Essai Honda Monkey 125

Essai Honda Monkey 125

Par Jean-Michel Lainé le .

Ce n'est pas un véritable essai mais les premières sensations d'une prise en mains puisqu'on a fait 500 mètres chacun au guidon du nouveau Honda Monkey. Parce que s'il garde une cote de sympathie incroyable qui rend euphorique dès qu'on le met en route

Ce n'est pas véritablement un essai du Honda Monkey 125 mais juste quelques premières sensations puisqu'on a fait 500 mètres chacun, peut-être un peu plus, au guidon du nouveau Honda Monkey. Parce que s'il garde une cote de sympathie incroyable, le mettre en route déclenche une euphorie qui l'est toute autant.

Cette micro moto Honda Monkey est une petite machine qui donne visiblement le sourire dès qu'on tourne la clé. Il faut reconnaître qu'elle est sympa avec son encombrement rikiki et ses 107 kg tous pleins faits. On a presque envie de la prendre sous le bras pour la monter dans le salon quand on ne s'en sert pas. D'un côté, c'est peut-être ce qu'il va falloir faire pour limiter les risques de vol vu la taille du Monkey et ses dimensions font qu'il rentre facilement dans beaucoup d'ascenseurs.

Mais revenons au positif de ce petit singe rigolo. Ce Monkey est petit c'est un fait, peut-être même un peu plus qu'un MSX 125, mais comme il n'est homologué que pour une personne il ne l'est pas tant que ça finalement. En mesurant plus d'1m80, on est assis à l'arrière de cette large selle très accueillante. Le haut guidon tombe sous la main. On est tout de suite bien au guidon du Monkey. Il faut reconnaitre que s'il n'est pas très long, sa hauteur de selle est comparable à celle d'une Triumph Bonneville T100 par exemple.

Le Monkey signe son retour en 2018 avec un design qui reste heureusement résolument vintage. En dehors de la grande selle à liseré blanc qu'elle semble avoir volée à une grande soeur, on retrouve les incontournables petites roues de 12 pouces, la grande grille anti chaleur chromée sur l'échappement, le phare et le feu ronds, le double amortisseur, les deux garde-boues chromés et le joli logo ailé apposé sur le réservoir à la finition biton. Vous pouvez alerter la Fashion Police, il n'y a aucune faute de goût sur cette jolie machine.

A l'opposé du dessin vintage, tout le reste est très moderne sur le Monkey 2018. Le phare et le feu sont à LED avec un cerclage diurne à l'avant très sympathique. Le tableau de bord tout rond est digital et affiche tout un tas d'informations qu'on lit en baissant la tête car il est placé bas. Les freins délaissent fort heureusement les tambours pour des disques et l'ABS est bien entendu de série puisque c'est obligatoire maintenant. Le Monkey est résolument moderne.

Et puis il y a le moteur de 125 cm3 qui l'anime. Un monocylindre de 125 cm3 qui développe 9,4 chevaux avec ses 4 soupapes et son injection. C'est peu, mais c'est amplement suffisant pour la ville ou pour flâner parce que le but n'est pas vraiment d'aller au bureau tous les jours avec ni de partir en vacances. Son usage est exclusivement les loisirs. On regrette seulement que la transmission ne soit pas automatique. Il y a 4 vitesses qu'on devra sélectionner avec le dessus des espadrilles (de sécurité) comme une vraie moto. Le plus étonnant est que Honda affiche une consommation d'environ 1,5 litres aux 100km ce qui promet une autonomie de plus de 350 kilomètres ! Impressionnant et normalement suffisant pour aller à la plage.

Bilan essai Honda Monkey 125
Bilan essai Honda Monkey 125

Bilan essai Honda Monkey 125

Que conclure ? Objectivement on n'est en présence d'une vraie moto, petite certes, mais qui n'a rien d'un jouet malgré sa bonne bouille. A défaut d'être nerveux, c'est stable, facile, maniable et sécurisant avec l'ABS. Le Monkey donne envie de flâner en bord de mer, de s'amuser avec lui en toute insouciance. C'est un copain pour les bons moments, il ne faut pas le prendre autrement. La sympathie et l'euphorie sont deux traits de caractère qui accompagnent le pilote. Avec son Monkey, Honda signe une réussite néo-rétro sans aucune faute de goût esthétique et dynamique. Bonnes vacances !

On aime bien

  • Le style trs russi
  • La prise en main immdiate
  • La cote d'amour intacte

On aime moins

  • Homoloqu 1 place
  • L'usage assez limit
  • Le risque de vol

Notre avis

Quotidien⭐⭐
Voyage
Loisir⭐⭐⭐⭐⭐
Sport
Duo
On vous regarde⭐⭐⭐⭐⭐
On la dtaille⭐⭐⭐⭐⭐
On l'coute⭐⭐

Photos essai Honda Monkey 125

Fiche technique Honda Monkey 125

MarqueHonda
ModleMonkey
Cylindre125 cm3
Anne2018
Tarif de4099 €
Conseill au17/04/2018

Moteur

Cylindres1
Cycle4 temps
Distributionsimple arbre cames
Soupapes par cylindre4
Refroidissementair
Cylindre125 cm3
Rapport volumtrique9,3 :1
Admissioninjection
Allumagelectronique
Dmarreurlectrique

Electricit

Performances

Puissance6,9 kW
Puissance9,4 ch
Disponible7000 tr/min
Couple11 Nm
Disponible5250 tr/min

Transmission

Embrayagemulti disques bain d'huile
Transmissionbote
Rapports4
Secondairechaine

Chssis

Bras oscillantdouble
Jantesbtons

Suspension avant

Typefourche inverse
Diamtre100 mm

Suspension arrire

Typedouble amortisseur
Dbattement104 mm

Frein avant

Type1 disque
Diamtre220 mm
Pistons2

Frein arrire

Type1 disque
Diamtre190 mm
Piston(s)1

Pneu avant

Largeur120 mm
Hauteur80 mm
Diamtre12 pouces

Pneu arrire

Largeur130 mm
Hauteur80 mm
Diamtre12 pouces

Dimensions

Longueur1710 mm
Largeur755 mm
Hauteur1029 mm
Empattement1155 mm
Angle de chasse25
Chasse82 mm
Garde au sol160 mm
Hauteur de selle776 mm

Poids

Avec ABS107 kg
Conditionspleins faits

Capacit

Rservoir5,6 L

Données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

# mots clés

Honda Essais Honda