100 ans Gnome et Rhône : le raid Paris New Delhi

On connait tous la fameuse croisière jaune avec les autochenilles Citroën mais on sait parfois moins que ce genre d'épopée était assez courante et médiatisée aux prémices de l'automobile. A moto, Gnome et Rhône a eu son raid, le Paris New Delhi en 1949.
Par Jean-Michel Lainé le .

gnome et rhone 125 r3 du raid paris new delhi en 1949
Gnome et Rhône 125 R3 du raid Paris New Delhi en 1949

La simplicité de la Gnome et Rhône 125 R3

Si dans l'imaginaire actuel on associe souvent d'énormes trails bardés de bagages et protégés comme un tank pour faire un tel raid, il y a 70 ans, on partait à la bonne franquette ou presque. Il y a 70 ans, on était en 1949. La seconde guerre mondiale est terminée, les usines ont été bombardées par les alliés, et la production Gnome et Rhône est désormais nationalisée dans une nouvelle société d'étude et de construction de moteur d'avion, la SNECMA. Une nouvelle ère s'ouvre pour cette marque de moto.

Ce n'est ni un gros mono 4 temps ni un flat twin qui prend le départ de ce raid Paris New Delhi, mais un petit moteur 2 temps. Cette Gnome et Rhône 125 R3 est animée par un moteur 2 temps de 125 cm3 (56x52mm) à double transfert. Il est fort de 5 chevaux à 4500 tr/min et couplé à une boite de vitesses à 3 rapports à la main. L'allumage est confié à un volant magnétique SAFI à avance fixe. La transmission primaire se fait par des engrenages et la transmission secondaire par une chaine. Le cadre est un simple berceau. Il est rigide c'est à dire qu'il n'y a pas de suspension à l'arrière. A l'avant, c'est une fourche télescopique. Les grandes roues de 19 pouces permettent de passer les nids de poules sans souci et les freins à tambours de 110 mm se chargent de freiner l'équipage. Avec 75 kg sur la balance, elle peut atteindre 75 km/h. Sachant qu'il y a 18000 km à parcourir, je vous laisse calculer le temps minimal. Vous avez 4 minutes.

moteur 2 temps gnome et rhone de la 125 r3 avec le changement de vitesses a la main
Moteur 2 temps Gnome et Rhône de la 125 R3 avec le changement de vitesses à la main

De Paris à New Delhi sur des Gnome et Rhône

Au lendemain de la guerre, l'Europe de l'Est est verrouillée et les empires coloniaux redistribués. Par contre, tous les rêves sont permis désormais pour la jeune génération au lendemain du conflit mondial. C'est ce que 3 étudiants, Gédigier, Pasquelin et Bertranet se sont dits pour se lancer dans un raid entre Paris et New Delhi en Inde avec leurs Gnome et Rhône. Nous sommes en 1949, le bloc de l'est est solidement verrouillé. Ils ne pourront pas passer par le nord pour rejoindre le sous continent. Il faudra donc rejoindre le proche orient par le sud pour ensuite atteindre l'Inde.

En passant par le sud, ils parcourront 18000 km pendant 4 mois. Je vous laisse faire le calcul pour connaitre la moyenne journalière... mais non, la réponse est 150 kilomètres quotidiens sur des routes et des pistes pas toujours en bon état on s'en doute, au guidon de Gnome et Rhône 125 R3 de 5 chevaux ! De quoi admirer le paysage mais ne pas trop trainer non plus pour tenir cette moyenne. Par où sont-ils passés ? Ils ont traversé la France depuis Paris pour rejoindre l'Espagne puis le Maroc, l'Algérie, la Libye, l'Egypte, la Liban, la Syrie, la Jordanie, la Palestine, l'Irak, l'Iran, l'Afghanistan et enfin l'Inde. Oui, ils ont pris le bateau quelques fois, mais avouez que le voyage est beau non ?

Dans le dossier 100 ans de Gnome et Rhône


Commenter « 100 ans Gnome et Rhône : le raid Paris New Delhi »

rester connecté

m'inscrire perdu ?