Essai BMW R 1250 RT 2021, essai bmw r 1250 rt 2021

Essai BMW R 1250 RT 2021

Par Jean-Michel Lainé le .

La célèbre GT peaufine sa prestation en 2021. Ce n'est pas sur le plan dynamique qu'il faut chercher mais sur l'équipement qu'elle embarque. Cet essai de la BMW R 1250 RT révèle un accastillage pléthorique digne d'une auto au service des grands voyageurs.

Retrouvez la fiche technique BMW R 1250 RT 2021 ainsi que nos son et photos à la suite de cet essai.

Voilà 43 ans que la RT sillonne les routes du monde. C'est avec la R 100 RT que BMW s'est lancé dans le grand tourisme, quelques années avant l'arrivée de la GS. Des décennies d'évolutions qui nous amènent à cette BMW 1250 RT pour entamer la saison 2021. Alors oui, beaucoup de choses n'évoluent pas par rapport à la précédente génération, mais la marque allemande apporte dans ses valises d'innombrables équipements qui changent la vie au guidon, ou à bord tant on s'approche de l'automobile. Equipements indispensables ou gadgets, une chose est sûr avant cet essai, on attendait depuis longtemps la mise à niveau de la reine de la route.

Dalle de 10,25 pouces en guise de tableau de bord

On en a déjà longuement parlé dans ce focus sur le tableau de bord TFT couleurs, mais on a enfin sous le nez ce qu'on attendait sur une RT. Même la GS ou une F900R avait droit à un écran TFT couleurs. Seules les GT, R 1250 RT comme K 1600 GT, en étaient dépourvues quasiment. C'est chose faite avec cette très belle mise à niveau. La dalle de 10,25 pouces est de même taille que celle d'une Série 1 c'est dire la taille de la chose. C'est énorme. Enorme mais horizontal, ce qui n'est pas l'idéal pour afficher la navigation, mais BMW a pensé à tout et il faut reconnaitre que c'est très pratique à l'usage pour deux raisons : c'est lisible et pratique d'accès.

ecran en plein ecran sans separation le passage d un affichage a l autre est facile
Ecran en plein écran sans séparation, le passage d'un affichage à l'autre est facile

C'est lisible parce que l'écran se sépare en 2/3 - 1/3 pour afficher ce qu'on souhaite à droite et à gauche. Par exemple la vitesse et le compte-tours à gauche, et la cartographie de navigation à droite. C'est un peu plus bas qu'avec le Navigator mais bien mieux intégré et facile à utiliser. Tout est parfaitement lisible sauf lorsqu'on a le soleil en plein dessus, mais ce n'est pas propre à la RT. Tous les écrans subissent ça même si une petite casquette aurait sans doute limité ce phénomène contrariant. L'ensemble est bien moins haut et permet de bien voir devant lorsqu'on manoeuvre pour stationner dans un emplacement exigu par exemple.

ecran en 2 3 et 1 3 tres pratique et lisible pour la navigation
Ecran en 2/3 et 1/3 très pratique et lisible pour la navigation

C'est pratique d'accès avec la molette et le bouton Menu à gauche qu'on connait déjà, et les nouveaux raccourcis. On passe d'un écran séparé à un plein écran en maintenant la poussée sur la molette. Pour le reste, c'est comme avant. On tourne la molette et presse le bouton Menu. Par contre, BMW a eu la bonne idée d'affecter les boutons dans le carénage gauche à des raccourcis bien pratique. Le 1 coupe le son de la radio, les boutons 2, 3 et 4 affichent directement les fonctions de confort (poignée chauffante, etc.), de radio, ou de navigation. Même s'il faut lâcher le guidon, c'est très pratique. La seule chose qu'on peut regretter est qu'un smartphone soit indispensable pour la navigation GPS, seul l'affichage se fait sur le tableau de bord. On doit utiliser l'application BMW Motorrad Connected, Waze, Apple Plans ou Google Maps ne peut être répliqué. C'est dommage mais force est de constater que le résultat reste très pertinent à l'usage.

nouveau bouton pour le regulateur de vitesse adaptatif
Nouveau bouton pour le régulateur de vitesse adaptatif

Arrivée du mode Eco sur le flat twin 1250 Euro5

Le bicylindre à plat ne change pas ses performances déjà bien plus enjouées depuis l'arrivée du 1200 LC suivi par le 1250 Shiftcam avec son admission variable. Sur le plan moteur rien ne change, le flat twin de 1254 cm3 offre toujours 136 chevaux à 7750 tr/min et 143 Nm à 6250 tr/min. Souple en bas, beaucoup plus vif qu'un LC dès qu'il prend des tours, sa disponibilité est parfaite pour les amateurs de voyages au longs cours avec une consommation raisonnable pour une moto de ce gabarit. Cette 1250 RT Akrapovic ajoute un sonorité plus présente, surtout avec le shifter. Cela donne une autre ambiance, mais pour voyager serein, sans doute que cela peut être trop à vos oreilles, à vous de voir.

mode eco nouveau pour ceux qui visent l eco conduite
Mode Eco nouveau pour ceux qui visent l'éco-conduite

Ce qui change, c'est l'arrivée d'un mode Eco. Il se place entre le mode pluie et le mode route, c'est-à-dire le mode standard qu'on utilise le plus souvent. Difficile de cerner l'utilité de ce mode en dehors de l'homologation. Bien sûr en limitant le couple, on roule de façon plus souple et par conséquent, on consomme moins. Il est tout-à-fait possible de faire de même avec le mode normal qu'on privilégie de toutes les façons sur les petites routes. Sur les voies rapides et en ville, cela fera économiser du carburant aux plus nerveux d'entre vous.

Moteur vif au service des modes de conduite, et régulateur adaptatif

Si le moteur ne change pas en dehors du mode Eco qui est amusant avec la petit jauge verte pour voir si on est économe en carburant ou non, la conduite de cette nouvelle 1250 RT change quelque peu. Passons sur le shifter inclus au pack Dynamic avec les modes pilotage Pro qui n'est pas d'une souplesse exemplaire lorsqu'on roule tranquillement ni même avec un bon rythme. En conduite très engagée, il est parfait à la montée comme à la descente, parce que oui la RT peu imprimer un très bon rythme dans les petites routes sinueuses malgré son gabarit. Le reste du temps, on profite d'une plage d'utilisation très grande pour un bicylindre ce qui évite de trop changer les rapports pour tenir une vitesse moyenne correcte ou se fondre dans le trafic. Le couple maxi est disponible à 6250 tr/min, mais dès 2000 tr/min, il est capable de reprendre. Le Shiftcam est parfaitement adapté pour une GT comme la RT, une moto de Grand Tourisme véloce et confortable à la fois.

protection toujours excellente pour la rt ici avec le pare brise releve
Protection toujours excellente pour la RT ici avec le pare-brise relevé

La RT 2021 apporte avec elle de nombreuses technologies dont le radar à l'avant qui permet de profiter du régulateur de vitesse adaptatif qui fonctionne de 30 à 160 km/h. On peut ajuster la distance à garder avec le véhicule qui nous précède mais surtout la façon dont il va faire varier l'allure de la moto à l'accélération comme à la décélération. Ce sera plus ou moins doux ou plus ou moins vif, c'est comme vous voulez. Ce système qu'on a découvert sur d'autres modèles fonctionne même en courbe. C'est bluffant pour celui qui ne peut se passer d'un régulateur. Le régulateur adaptatif s'active par un petit bouton dédié à côté de celui du régulateur classique qu'on connait déjà. On a donc le choix entre les deux à l'usage.

flat twin 1254 cm3 shiftcam avec les memes performances en euro5
Flat Twin 1254 cm3 Shiftcam avec les mêmes performances en Euro5

Retour du freinage intégral, arrivée du régulateur adaptatif et de la dernière génération d'ESA

Au rayon de l'électronique, attardons nous un peu sur la dernière génération d'ESA. Selon le mode de conduite que vous sélectionnez, le mode Sport ou Confort est automatiquement sélectionné pour la suspension qui compense la charge automatiquement. On ne sélectionne plus le fait d'être seul, à deux, avec ou sans bagages, juste le comportement qu'on veut. Le comportement par défaut est souple et privilégie grandement le confort au guidon. On peut fort heureusement choisir une suspension plus ferme qui fait merveille sur les petites routes. La moto est vive, agile et précise, on oublierait presque son gabarit et son encombrement. C'est une belle surprise pour celui qui aime profiter d'un col ou d'une belle route de montagne pour se faire plaisir. Cet essai confirme que la 1250 RT est certes très confortable, mais qu'elle sait aussi être joueuse si le coeur vous en dit.

bmw 1250 rt sport avec le pare brise en haut
BMW 1250 RT Sport avec le pare-brise en haut

2021 marque le retour du freinage intégral sur notre 1250 RT. Avec celui-ci, la prise du levier peut actionner le frein arrière et/ou appuyer sur la pédale peut presser les freins avant, cela marche dans les deux sens. Objectivement c'est pas mal du tout lorsqu'on roule tranquillement ou avec un rythme enjoué. Avec un ton au-dessus, si on a envie de stabiliser la moto avec un coup de frein arrière dans un virage, l'affaire est toute autre. Ce n'est pas dangereux, mais on a juste oublié comment fonctionne un freinage intégral. On ne resserre pas d'un petit coup sur la pédale, mais force est de constater que le freinage intégral est très convaincant pour voyager sans bousculer tout l'équipage.

excellent confort pour tout le monde sur la rt
Excellent confort pour tout le monde sur la RT

Enfin, je vous parlerais bien des phares à LED adaptatifs et pendulaires qui éclairent à plat dans les courbes (angle jusqu'à 30 degrés et en accélération/freinage sur 2 degrés) mais je n'ai pas roulé de nuit. Ce sera pour une autre fois. Par contre, j'ai monté le son ! Et les nouveaux HP permettent d'écouter une émission à la radio jusqu'à 120 km/h sans trop de problème, c'est vraiment pas mal.

La 1250 RT, c'est tout inclus en 2021 (ou presque)

On râle souvent sur le prix des packs et options chez BMW, qui ont toutefois l'avantage d'exister, et bien il faut saluer l'effort fait par la marque sur sa 1250 RT 2021. J'avoue avoir lu et relu pour être certain de ne pas me tromper. Son équipement de série est déjà très complet et même suffisant pour voyager vite et bien avec armes et bagages. En dehors du mode Eco supplémentaire évoqué précédemment, on a donc de série le régulateur de vitesse, le freinage intégral ABS, le contrôle de traction, l'appel d'urgence et les télé-services, l'ESA avec compensation de charge, l'éclairage Full LED adaptatif, les feux diurnes, une prise 12V et bien entendu ce tableau de bord avec sa dalle de 10,25 pouces TFT couleurs.

appel d urgence de serie pour 2021
Appel d'urgence de série pour 2021

Que reste-t-il en option ? Des choses rassurez-vous, mais avouons que la RT est de base bien complète. On peut donc opter pour l'aide au démarrage en côte (à la montée ou à la descente), deux modes Dynamic et Dynamic Pro avec le contrôle de frein moteur MSR ou encore, le régulateur adaptatif. Celle en photos est équipée du pack Sport à 610 euros pour le style, avec la bulle Sport (si on veut), les étriers anodisés, les jantes noires et la livrée bleue métallisée. On trouve 4 packs : audio (550€), dynamic (640€), confort (960€) et travel (1500€), et ce qui s'appelle la Finition Pro avec ces 4 packs pour un total de 3300 euros (avantage de 350€). Au 22490 euros, il faut donc ajouter la Finition Pro et le pack Sport pour avoir cette BMW 1250 RT 2021 en essai est donc à 26400 euros hors pot Akrapovic et 27285 euros avec ce silencieux facturé 885€.

coloris specifique a la finition sport une option de style
Coloris spécifique à la finition Sport, une option de style

Bilan essai BMW R 1250 RT 2021

Que conclure de cet essai de la BMW R 1250 RT 2021 ? Que le moteur et la partie-cycle ne changent pas, oui mais l'attrait est tout autre. On ne peut résumer ce millésime à l'arrivée du grand écran. Oui c'est bien foutu, oui c'est pratique et complet, oui on attendait ce truc TFT de puis des années. On ne peut que regretter que la navigation ne puisse se faire qu'avec son smartphone, pour le reste c'est un sans faute y compris d'avoir réaffecter les boutons à gauche à des raccourcis. Et en dehors de cet écran ? La 1250 RT conforte sa place avec un équipement de série complet même sans les packs, c'est indéniable. Le freinage intégral et la suspension confortable par défaut offre un niveau d'agrément excellent pour le voyage. On peut choisir un ESA plus ferme pour plus de vivacité, c'est un bon choix qui reste très confortable. Le freinage intégral peut étonner avec une conduite engagée, c'est sans doute une question d'habitude car cela reste très sécurisant. Cette année, BMW a beaucoup travaillé sur le confort et l'agrément, c'est très intéressant parce que l'écart s'est creusé avec la GS Adventure qu'on prend aussi beaucoup pour voyager exclusivement sur la route. La 1250 RT sublime son côté GT, du Grand Tourisme au sens propre, efficace et confortable.

On aime bien

  • Dotation riche et suffisante de série
  • Rigueur et agilité des moteur et partie cycle
  • Protection globale, praticité et visibilité

On aime moins

  • Navigation impossible sans smartphone
  • Freinage intégral parfois perturbant
  • Shifter (option) qui manque de souplesse
Quotidien⭐⭐⭐
Voyage⭐⭐⭐⭐⭐
Loisir⭐⭐⭐⭐⭐
Sport⭐⭐⭐
Duo⭐⭐⭐⭐⭐
et
On vous regarde⭐⭐⭐⭐⭐
On la détaille⭐⭐⭐⭐⭐
On l'écoute⭐⭐⭐⭐⭐

Autres photos

bmw 1250 rt sport avec le pare brise en bas
BMW 1250 RT Sport avec le pare-brise en bas
echappement akrapovic en option pour une sonorite plus affirmee
Echappement Akrapovic en option pour une sonorité plus affirmée
ecran separe de 10 25 pouces c est geant
Ecran séparé de 10,25 pouces, c'est géant
encombrement identique a la precedente generation
Encombrement identique à la précédente génération
les 4 raccourcis sont vraiment tres bien a utiliser
Les 4 raccourcis sont vraiment très bien à utiliser
maintien de charge par induction pour le smartphone
Maintien de charge par induction pour le smartphone
phare a led et feux diurne de serie pour son nouveau regard
Phare à LED et feux diurne de série pour son nouveau regard
phare pendulaire et radar en dessous
Phare pendulaire et radar en-dessous
selle chauffante pour le passager
Selle chauffante pour le passager
valises de serie pour un casque chacune
Valises de série pour un casque chacune

Ecouter le son

Fiche technique BMW R 1250 RT 2021

MarqueBMW
ModèleR 1250 RT
Cylindrée1250 cm3
Année2021
Tarif de22490 €
Conseillé au17/03/2021

Moteur

Cylindres2
Architectureà plat
Cycle4 temps
Distributiondouble arbre à cames en tête
Soupapes par cylindre4
Refroidissementair / liquide
Cylindrée1254 cm3
Alésage102,5 mm
Course76 mm
Rapport volumétrique12,5 :1
Admissioninjection
Allumageélectronique
Admission40 mm
Echappement34 mm
NormeEuro5
Démarreurélectrique

Electricité

Alternateur508 W
Batterie12 V
Batterie11,8 Ah

Performances

Puissance100 kW
Puissance136 ch
Disponible à7750 tr/min
Couple143 Nm
Couple14,58 mkg
Disponible à6250 tr/min
0 à 100 km/h3,7 s
Consommation4,75 l / 100 km
CO2110 g/km

Transmission

Embrayagemulti disques à bain d'huile
Transmissionboîte
Rapports6
Réduction primaire1,650
Démultiplication 1er2,438
Démultiplication 2e1,714
Démultiplication 3e1,296
Démultiplication 4e1,059
Démultiplication 5e0,943
Démultiplication 6e0,848
Secondairecardan

Châssis

Cadretreillis en acier
Bras oscillantmonobras
Jantesbâtons

Suspension avant

Typetelelever
MarqueBMW
Diamètre37 mm
Débattement120 mm

Suspension arrière

Typeparalever
MarqueBMW
Réglagesprécharge
Débattement136 mm

Frein avant

Type2 disques
Disqueflottant
Diamètre320 mm
Etrierradial
Pistons4

Frein arrière

Type1 disque
Diamètre276 mm
Etrierflottant
Piston(s)2

Pneu avant

Largeur120 mm
Hauteur70 mm
Diamètre17 pouces

Pneu arrière

Largeur180 mm
Hauteur55 mm
Diamètre17 pouces

Dimensions

Longueur2222 mm
Largeur985 mm
Hauteur1460 mm
Hauteur max1570 mm
Empattement1485 mm
Angle de chasse64,1 °
Chasse116 mm
Hauteur de selle805 mm
Hauteur de selle max825 mm

Poids

Avec ABS279 kg
Conditionsordre de marche
Maximal autorisé505 kg
Charge utile226 kg

Capacité

Réservoir25 L
Réserve4 L

Données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

# mots clés

BMW RT Essais BMW