Entretien : Patrick Fajardo, le patron de Harley-Davidson Salon de Provence, patrick fajardo patron de harley davidson sunroad a salon de provence

Entretien : Patrick Fajardo, le patron de Harley-Davidson Salon de Provence

Par Jean-Michel Lainé le .

Patrick Fajardo a commencé dans la marque comme apprenti mécanicien à Massilia. Il a ensuite enchainé les postes jusqu'à devenir le patron de H-D Sunroad, la concession Harley-Davidson de Salon de Provence. Il nous parle son parcours et de Harley à Salon.

Patrick Fajardo : De formation je suis technicien, je suis mécanicien moto, bac pro mécanique moto. J'ai fait des stages mécaniques dans les années 2000 chez Harley-Davidson Massilia. A la sortie de ça, j'ai mes diplômes et je veux faire mécanicien. L'expérience Harley m'a bien plu, je vais chez eux mais y'a pas de place de technicien libre et on me propose magasinier accessoiriste que je refuse dans un premier temps parce que ce n'est pas du tout mon métier. Au final, on me pousse un peu et je l'accepte. Je suis magasinier Ducati et Harley, on avait les 2 concessions à l'époque. Au début c'est pas super facile, apprendre le métier avec deux concessions dans une ville comme Marseille. J'ai appris à faire ça, après au sein de Massilia un peu de vente moto, après j'ai fait responsable SAV et je suis maintenant ici responsable de la concession Sunroad, Harley-Davidson à Salon de Provence.

Q'est ce qu'on achète comme Harley-Davidson à Salon de Provence ?

Patrick Fajardo : A l'époque du Sportster, pas mal de Sportster. Un peu moins que dans les grandes villes mais quand même pas mal de Sportster, et Softail avant Touring dans les volumes. On a notre clientèle CVO quand même.

Comment se passe l'arrivée de la Pan America ?

Patrick Fajardo : Plutôt bien, franchement plutôt bien. Ça fait 17 ans que je suis dans la marque, ce que je trouve bien c'est que la marque a frappé fort, elle nous a fait quelque chose où on compte dans le monde du trail, on n'est pas arrivé par la petite porte. On est arrivé en position déjà en haut et ça nous fait une corde supplémentaire à notre arc. Aujourd'hui tout le monde fait de tout, c'est bien quand quelqu'un rentre dans la concession d'avoir plusieurs choses à lui proposer. Les vieux de la vieille ont hurlé au scandale, mais je leurs explique que ce n'est pas comparable, c'est un produit différent. On a pas mal de BMistes, des GS garées sur le parking et d'essais de Pan America dans la foulée. Des gens qu'on ne connaissait pas, du monde du trail pur, de nos clients qui doublent le custom par une Panam et même certains clients Harley qui se sont dit qu'ils allaient faire une petite aparté dans la marque.

showroom avec la deco halloween
Showroom avec la déco Halloween

Et le Sportster S ?

Patrick Fajardo : Il y a beaucoup de curiosité autour du Sportster S, plutôt bien accueilli il me semble, des retours que nous on a en local en tous cas (ndlr : le jour de ma visite, cela faisait 2 jours qu'il était arrivé en concession) et pareil que Pan America, c'est une corde supplémentaire encore à notre arc. Un petit custom, sportif et vraiment nerveux. Ça me fait un petit peu penser à la Buell, j'ai l'impression d'avoir récupéré la petite moto minimaliste, nerveuse, pêchue, fun quoi. Ça n'a rien à voir avec les anciens Sportster mais au final, on revient à ce qu'était un Sportster à son époque quand c'est sorti, à son époque c'était sportif. Un petit custom avec 120 chevaux, avec un look vraiment sympa.

harley davidson sunroad a salon
Harley-Davidson Sunroad à Salon

Quelle est l'actualité du West Provence Chapter ?

Patrick Fajardo : Il y a les sorties, forcément ces dernières années, les animations ... tout est tombé à l'eau. Ça a été plutôt compliqué, mais oui ça va revenir. J'ai un bon chapter, j'ai un bureau qui est vachement investi, il y a une bonne ambiance, une bonne équipe.

Merci Patrick pour l'accueil chez H-D Sunroad, la concession Harley-Davidson de Salon de Provence. Bonne continuation à toute l'équipe !

# mots clés

Harley-Davidson

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?