Hellessen 350, la moto produite à Saint Etienne

Le salon du deux-roues de Lyon est l'occasion de découvrir la production locale. On parlait des Grosso, on va maintenant s'attarder sur la marque Hellessen qui ne vient pas de Lyon cette fois-ci mais de Saint Etienne avec ce modèle de 350 cm3 4 temps
Par Jean-Michel Lainé le .
hellessen 350 au salon de la moto de lyon
Hellessen 350 au salon de la moto de Lyon

Ce modèle qui était exposé sur le salon de la moto de Lyon a une histoire singulière puisqu'il n'était pas sorti de l'usine jusqu'en 1975. Cette Hellessen 350 en est sortie pour être restaurée à l'identique puisque le temps avait laissé son emprunte sur cette moto neuve. Elle est du coup conforme à la publicité de 1924, c'était il y a 95 ans ! Sa partie cycle est issue d'une autre usine stéphanoise, Johannes Payat qu'on connait généralement sous la marque AYA. Cette Hellessen est équipée de l'unique moteur 350 cm3 Moser Type B estampillé Pontarlier. Pourquoi Hellessen ? Visiblement, Hellessen est la prononciation du trigramme LSN. Et d'où vient LSN ? Du nom de LouiSoN des établissements éponymes J. Louison qui étaient installés à Saint Etienne.

D'un point de vue technique, le moteur Moser Pontarlier de 350 cm3 est un monocylindre 4 temps à soupapes en tête et distribution par cascade de pignons. L'alésage est de 76 mm et la course de 77 mm. Le carburateur est un JG de Gürtner de Pontarlier aussi, la magnéto haute tension SEV (Société électrique de véhicules), la boite de vitesses Bridier Charron Type C à bain d'huile avec 3 rapports qu'on passe à la main comme souvent à l'époque. La partie cycle est donc une AYA et il y a un frein de direction AFA Excelsior. La vitesse maximale est de 120 km/h.

hellessen 350 produite a saint etienne avec sa partie cycle aya
Hellessen 350 produite à Saint Etienne avec sa partie cycle AYA

Commenter « Hellessen 350, la moto produite à Saint Etienne »

rester connecté

m'inscrire perdu ?