailleux, on a surtout fait de la piste roulante. Ce n'est certes pas de l'enduro mais ça suffit pour constater la facilité de prise en mains sur ce genre de terrain. Beaucoup de concurrentes ne sont pas aussi faciles sans avoir un réel bagage technique. L'embonpoint de notre Pan America n'est que visuel, une fois sur les pistes, elle s'inscrit sans résistance sur la trajectoire souhaitée et la souplesse du mode enduro est parfaitement adaptée. Bien sûr ce n'est peut-être pas sur les pistes qu'on passera le plus de temps, mais en complément d'un très bon comportement routier, cette bonne tenue en tout-terrain est agréable. Harley-Davidson signe là la plus polyvalente de ses motos.

Bilan essai Harley-Davidson Pan America 1250 Special

Cette Harley-Davidson Pan America 1250 Special est une vraie belle surprise. On ne peut pas dire le contraire car pour leur premier trail, H-D signe une belle machine sur le plan dynamique avec un moteur souple en bas et vif en hauts régimes, une partie cycle précise et sécurisante en toutes circonstances, mais aussi un équipement très riche pour le tarif proposé actuellement. Il est vrai que la version Special est très bien équipée, mais la version Standard n'est pas dépourvue de tout pour autant. On peut regretter l'absence de shifter, la béquille latérale qui demande de l'attention, le réglage du pare-brise récalcitrant, la lisibilité du tableau de bord ou encore la sonorité au guidon, mais ce n'est finalement pas si grave parce qu'on s'y fait et que tout le reste est vraiment bien. Assez facile en ville, joueuse et efficace sur le réseau secondaire, agréable sur l'autoroute, la Pan America est à son aise partout avec un moteur qui se montre toujours présent, jamais trop ni trop peu et une tenue de route parfaite. Oui, oubliez tout ce que vous savez sur HD, c'est davantage l'esprit d'une KTM 1190 qu'on retrouve ici que celui d'une Buell Ulysses et on ne va pas s'en plaindre. Du tout ! Cette Harley file la banane à chaque rotation de la poignée, ne surprend jamais par ses réactions et elle sait être efficace sur la route comme sur les pistes. Pour un premier essai dans l'univers des trails, on peut affirmer que Harley l'a transformé. Son moteur s'appelle Revolution Max, mais c'est toute la moto qui est une révolution pour la marque américaine. La Pan mérite d'être étudiée de près pour l'achat de votre prochain gros trail, vraiment.

On aime bien

  • Moteur souple en bas et vif en haut
  • Partie cycle très pécise et maniable
  • Equipement riche surtout sur la Special

On aime moins

  • Lisibilité du tableau de bord TFT
  • Réglage du pare-brise pas si simple
  • Béquile latérale trop courte et droite
Quotidien⭐⭐⭐⭐⭐
Voyage⭐⭐⭐⭐⭐
Loisir⭐⭐⭐⭐⭐
Sport⭐⭐⭐
Duo⭐⭐⭐⭐
et
On vous regarde⭐⭐⭐⭐⭐
On la détaille⭐⭐⭐⭐⭐
On l'écoute⭐⭐

Autres photos

bequille laterale trop droite mais centrale de serie sur la special
Béquille latérale trop droite mais centrale de série sur la Special
clignotants a la place des projecteurs devant le radiateur
Clignotants à la place des projecteurs devant le radiateur
commodo gauche pour naviguer dans les menus c est assez pratique
Commodo gauche pour naviguer dans les menus, c'est assez pratique
couleurs kaki qui n est pas sans rappeler la willys
Couleurs kaki qui n'est pas sans rappeler la Willys
feu a led et clignotants sigles hd
Feu à LED et clignotants siglés HD
jantes a rayons tubeless une option disponible que pour la special
Jantes à rayons tubeless une option disponible que pour la Special
long silencieux mais pas trop volumineux le v twin est bien visible
Long silencieux mais pas trop volumineux, le V Twin est bien visible
manette de reglage du pare brise accessible a une main mais peu pratique
Manette de réglage du pare-brise accessible à une main mais peu pratique
pare brise en position haute ni turbulence ni deformation c est parfait
Pare-brise en position haute ni turbulence ni déformation, c'est parfait
prise usb c a droite du tableau de bord
Prise USB C à droite du tableau de bord
repose pied et frein en mode enduro a gauche en mode route a droite
Repose-pied et frein en mode Enduro à gauche, en mode route à droite
repose pied passager avec caoutchouc amovible comme pour le pilote
Repose-pied passager avec caoutchouc amovible comme pour le pilote
sabot sous tres large radiateur les tubes de protections sont indispensables
Sabot sous très large radiateur, les tubes de protections sont indispensables
silencieux d origine assez discret mais a la sonorite agreable
Silencieux d'origine assez discret mais à la sonorité agréable
transmission par chaine pas de courroie sur cette harley
Transmission par chaine, pas de courroie sur cette Harley
pan america 1250 etonnement a l aise sur les pistes
Pan America 1250 étonnement à l'aise sur les pistes

Ecouter le son

Fiche technique Harley-Davidson Pan America 1250 Special

MarqueHarley-Davidson
ModèlePan America 1250
Cylindrée1250 cm3
Cylindrée76,3 ci
Année2021
Tarif de15990 €
Tarif à16290 €
Conseillé au20/04/2021

Moteur

Cylindres2
Architectureen V
Ouverture60 °
Cycle4 temps
Distributiondouble arbre à cames
Soupapes par cylindre4
Refroidissementliquide
Cylindrée1252 cm3
Alésage105 mm
Course72 mm
Rapport volumétrique13,0 :1
Huile4,5 L
Admissioninjection
Allumageélectronique
NormeEuro5
Démarreurélectrique

Electricité

Batterie12 V
Batterie12 Ah

Performances

Puissance112 kW
Puissance150 ch
Disponible à8750 tr/min
Couple128 Nm
Disponible à6750 tr/min
Consommation5,5 l / 100 km
CO2129 g/km

Transmission

Embrayagemulti disques anti-dribble à bain d'huile
Transmissionboîte
Rapports6
Réduction primaire1,816
Démultiplication 1er13,110
Démultiplication 2e9,687
Démultiplication 3e7,509
Démultiplication 4e6,057
Démultiplication 5e5,080
Démultiplication 6e4,436
Secondairechaine
Réduction finale2,526

Châssis

Cadretreillis en acier
Bras oscillantdouble
Jantesbâtons

Suspension avant

Typefourche inversée
MarqueShowa
Diamètre47 mm
Réglagesprécharge, détente, compression
Débattement191 mm

Suspension arrière

Typemono amortisseur
Réglagesprécharge, détente, compression
Débattement191 mm

Frein avant

Type2 disques
Diamètre320 mm
Etrierradial
MarqueBrembo
Pistons4

Frein arrière

Type1 disque
Diamètre280 mm
Etrierflottant
Piston(s)1

Pneu avant

Largeur120 mm
Hauteur70 mm
Diamètre19 pouces

Pneu arrière

Largeur170 mm
Hauteur60 mm
Diamètre17 pouces

Dimensions

Longueur2265 mm
Largeur965 mm
Hauteur1510 mm
Empattement1580 mm
Angle de chasse25 °
Chasse108 mm
Garde au sol210 mm
Hauteur de selle848 mm
Hauteur de selle max874 mm

Poids

Avec ABS245 kg
Conditionsordre de marche
Maximal autorisé455 kg

Capacité

Réservoir21,2 L
Réserve3,8 L

Données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

# mots clés

Harley-Davidson Essais Harley-Davidson