david fretigne et son africa twin a l alpes aventure motofestival

David Frétigné ouvre son Off Road Center Honda

Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .
L'ex champion d'enduro et du Dakar s'est reconverti avec succès dans la formation tout-terrain. Cette année, celui-ci devient le Off Road Center Honda, avec l'Africa Twin 1000 et les nouveautés qui arrivent en 2020. Il vous emmène aussi en voyage !

C'est une consécration et sans aucun doute une très belle reconnaissance pour le pilote David Frétigné que d'estampiller son centre de formation sous les couleurs Honda. C'est à Barcelonnette lors du grandissant Alpes Aventure Motofestival que j'ai rencontré David Frétigné, le célèbre Frétos, qui nous en dit plus entre deux balades aux côtés des clients sur ce centre Off Road Center Honda.

Ouverture du Off Road Center Honda

David Frétigné : On est passé centre d'essai et centre de formation pour Honda, dans le but de continuer à développer l'Africa Twin et surtout d'apprendre aux clients Honda à bien utiliser leurs motos, et aussi avec un parc de motos à l'essai qui va permettre aux clients non Honda on va dire de venir tester les motos (ndlr : pas de panique, vous pourrez les tester même si vous êtes clients Honda) et ça c'est important aussi, c'est quelque chose que je voulais faire depuis très longtemps parce que je trouve dommage de ne pas pouvoir faire essayer un modèle. Dans le cas d'un stage, comme ça on a le temps de discuter, on a le temps d'apprendre la moto, un stage, une formation et un essai grandeur nature, et donc ça j'ai réussi à le mettre en place avec Honda. Aujourd'hui, c'est une marque qui est vraiment forte qui est très dynamique sur ce créneau trail, il y a des nouveaux modèles qui vont arriver, il y a plein de belles choses qui vont se mettre en place au fur et à mesure parce que là c'est vraiment tout récent. Le but aussi c'est d'être en réflexion par rapport à la demande des clients, pour les satisfaire et leurs permettre de bien utiliser leur moto. C'est vrai que c'est quand même des motos qui ont un gros potentiel, on s'aperçoit finalement que la plupart des gens n'utilisent pas la moitié du potentiel de la moto, l'idée c'est vraiment de leur apprendre, de montrer de quoi est capable cette moto et de les faire évoluer dans ce sens.

Une formation spécifique pour la DCT ?

Alors il y a la possibilité d'essayer des DCT, donc oui effectivement, on va apprendre à régler les différents modes de fonctionnement qu'il y a dessus, autant de frein moteur de traction d'ABS etc. puisqu'il y a pas mal de possibilités de réglages et donc de pouvoir essayer ce type de motos en off road. La conduite est un petit peu différente mais le système DCT est vraiment très très bien fait, on peut retrouver des différences avec les parties lentes puisqu'avec un embrayage on va jouer avec l'embrayage alors que là y'en a pas, mais on arrive à passer partout de la même manière, après ça apporte un peu de confort dans les parties un peu techniques, on ne cale jamais donc ça rassure aussi. Au final c'est un choix personnel, on peut pas dire qu'une DCT va être mieux ou moins bien qu'une boite mécanique parce que c'est pas le cas, c'est un choix personnel, une préférence.

Tu vas proposer des voyages en Afrique du Sud avec l'Africa Twin ?

C'est pas mon métier organisateur de voyages mais j'accompagne les gens. Ils viennent chez moi, je les forme et après on peut aller plus loin, on peut les emmener voyager. Là on propose un package un peu plus complet avec un prestataire sur place, ça fait 10 ans qu'il est là-bas, il a toutes les motos, donc on y va avec nos affaires, on prend les motos et on part. C'est assez facile à organiser pour moi parce que je ne suis pas un organisateur, pas non plus une agence de voyages. Pour des questions de sécurité et d'assurance, il fallait un professionnel sur place pour pouvoir mettre en place ce voyage. En octobre, on a un voyage qui est complet on va faire la Namibie, et en février on vient d'en mettre un en place, il y a déjà 3 personnes d'inscrites alors que ça fait 3 jours qu'on l'a annoncé. Avec l'Africa Twin, ce type de voyages et de pistes honnêtement c'est fabuleux, on peut rouler à deux et ça c'est vraiment bien. Si l'accompagnant est fatigué ou en a marre, il peut aller dans le 4x4 puisqu'il y a une structure d'assistance qui va aussi transporter les bagages de manière à rouler un peu plus léger. Le but c'est de se faire plaisir à moto et de profiter du voyage. Je l'ai organisé comme j'aurais voulu le faire, essayer de supprimer un maximum de contrainte et mettre l'accent sur le plaisir. Pilotage, conduite, paysages, hébergements, on a essayé de faire un truc vraiment complet par rapport à ça. Je l'ai testé récemment c'est vraiment ce que j'attendais.

Pour en savoir plus sur l'Africa Twin, vous pouvez retrouver notre essai de la Honda Africa Twin 1000 DCT et celui l'essai de l'Africa Twin en boite méca dans la rubrique essais.

honda africa twin dct sur une route en afrique du sud
Honda Africa Twin DCT sur une route en Afrique du Sud
Honda

Reportage Alpes Aventure Motofestival 2019

Cet article fait partie des 12 articles du reportage Alpes Aventure Motofestival 2019.

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?