Essai Honda CBR 650 R 2019

Les F prennent l'R chez Honda, la CBR 650 F est ainsi devenue CBR 650 R. CB et CBR partagent presque tout en dehors du guidon et du carénage très inspiré par la CBR 1000 RR. La F prend 20 ans d'un coup avec cette CBR 650 R qui se rêve très sportive
Par Jean-Michel Lainé le .
Essai Honda CBR 650 R 2019 par Jean-Michel Lainé
Essai Honda CBR 650 R 2019 par Jean-Michel Lainé

La CBR 650 R est un CB 650 R carénée

C'est vrai. Ces deux machines partagent tout depuis les roues (mais pas les pneus) jusqu'au cadre en passent par le moteur avec sa puissance portée à 95 chevaux. L'arrière de la moto est du coup strictement identique entre le roadster et cette sportive de route. Si Honda n'a plus de supersport dans son catalogue depuis la disparition de la CBR 600 RR, cette CBR 650 R n'est pas amenée à la remplacer pour autant. Le crédo de cette machine semble celui d'une véritable Sport GT.

On retrouve ainsi au guidon tout ce qu'on avait sur la CB 650 R essayée le même jour pour pouvoir comparer ces deux soeurs facilement. Cette CBR réussit le pari d'être à la fois logeable pour ceux qui font 1.80m et accessible pour ceux qui font 1.70m sans souci. Elle affiche une belle polyvalence quelle que soit la taille du pilote. L'ergonomie est correcte pour tous sur cette moto au volume valorisant. Ce n'est pas une petite moto comme peut l'être une Ninja 650.

CBR comme Sport GT ?

Pour se différencier, la R mise tout sur le carénage et ce qu'il induit. Rétroviseurs, demi-guidon, protection, etc. Ce qui ne change pas, c'est l'assise qui reste assez ferme au fil des kilomètres et qui promettait pourtant un certain confort. C'est le côté Sport de cette moto, une caractéristique qu'elle partage avec le roadster. Au guidon, les yeux se portent sur le tableau de bord digital lisible et complet, mais malheureusement sans commande au guidon puisque la gâchette à gauche est réservée à l'activation ou non du contrôle de traction.

En selle, on apprécie les rétroviseurs avec une vision bien plus efficace que sur la CB. Les demi guidon nous penchent en avant mais pas trop, disons qu'on est entre le roadster et une hypersport. Cela reste moins facile que sur la CB lorsqu'on parle de maniabilité mais permet de se cacher derrière la bulle. Enfin ça c'est ce qu'on imaginait avant de rouler parce qu'au final, cette protection n'est ni large ni haute et son efficacité assez limitée. Même remarque au sujet du carénage un peu étroit pour être vraiment efficace. C'est dommage de ne pas avoir opté pour plus de confort pour cette machine qui n'est pas une véritable sportive de toutes les façons.

La route dans un esprit sportif

La CBR avec son guidon plus bas et son supplément de poids sur l'avant par rapport au roadster demande un peu plus d'application pour passer d'un virage à l'autre. Toutefois, la CBR 650 R est plus légère que la précédente CBR 650 F de 6 kilos, plus puissante et mieux équipée, alors la sensation de rouler sur une sportive est plus présente que sur la sa devancière.

Là encore cette Sport GT offre une maniabilité entre une hypersport et un roadster. Tout est affaire de compromis avec la CBR 650 R. La fourche inversée et l'amortisseur procurent de très bonnes sensations et participent grandement à la confiance qu'on a au fil des kilomètres. Le freinage pourra peut-être surprendre à la prise du levier, mais le résultat est très convaincant avec ces étriers radiaux 4 pistons. D'un point de vue dynamique, si elle n'est pas aussi affûtée qu'une véritable sportive, la CBR 650 R est toujours très efficace et se montre bien plus polyvalente sur la route.

L'admission différente avec les conduits dans le carénage offre une autre ambiance sonore. Pour le reste, le comportement des deux 650 R est semblable. Le moteur très souple en ville pour le bonheur de ceux qui y passent beaucoup de temps, réclame d'être malmené pour un pilotage sportif. Tomber sous les 6000 tr/min en sortie de courbe, et la sanction est immédiate. Inutile de dire qu'en montagne on négocie la plupart des courbes à fond de 2. D'ailleurs c'est entre 8000 et 12000 tr/min que le 4 cylindres donne le meilleur de lui-même. Ce pilotage pointu est finalement très sympa lorsqu'on a pris le coup.

Bilan

La CB et la CBR 650 R partagent tout mais ... pas la position de conduite ni le carénage. On regrette que celui-ci manque de largeur et donc d'efficacité au niveau des genoux. On regrette aussi que la bulle soit trop basse et étroite pour être vraiment efficace elle aussi. Avec tout ce qu'elle partage avec le roadster on s'attendait à une Sport GT mais force est de constater que cette CBR adopte finalement des gênes de sportive pour le confort d'autant que la selle se montre ferme au fil des kilomètres.

L'attrait de la CBR est ailleurs. Dans son style qui se rapproche furieusement de la CBR 1000 RR pour ce qui est de l'avant. Dans son équipement avec le contrôle de traction, l'embrayage anti dribble, le tableau de bord digital, etc. On regrette l'absence de bouton au guidon pour faire défiler les infos mais c'est tout. Le truc chouette avec ce style très sportif, c'est de faire hurler le moteur pour un pilotage enjoué. On peut dire hurler parce que c'est entre 8 et 12000 tr/min qu'il fonctionne le mieux et sur les routes de montagne, il ne faut pas espérer tenir un rythme élevé en passant sous les 6000 tr/min. Malgré tout, la CBR 650 R n'est pas une vraie supersport, mais elle est bien moins chère et offre un style qui accompagne parfaitement les sensations. Finalement n'est-ce pas le principal ?

On aime bien

  • Le style inspiré et sportif
  • La qualité de la partie cycle
  • L'équipement très complet

On aime moins

  • La proctection limitée
  • Le moteur assez pointu
  • Quelques vibrations parfois
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
et
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Fiche technique Essai Honda CBR 650 R 2019

MarqueHonda
ModèleCBR 650 R
Cylindrée650 cm3
Année2019
Tarif de8899 €
Conseillé au28/01/2019

Moteur

Cylindres4
Architectureen ligne
Cycle4 temps
Distributiondouble arbre à cames en tête
Soupapes par cylindre4
Refroidissementliquide
Cylindrée649 cm3
Alésage67 mm
Course46 mm
Rapport volumétrique11,6 :1
Huile2,7 L
Admissioninjection
Allumageélectronique
NormeEuro4
Démarreurélectrique

Electricité

Alternateur370 W
Batterie12 V
Batterie8,6 Ah

Performances

Puissance70 kW
Puissance95,1 ch
Disponible à12000 tr/min
Couple64 Nm
Disponible à8500 tr/min

Transmission

Embrayagemulti disques à bain d’huile
Transmissionboîte
Rapports6
Secondairechaine

Châssis

Cadredouble en acier
Bras oscillantdouble
Jantesbâtons

Suspension avant

Typefourche inversée
MarqueShowa
Diamètre41 mm

Suspension arrière

Typemono amortisseur
Réglagesprécharge

Frein avant

Type2 disques
Diamètre310 mm
Epaisseur4,5 mm
Etrierradial
Pistons4

Frein arrière

Type1 disque
Diamètre240 mm
Epaisseur5
Piston(s)1

Pneu avant

Largeur120 mm
Hauteur70 mm
Diamètre17 pouces

Pneu arrière

Largeur180 mm
Hauteur55 mm
Diamètre17 pouces

Dimensions

Longueur2130 mm
Largeur750 mm
Hauteur1150 mm
Empattement1450 mm
Angle de chasse25,5 °
Chasse101 mm
Garde au sol130 mm
Hauteur de selle810 mm

Poids

Avec ABS207 kg
Conditionspleins faits

Capacité

Réservoir15,4 L

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Essai Honda CBR 650 R 2019

Photo 1 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 2 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 3 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 4 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 5 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 6 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 7 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 8 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 9 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 10 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 11 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 12 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 13 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 14 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 15 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 16 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 17 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 18 Essai Honda CBR 650 R 2019Photo 19 Essai Honda CBR 650 R 2019

Fond d'écran

fond d'écran Essai Honda CBR 650 R 2019

Dimensions 1024x768 1280x960 800x600