Mélanie Astles et sa BMW F 900 XR chez JMS Motos en Avignon, melanie astles sa f 900 xr et son avion

Mélanie Astles et sa BMW F 900 XR chez JMS Motos en Avignon

Par Jean-Michel Lainé le .

Mélanie Astles est pilote d'avion, de voltige aérienne, titrée championne de France Elite 2020 et pilote à la Red Bull Air Race entres autres disciplines. Lorsqu'elle ne vole pas, elle roule au guidon d'une BMW F 900 XR. Avion, moto, passion... contact !

Vous vous demandez comme moi quels sont les points communs entre l'avion et la moto ? Et bien Mélanie Astles vous donne quelques réponses dans cet échange où elle nous parle de moto, et plus particulièrement de sa nouvelle F 900 XR qui vient succéder à une 850 GS et une S 1000 RR. Contact.

Comment as-tu commencé la moto, que représente la moto ?

Mélanie Astles : J'ai passé mon permis à l'âge de 19 ans, j'étais à Rouen. A l'époque je me déplaçait dans toute la France et j'étais gérante de station-service. J'ai décidé quand j'ai commencé à gagner un peu d'argent de me payer mon permis moto. J'ai toujours aimé les sensations fortes, j'ai été élevée sur la Côte d'Azur, j'ai toujours aimé aller sur les Grand-Prix de Formule 1, j'ai toujours aimé l'adrénaline, la vitesse et les sports mécaniques. J'ai tout de suite été attirée par la moto. Dès que j'ai pu la financer, je passe mon permis et m'achète une SV 650, ma première moto parce qu'il y avait la limite de 34 chevaux (ndlr : maintenant on débute avec le permis A2 avec 47.5 chevaux).

J'ai roulé pendant 2 ou 3 ans avec cette moto. J'étais un peu trop jeune, j'ai foncé un peu trop, je me suis fait peur quand même deux ou trois fois, je me suis dit si je continue.... Je sentais que je maitrisais le truc mais qu'il fallait que je me calme un peu. J'ai vendu la moto et j'en ai pas eu pendant pas mal d'années. Récemment je m'y suis remise, c'est une reprise et au travers de mon partenariat avec BMW et BMW Motorrad j'ai eu la chance de pouvoir tester des super modèles et de pouvoir les utiliser dans ma vie de tous les jours.

Je suis redevenue motarde et je pense plus raisonnable aujourd'hui. Plutôt craintive, j'ai toujours peur de me faire mal par rapport à mes activités à côté donc je suis toujours très prudente. Sur ces motos là on est rassuré aussi, c'est des belles motos, il y a tout ce qui va bien pour se sentir en sécurité, donc je suis très heureuse et je pense que j'ai une longue carrière de motarde devant moi maintenant.

Aujourd'hui, tu roules donc avec une BMW F 900 XR

Mélanie Astles : Oui, je viens d'avoir une F 900 XR juste avant le confinement donc j'ai pas roulé des masses avec. J'ai fait une centaine de kilomètres avec, ça m'a déjà permis de me rendre compte du caractère de la moto. J'avais la S 1000 RR, j'avais après la F 850 GS et celle-ci. Ce qui m'a tout de suite plu, je pensais qu'avec le 850 GS j'avais trouvé la moto idéale, et en fait ce qui m'a tout de suite plu sur la F 900 XR c'est son adaptation parfaite à ma morphologie.

melanie astles et sa nouvelle f 900 xr
Mélanie Astles et sa nouvelle F 900 XR

Je me suis tout de suite sentie en confiance et bien installée, la bonne hauteur et tout et tout, la bonne position de conduite, je me suis sentie très à l'aise. J'ai de très grandes jambes et un corps plus petit, je pense qu'elle est vraiment bien adaptée à mon type de morphologie. Je ne suis pas spécialiste de la moto, mais je pense qu'en aviation c'est ça, et en sport auto c'est ça, l'installation sur une moto pour moi c'est un grand secret pour se faire plaisir. Une fois qu'on a trouvé une moto qui est bien adaptée, je pense qu'il y a un immense plaisir supplémentaire, et c'est vraiment la chose qui m'a impressionnée avec cette moto. Je fais 1m75, elle est vraiment parfaite. Après peut-être des femmes plus petites auront besoin d'une selle plus basse (ndlr : il y a des selles de différentes hauteurs disponibles), il y a toujours des moyens de la descendre un petit peu mais pour moi en fait c'est parfait.

C'est la première chose qui m'a marquée. Après il y a tout de suite eu une fluidité dans le pilotage, je l'ai trouvée très précise et en même temps très joueuse. Elle pousse un peu à faire des slaloms, on a envie de la manoeuvrer, on sent qu'on peut faire de la ville avec, c'est très manoeuvrant mais en même temps on peut aller sur les petites routes et enchainer les courbes sans problème et avec une aisance toujours extraordinaire pour quelqu'un comme moi qui n'a pas une grande expérience à moto.

Envisages-tu des voyages avec cette 900 XR plus polyvalente ?

Mélanie Astles : Exactement, elle m'ouvre des envies de voyage comme tu dis, je pense que c'est le genre de motos où on peut rouler pas mal sans fatiguer trop. C'est pas non plus la routière de malade avec les sièges rembourrés et tout, mais c'est une moto qui reste à caractère sportif comme j'aime bien, qui va me permettre d'aller dans le Lubéron, d'aller un peu plus loin que juste un déplacement de A vers B pour le travail ou des choses comme ça. Souvent je fais des petits trajets, mais vraiment là je pense que ça peut me permettre de me poser, d'aller passer une journée voire peut-être un week-end, trouver peut-être quelques amis qui font de la moto et ça me donne vraiment envie. C'est pour ça que je reviens vraiment à la fluidité de la moto et le confort qu'on a dessus qui me permet d'envisager ça, alors que dans ma vie toujours débordée, on a pas toujours le temps. On est obligé de sélectionner un peu.

melanie avec sa bmw f 900 xr devant son avion de voltige
Mélanie avec sa BMW F 900 XR devant son avion de voltige

Trouves-tu des sensations communes entre la moto et l'avion ?

Mélanie Astles : Absolument, encore plus entre la moto et l'avion qu'entre la voiture et l'avion. La première chose qui est vraiment similaire c'est l'orientation du regard et le côté inclinaison etc. En avion on regarde toujours vraiment loin, on a besoin de regarder l'horizon, et en moto c'est pareil. Il faut être mobile, regarder loin devant soi, si on regarde droit devant on n'est pas bon. Je pense qu'il y a vraiment ce côté inclinaison, maniabilité, précision des commandes qui est similaire. Il y a beaucoup beaucoup de pilotes qui sont motards, c'est pas pour rien, c'est vraiment quelque chose qui va nous rappeler le caractère de l'aviation sportive.

son avion et sa bmw f 900 xr
Son avion et sa BMW F 900 XR

Merci Mélanie pour ce long échange sur ta nouvelle F 900 XR, ta pratique de la moto et de ton sport. Si l'aviation sportive vous titille, je vous invite évidemment à suivre Mélanie sur son site melanieastles.com et ses réseaux sociaux.

# mots clés

BMW

Reportage JMS Motos BMW Avignon

Cet article fait partie des 15 articles du reportage JMS Motos BMW Avignon.

Mélanie Astles et sa BMW F 900 XR chez JMS Motos en AvignonMélanie Astles et sa BMW F 900 XR chez JMS Motos en Avignon

Reportage JMS Motos BMW Avignon

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?