Boxer Evasion, l'équipe de ce formidable challenge

Boxer Evasion à Lille et Valenciennes, c'est l'histoire d'un challenge familial lancé en 2018 par un père, ses 3 fils et une équipe aussi hétéroclite que motivée qui vient de divers horizons. Des parcours inspirants à découvrir avec Tom, Lorene et Arthur.
Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .

equipe de boxer evasion a lille au grand complet pour l anniversaire de geoffrey et remi
Toute l'équipe de Boxer Evasion à Lille au grand complet pour l'anniversaire de Geoffrey et Rémi

Tom de la moto ancienne aux BMW neuves

Tom évolue dans la moto depuis longtemps avec un parcours varié depuis la moto ancienne.

Tom : J'ai commencé à travailler dans le deux-roues à 18 ans chez Legend Motors une boutique dans le vieux Lille qui vend des motos de collection, j'ai commencé dans la moto de collection, j'ai bossé là-bas pendant un peu plus d'un an, ensuite j'ai bossé à Motoland à Seclin, j'ai fait plusieurs petits postes à droite à gauche, de fil en aiguille j'ai eu l'occasion d'arriver ici chez Boxer Evasion en tant que commercial vendeur motos neuves. Comme motivation il y a déjà ce que représente la marque, travailler chez BMW c'est un symbole qui fait rêver beaucoup de personnes, puis l'occasion d'évoluer en travaillant pour une marque telle que BMW, c'est quelque chose. En terme de machines il y en a un peu pour tous les goûts, la gamme est diversifiée, le client trail n'est pas forcément le client GTL ou NineT, c'est varié et très motivant.

tom a la vente motos neuves et occasions
Tom à la vente motos neuves

Lorene du fromage à l'équipement du pilote

Lorene est arrivée dans la moto par hasard, un milieu qui lui plait où elle s'est fait une place en arrivant chez Boxer Evasion.

Lorene : Je suis arrivée là un peu par hasard, je ne suis pas motarde du tout, j'ai rencontré mon ancien patron sur le parking en allant faire nos courses avec mon compagnon qui travaillait là chez Boxer Evasion il y a quelques année en arrière. Dans le fil de la conversation il a dit qu'il cherchait quelqu'un pour travailler à l'équipement du pilote et moi à cette époque je vendais du fromage donc la transition a été assez violente (rires). Je suis arrivée dans ce milieu que je ne connaissais pas, mes parents sont pas motards, dans ma famille il n'y a quasiment pas de motards, j'ai appris à découvrir ce milieu là et je suis bien ici. La motivation était d'apprendre dans un nouvel univers, un milieu hyper masculin en plus, j'ai réussi à faire ma place rapidement il y avait une collègue avec moi à cette époque là qui m'a formée, et puis il y a une bonne équipe en plus. Je m'occupe de tout l'équipement du pilote, les accessoires, la réparation, casques, montage des systèmes intercom, après l'objectif serait de passer en vente mais il faudrait que je passe mon permis, c'est pas obligatoire mais je pense que c'est quand même nécessaire. Le samedi par exemple les garçons sont vite occupés, ça tourne en rond dans le showroom et j'aimerais bien pouvoir y aller et aiguiller un peu les gens. Pour autant à l'équipement il y a de quoi faire, c'est une qualité autre que ce qu'on peut trouver, on essaie d'appuyer là-dessus, j'aime bien BM parce que c'est une clientèle qui est mûre et qui sait ce qu'elle veut, quelques clients qui n'ont pas de BMW mais plutôt des gens qui veulent le package moto et équipement. Et puis il y a ceux qui ont eu des accidents avec nos produits qui s'en sont sortis miraculeusement, il y a une confiance, un service de conseil, c'est très très important.

lorene a la vente accessoires et equipements du pilote
Lorene à la vente accessoires et équipements du pilote

Arthur de la banque à la gestion d'une concession moto

Arthur s'est associé avec ses 2 frères et son père dans l'aventure de la concession Boxer Evasion à Lille et Valenciennes, un vrai changement de vie et un formidable challenge familial.

Arthur : L'aventure Boxer Evasion a commencé il y a un an déjà, ça passe à une vitesse dingue, je fais en gros tout ce que ne font pas mes deux frères (ndlr : avec César et Gaspard, ils sont associés dans l'aventure Boxer Evasion aux côtés de leur père, un beau projet familiale) donc c'est tous les coulisses d'une boite, gestion des RH, la partie finance, les fournitures, tout ce qui mine de rien est nécessaire pour faire fonctionner une boite, après je m'occupe beaucoup plus de la partie financière, stratégie, les gros sujets avec notre père, parce que de par mon passé j'étais habitué à manipuler les chiffres, une chose que j'ai toujours faite et que je continue à faire, j'essaie de faire profiter de mon expérience à tout le monde. Nous, on avait que César qui était dans la moto, moi je n'y étais pas du tout, Gaspard n'y était pas, notre père n'y était pas mais on était tous BMistes avant de se lancer dans l'aventure mais le monde de la moto, on découvre. J'étais arrivé à un point dans ma carrière où j'avais envie de faire autre chose, l'opportunité s'est présentée et voilà. Bosser avec quelque chose qui est beaucoup plus en lien avec ce qu'on aime, le côté passion, et c'est vrai que dans la moto c'est encore quelque chose où la relation avec le client n'est pas la même que dans quasiment l'intégralité des business. C'est quelque chose de plaisant. Avant j'ai eu un 90S que j'avais fait légèrement customiser, je l'avais récupérée a un douanier qui l'avait complètement modifiée donc il n'était plus d'origine et j'ai eu aucun état d'âme à le modifier et ensuite j'ai eu une Urban GS que j'ai gardée un petit peu plus d'un an et que j'ai revendue en arrivant ici. Ce que représente la moto pour moi ? L'évasion, le milieu est quand même plutôt ouvert, les gens sont assez détente du coup c'est pour moi un moyen d'évasion de mon quotidien où je bossais comme un dingue, j'étais devant les ordis dans des relations le plus souvent conflictuelles etc. c'est vrai que le monde de la moto est plus accueillant, sympathique, et voilà, c'est une vraie évasion. Et puis là on a un beau projet, on va déménager donc il y a localisation géographique mais l'idée aussi c'est d'apporter une vraie dimension BMW pour offrir un vrai plus là-dessus, surtout d'avoir un outil de travail plus adapté au business d'aujourd'hui. C'est un gros projet pour nous, ça fait longtemps qu'on bosse dessus, ça va occuper beaucoup de nos journées sur 2019 et surement sur 2020, c'est un gros challenge pour nous.

arthur finance et comptabilite des concessions boxer evasion
Arthur finance et comptabilité des concessions Boxer Evasion

Dans le dossier Boxer Evasion à Lille


Commenter « Boxer Evasion, l'équipe de ce formidable challenge »

rester connecté

m'inscrire perdu ?