Rencontre : Cécile Mayet, la directrice de BMW Moto Loft, cecile mayet la directrice de bmw moto loft

Rencontre : Cécile Mayet, la directrice de BMW Moto Loft

Par Jean-Michel Lainé le .

Cécile Mayet est la responsable de la concession BMW Moto Loft dans le 92 à Gennevilliers. Elle nous parle des particularités de cette concession qui mêle commuters et passionnés dans ce lieu très indus, de leurs événements comme Be By Woman, etc.

Cécile Mayet : Avant le lancement de Moto Loft, j'ai un profil entrepreneurial, formation expertise comptable et assez long parcours dans l'automobile, qui m'ont naturellement amenée dans la moto par goût des véhicules à moteurs à 4 roues, à 2 roues, l'expérience de la distribution via le réseau de concession, l'expérience d'un constructeur allemand c'était pas BMW c'était Mercedes, mais les principes et les fonctionnements de base sont les mêmes.

Moto Loft a ouvert ses portes en janvier 2016, c'est un projet qui a démarré de zéro c'est-à-dire qu'on s'est installé sur un secteur qui n'était pas du tout exploité, avec aucun client, dans une structure façon usine, industrielle, d'où le nom Moto Loft. BMW est une marque dans la moto aujourd'hui qui est très porteuse, avec une gamme très large. Scooters, grosses cylindrées en passant par la gamme héritage et l'arrivée de la R18, le Big Boxer, où on arrive sur un nouveau marché en fait.

Qu'est ce qu'on achète chez Moto Loft comme BMW ?

Cécile Mayet : On a une clientèle assez hétérogène, pour moitié la clientèle parisienne, qui vient chercher de la mobilité, les fameux commuters qui ont besoin d'un deux-roues pour travailler pour se déplacer entre le domicile et le lieu de travail, une clientèle de scooters et de certaines routières. Et l'autre moitié, une clientèle de passionnés de rouleurs, qui viennent chercher le véhicule pour voyager, pour se faire plaisir, parfois le 2e véhicule aussi. Dans la gamme héritage, c'est souvent une deuxième moto.

Chez Moto Loft, la part scooter est relativement importante avec à peu près 20% des ventes, le 650 avait largement fait ses preuves, l'arrivée du 400 est venu étoffée l'offre et puis le succès qu'on connait du scooter électrique avec une forte demande. Pour la passion, c'est la GS évidemment avec le moteur 1250 et ensuite les routières avec la R 1250 RT.

Vous proposez des événements chez Moto Loft ?

Cécile Mayet : En ouvrant nos portes en ayant absolument aucun client, il fallait absolument se faire connaitre, on a beaucoup misé sur les événements dans la concession, l'idée était de se faire connaitre et de faire venir les gens sur ce lieu qui est propice. Il y a de la place, on est très accessible, on peut stationné facilement et il y a une âme dans ce bâtiment qui a toujours été un atelier, la vocation atelier est restée avec une présentation showroom évidemment. Le plus bel événement qu'on fait perdurer c'est le Be By Woman, organisé par des femmes mais pour tout le monde, autour d'un ride à moto qui arrive jusqu'à la concession, des journées d'essais, des magasins éphémères, café concert en plus des activités d'une concession comme les journées portes ouvertes.

Merci Cécile Mayet pour cet échange, bonne continuation à BMW Moto Loft et son équipe.

# mots clés

BMW

Reportage BMW Moto Loft à Gennevilliers

Cet article fait partie des 14 articles du reportage BMW Moto Loft à Gennevilliers.

Rencontre : Cécile Mayet, la directrice de BMW Moto LoftRencontre : Cécile Mayet, la directrice de BMW Moto Loft

Reportage BMW Moto Loft à Gennevilliers

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?