Rencontre : Julien Vignerot, patron de BMW Grand Prix Motos, julien vignerot bmw grarnd prix motos annecy

Rencontre : Julien Vignerot, patron de BMW Grand Prix Motos

Par Jean-Michel Lainé le .

Julien Vignerot a changé de vie 2 fois. La première en quittant son emploi pour venir travailler dans la moto, la seconde en quittant la région parisienne pour s'installer à Annecy. Il nous parle de sa concession BMW Grand Prix Motos à Annecy, Seynod.

Comment es-tu arrivé à la moto et BMW Grand Prix Motos en particulier ?

Julien Vignerot : J'ai un profil un peu atypique dans la moto, j'étais consultant en géo-stratégie dans mon ancienne vie, après des études dans ce milieu et les relations internationales, un changement de carrière s'est opéré en quelques secondes avec une démission de mon poste. Et pour pas resté inactif, je suis allé chez mon concessionnaire Honda à l'époque, j'ai vu qu'ils cherchaient un commercial à l'époque, de là je me suis pris au jeu, j'ai voulu en connaître plus sur le monde du commerce moto, de commercial je suis passé à directeur de site 2 ans et demi après, BMW et Ducati en région parisienne.

Après le projet avec Frédéric d'Harley-Davidson (ndlr : Frédéric Decroix, le patron de Harley-Davidson Annecy) qui avait racheté BMW Grand Prix Motos en 2014 m'a plu, et donc je suis descendu, j'ai franchi le pas. J'ai changé de vie, ce qui n'a pas forcément été facile pour la famille, etc. mais c'est un changement de vie.

Il y a un attachement particulier à BMW

Julien Vignerot : La marque est dans mon coeur depuis un moment puisque mon père roulait avec des BMW, j'ai toujours eu un gros amour pour les châssis, bien faits, des chevaux et des moteurs tout le monde sait en faire, en revanche la précision d'un châssis BM c'est quand même quelque chose qui est à part pour moi, c'est notre vraie valeur ajoutée aujourd'hui même si les moteurs sont très bien, on a une vraie carte à jouer.

Et puis des dizaines de milliers de kilomètres en région parisienne m'ont définitivement vacciné, j'ai bien aimé le projet et puis quand tu roules dans les Alpes, ça parle de soi. Je vais à Garmisch tous les ans avec les clients, sauf cette année à cause du Covid, la démonstration est limpide, une fois qu'on a conduit une BMW, ça suit tellement le regard du pilote qu'il y a une intuition qui est juste fabuleuse sans dénigrer les autres évidemment.

hall d exposition bmw grand prix motos a annecy seynod
Hall d'exposition BMW Grand Prix Motos à Annecy Seynod

Qu'est ce qu'on achète comme BMW à Annecy, Seynod ?

Julien Vignerot : Un petit peu comme partout en France et dans le monde, R 1250 GS et GS Adventure en grande majorité puisqu'aujourd'hui ces deux motos là représentent quasiment 50% de nos ventes, pas tout-à-fait mais pas loin, en revanche il y a une ouverture sur la gamme qui est énorme, aujourd'hui c'est plus la marque à papy, c'est fini on a dépoussiéré l'image austère de BMW. La marque est en train de s'investir sur plein de segments sur laquelle elle était pas du tout présente et surtout moins reconnue, faut pas être présomptueux mais sur quelques segments, on est moto de référence ou pas loin, sur le podium final on va dire, donc la marque commence à vraiment se poser partout.

Mais aujourd'hui on est, nous concessionnaires BMW, dans une phase où on doit faire connaître ces autres motos, parce que la GS et la RT, tous les motards du monde connaissent. Savoir qu'on sait faire de la sportive faut y aller, les roadsters c'est pareil, et maintenant sur des roadsters milieu de cylindrée où on va attaquer un peu les japonais. Aujourd'hui sortir 105 chevaux, Yamaha fait très bien avec ses MT, Honda aussi, toutes les marques savent faire, en revanche quand on essaye le 900 XR, toujours la patte BMW, c'est cette finesse châssis, cette précision sur l'angle, sur les freins, et surtout la facilité de mise sur l'angle, de conduite tout simplement, en deux secondes on est à la maison. On tourne la clé, on fait quelques mètres et on se dit c'est très très simple. Tout est évident, la moto suit bien le regard et surtout pardonne beaucoup de choses.

la bmw s 1000 rr avec laquelle julien roule sur les circuits avec les clients
La BMW S 1000 RR avec laquelle Julien roule sur les circuits avec les clients

Quelles sont les sorties proposées aux clients ? Garmisch ?

Julien Vignerot : Cette année c'est un peu particulier, mais la marque de fabrique de BMW c'est justement de proposer aux clients autre chose qu'une vente moto, à mon sens c'est aujourd'hui ce qui fait la richesse d'un concessionnaire, d'accompagner un client dans son projet global c'est-à-dire la moto c'est bien mais aussi, l'équipement, les accessoires et surtout qu'est-ce qu'on fait après avec sa moto. Nous, BMW Grand Prix Motos, on a un vrai rôle à mener avec nos clients, leurs faire découvrir leur moto sportive ou roadster sur un circuit, à les amener faire du chemin avec leur GS, et aller découvrir des grands événements sportifs comme le Bol d'Or les 24H du Mans, et après plus loin Garmisch.

Nous quand on part d'Annecy, on a cette chance fabuleuse, on est une des concessions chanceuses avec nos amis de l'arc alpin, on prend notre moto, on tourne la clé et en deux secondes on monte des montagnes et on fait ça jusqu'à Garmisch. On n'a même pas de plaines à traverser ni d'autoroutes à prendre, du début à la fin, on fait 2000 kilomètres que de virages, que de virages, que de virages... Une expérience extraordinaire. Depuis quelques années maintenant, le groupe de clients ce n'est plus des clients mais des copains maintenant. Ils réservent Garmisch d'une année sur l'autre, et cette année quand Garmsich Partenkirchen a été officiellement annulé par BMW Motorrad, j'ai reçu plein de texto avec des petits émoticônes qui pleuraient, donc ça veut bien dire ce que ça veut dire, c'est un bon moment qu'on passe avec nos clients. Ce sont des moments qui sont vraiment fabuleux.

# mots clés

BMW

Reportage BMW Grand Prix Motos à Annecy

Cet article fait partie des 22 articles du reportage BMW Grand Prix Motos à Annecy.

Rencontre : Julien Vignerot, patron de BMW Grand Prix MotosRencontre : Julien Vignerot, patron de BMW Grand Prix Motos

Reportage BMW Grand Prix Motos à Annecy

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?