Essai BMW R1250 GSA, 5 choses à savoir

La GS et la GSA sont les stars des ventes chez BMW, en France mais pas seulement. Cette année, elles adoptent le moteur Shiftcam 1250. Suite à cet essai de la BMW R 1250 GS Adventure, voici 5 choses à reteni sur cette GSA, formidable machine à voyager.
Par Jean-Michel Lainé le .
bmw r 1250 gsa c est l adventure
BMW R 1250 GSA c'est l'Adventure

Le moteur Shiftcam change la vie

La vie sans doute mais mais le nouveau moteur Shiftcam change au moins la conduite de cette 1250GSA. C'est ce que révèle cet essai de cette BMW R 1250 GS Adventure avec ce nouveau falt twin liquide. La raison est principalement sa disponibilité 1000 tours plus bas que le précédent 1200 LC. Bien sûr, il est aussi plus puissant, mais ce qui est appréciable en balade, c'est surtout de moins devoir changer de rapport pour gagner en agrément et en confort. Il semble qu'on consomme un peu moins aussi mais cette petite variation qui fera pencher pour l'achat de cette GSA. L'agrément moteur est plus pertinent.

le moteur shiftcam se reconnait avec ses caches culasses
Le moteur Shiftcam se reconnait avec ses caches culasses

Ecran TFT et équipement très complet

De base la BMW 1250 GS Adventure possède un certain nombre d'équipements. L'écran TFT avec la connexion Bluetooth à la lisibilité remarquable que même la RT n'a pas, deux modes de conduite (normal et pluie), l'aide au démarrage en côte qui ne sera pas un luxe lorsque vous serez à 2 dessus avec tous les bagages, le contrôle de traction, le freinage ABS, etc. Oui il y en a plein d'autres comme l'ESA pour le confort à bord, les poignées chauffantes, les modes de pilotage Enduro, etc. mais ils sont en option. Ils ont toutefois le mérite d'exister. De base, la GSA reste bien équipée et profite d'une partie-cycle et d'un moteur qui donnent envie de partir.

le tableau de bord de r 1250 gsa est complet et parfaitement lisible
Le tableau de bord de R 1250 GSA est complet et parfaitement lisible

30 litres et quelques accessoires pour aller loin

Pour aller loin des station-services, dans les contrées lointaines, mieux vaut avoir de l'autonomie. C'est ce que propose la GSA avec son réservoir de 30 litres et une consommation qui peut être suffisamment raisonnable pour envisager des étapes de 500 kilomètres. Cela fait rêver mais il y a un revers à la médaille, c'est l'effet de tout ce carburant dans les enchaînements de virages. Rien de dangereux pour autant, mais on le remarque par rapport à une autre machine avec un réservoir plus petit. La GS est tout aussi confortable, plus agile et facile si vous envisagez de rouler dans les chemins. La GSA reste toutefois un modèle de facilité pour ce gabarit.

un reservoir de 30 litres pour voir loin
Un réservoir de 30 litres pour voir loin

Confort pour le pilote et son passager

Si la protection n'est pas aussi efficace que celle de la R1250RT, la GSA s'avère aussi confortable que cette grande routière. Deux raisons à cela, d'abord la selle large et assez épaisse pour tout le monde. Elle n'est pas trop large pour le pilote mais suffisante, son dessin est très bien. La seconde raison sont la position des jambes qui est naturelle. Cette position ne plie pas trop les genoux et permet de se sentir bien pour des longues étapes de 500 kilomètres. Pour voyager bien, on commence par ménager son confort. La GSA excelle là aussi.

la selle est confortable pour tout le monde pilote et passager
La selle est confortable pour tout le monde, pilote et passager

La gabarit sera ton ennemi

Le véritable point contrariant de cette moto est son gabarit. 268 kg avec 30 litres de carburant perché sur une selle à presque 90 cm du sol, mieux vaut avoir la bonne longueur de jambe et un bon bagage technique pour en profiter. Cette moto reste donc un poil exclusive si vous n'êtes pas taillé pour elle. Il faut au minimum mesurer 1,80 m avec la bonne longueur de jambe. Ensuite seulement, le voyage s'ouvre à vous.

le gabarit de la bmw r 1250 gsa est impresionnant
Le gabarit de la BMW R 1250 GSA est inchangé et toujours aussi impressionnant

Retrouvez plus détails sur cet essai de la BMW R 1250 GSA dans la rubrique essais et n'hésitez pas à aller l'essayer. Ne vous laissez pas impressionner par le gabarit si vous avez la bonne taille. Une fois en route, c'est magique.

Commenter « Essai BMW R1250 GSA, 5 choses à savoir »

rester connecté

m'inscrire perdu ?