Rencontre Indian Etoile avec Eric et Emmanuelle

J'ai rencontré Eric et Emmanuelle entre deux essais Indian, la Springfield puis la Chieftain, lors du Roadshow de Paris Etoile à l'atelier Tank Machine. La Chieftain essayée par curiosité et la Springfield par envie avec un enthousiasme non dissimulé.
Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .
patrick et elisabeth viennent d arriver de leur essai de cette indian springfield
Eric et Elisabeth viennent d'arriver de leur essai de cette Indian Springfield

Eric : J'ai essayé la Springfield et la Chieftain. Aujourd'hui, je n'ai plus de moto, j'ai beaucoup roulé sur Harley avec différents modèles. Là ça faisait 3 ans que je n'avais plus de moto. J'ai décidé d'y revenir. J'ai hésité entre ces deux modèles d'Indian ou le Roadking Special chez Harley que j'ai pas encore essayé. J'avais lu des essais dans la presse moto mais là j'ai un ami qui a passé récemment son permis qui vient d'acheter la Scout. Comme je l'ai accompagné à la concession de la Grande Armée, qu'on a rencontré Simon (ndlr : le commercial de Indian Paris Etoile), ça m'a donné envie. Du coup je me suis renseigné sur le net, j'ai regardé un peu des vidéos, des essais, c'est vraiment des modèles qui me plaisent, je craignais parce que ce sont vraiment des motos lourdes, la dernière Harley que j'avais faisait 300 kg là on parle de 370 kg, je me suis dit houlala est-ce que c'est pas trop lourd et je suis très agréablement surpris par la maniabilité. Impressionnant. Par le confort de suspensions, il n'y a pas de coup de raquette à l'arrière, voilà, après moteur très agréable, vibre pas, bon répondant, la première (ndlr : qu'il a essayée, la Springfield) je l'avais trouvée un petit peu trop doux à mon goût mais elle était en mode Touring, la deuxième en mode normal et là il y a déjà ... (rires) il reste le mode Sport à essayer mais qu'est pas très adapté à des petits parcours comme ça je pense, mais c'est très bien. Je suis habitué aux grosses motos donc je sais rouler au ralenti, des petits coups de frein arrière presque à l'arrêt sans poser les pieds, mais c'est super maniable, belle machine. J'aime bien la possibilité d'enlever les sacoches, ce principe de sacoches amovibles, barre-brise aussi parce que j'aime pas trop le pare-brise. Sur l'autre il ne me sert pas à grand chose, sur la Chieftain vu la taille. Très bonne machine. On roule souvent à deux mais pas tout le temps. J'ai vendu ma moto parce que je suis parti travailler en semaine en province, auparavant j'allais travailler tous les jours en Harley en région parisienne et on en faisait le week-end en duo. Quand j'ai été muté je l'ai vendue et puis là j'ai envie d'en racheter une, ça fait 3 ans ça démange. Donc ce sera plus pour l'instant, balade, vacances, week-end, puis notre ami va avoir la sienne, il a passé son plateau il attend son épreuve route, il est chaud bouillant (rires). La Scout doit arriver début juin, la sienne. Je suis vraiment agréablement surpris, c'est quand même des motos de haut de gamme, j'espère pas être déçu si je saute la pas, sur la qualité qui à l'air très belle. Le moteur je le trouve magnifique, une cathédrale le moteur, sublime, très belle machine, j'aime bien le côté rétro du garde-boue avant, j'aime bien cette machine (ndlr : la Springfield), pas dans cette couleur je l'aimerais bien toute noire. Noir brillant, je suis pas trop dans le noir mat, je sais que les nouvelles générations aiment bien le mat mais moi j'ai plus de mal, je trouve qu'elle fait un peu plus batmobile (ndlr : en montrant la Chieftain). Mais celle-ci j'aurais bien aimé en bordeaux et gris, la couleur bi-ton souligne la jupe du garde-boue avant, c'est pas mal mais en noire brillant elle doit être élégante aussi comme elle est quand même assez chromée. C'est une très bonne machine, le châssis est vraiment très réussi. Très agréable et le confort sur les petits trous les raccords, je suis impressionné (ndlr : Emmanuelle, la passagère, acquiesce avec un grand sourire). Pas de coup de raquette, et ça met en confiance quand tu prends de l'angle, t'as pas l'impression d'avoir la roue qui balade, parce que sur les Harley très sec à l'arrière, le Roadking Special je crois c'est un des reproches il est très raide à l'arrière, le Special est rabaissé de l'arrière.

Merci à vous deux pour cette discussion et bonne future route sur votre prochaine Indian Springfield si j'en crois l'enthousiasme de ce galop d'essai.

Dans le dossier Indian Paris Etoile

Cet article fait partie des 7 articles du dossier Indian Paris Etoile.

3 commentaires sur « Rencontre Indian Etoile avec Eric et Emmanuelle »

rester connecté

m'inscrire perdu ?


Par Ego
Ego

Bonsoir Jean-Michel
Heureux que tu es publier notre rencontre mais tu t’es trompé de prénoms : ds la légende de la photo avec Patrick et Elisabeth et ds l’article avec Éric et Elisabeth ....
Nos prénoms sont eric et Emmanuelle !
Merci de rectifier si possible, je te commenterai notre actualité....ça bouge...


Par Ego
Ego

Que tu aies publié....


Par JMi
JMi

Bonjour,
J'ai corrigé dans le texte et la légende, je ne peux pas corriger le nom des photos. Depuis, je commence les itw en demandant le prénom comme ça c'est enregistré, parce que le soir en rentrant j'en ai tellement que c'est difficile de ne pas se tromper. Me tromper sur les deux, j'ai fait fort :(
Merci à vous deux pour le témoignage, c'est le véritable but de ces échanges d'avoir les ressentis de chacun, et bonne route à vous deux, ça fait plaisir :v:
Jean-Michel

JMi la fée - Je ne fais pas dans l'utile, je fais dans le romanesque