Entretien avec Anthony, vendeur chez Indian Lyon à Limonest, entretien avec anthony vendeur chez indian lyon

Entretien avec Anthony, vendeur chez Indian Lyon à Limonest

Par Jean-Michel Lainé le .

Anthony est entré dans l'univers Indian il y a quelques années. Il est aujourd'hui vendeur dans la concession Indian Lyon. Il nous parle de son parcours, de sa passion pour le custom américain, des Indian qu'on achète à Lyon, de l'IMRG, etc. Entretien.

Anthony : A la base je suis mécanicien moto de métier, je suis arrivé ici par bouches à oreilles. David (ndlr : David c'est le patron de Indian Lyon) travaillait dans une autre concession que je connaissais. Je suis venu bossé ici, je ne connaissais pas le custom américain ni la culture custom, ça a été une nouveauté. Ça fait 4 ans que je suis passé de magasinier à vendeur avec une passion totale pour le custom, les clients sont vraiment dans l'esprit custom américain, côté détente et tout, on retrouve vraiment cette culture même en France. Je viens des V8 américains, tout ce qui est Hot Rod et tout ça. Il y avait déjà l'univers mécanique, des gens fans des USA tout ça, ici on retrouve aussi beaucoup cet esprit.

Qu'est ce qu'on achète comme Indian à Lyon ?

Anthony : Ça va être par période, en début de saison on va beaucoup faire tout ce qui est mid size, donc les Bobber, Scout, ce genre de véhicules et quand on arrive en fin de saison comme t'as pu le voir tout-à-l'heure, on est beaucoup sur les essais des Roadmaster, des Challenger et des Touring. C'est plutôt périodique.

Challenger, énorme coup de coeur pour cette moto, étant donné qu'on est sur un custom qui développe 125 chevaux donc plutôt énorme. On a beaucoup de clients qui ont des sportives, des roadsters, tout ça et qui ne veulent pas être dénaturés de ce qu'ils connaissent déjà mais ils veulent du confort. La Challenger est là pour ça. On a le côté position custom, on roule à la cool, mais on a 125 bourrins avec un mode sport qui est vraiment ultra dynamique. Les clients sont vraiment conquis par ce moteur. Ce sont des clients qui viennent d'autres marques et plus du côté japonais. Des gens qui se disent j'aimerais bien faire de la route avec madame, donc pour pas trop dénaturé, il a un gros custom avec un gros moteur et une moto qui permet de rouler sur n'importe qu'elle route, on peut prendre de l'angle.

indian lyon le showroom
Indian Lyon le showroom

Il y a évidemment un IRMG à Lyon

Anthony : oui, cet IMRG Lyon est géré par nos clients, il y a un président, un trésorier, un secrétaire pour monter une association. Dès qu'on livre une moto, on dit à nos clients, si vous voulez il y a le club IMRG. Eux sont très contents de trouver des personnes avec qui rouler, on a mis en place tous les samedis de 16h à 18h une permanence de l'IMRG qui se passe à la concession Indian Lyon. Ils peuvent discuter avec tous nos clients qui rentrent dans le magasin pour leurs expliquer un petit peu comment ça se passe et préparer les balades de l'année ou de la saison. On a des clients qui sont de la concession de Lyon mais qui sont plutôt loin, ils essayent de faire des départs de Vichy par exemple, pour éviter que les clients qui sont là-bas fassent 150 bornes et tout de suite après ils décollent. Ils arrivent à très bien gérer tout ça.

Merci Anthony pour ces explications sur la concession Indian Lyon à Limonest et son IMRG.

# mots clés

Indian

Reportage Indian Lyon

Cet article fait partie des 5 articles du reportage Indian Lyon.

Entretien avec Anthony, vendeur chez Indian Lyon à LimonestEntretien avec Anthony, vendeur chez Indian Lyon à Limonest

Reportage Indian Lyon

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?