Antonio et sa Suzuki RMZ 250 chez Moto Concept à Merlebach, antonio et sa suzuki rmz 250 devant chez moto concept 57 a freyming merlebach

Antonio et sa Suzuki RMZ 250 chez Moto Concept à Merlebach

Par Jean-Michel Lainé le .

Sa cross est splendide. Antonio, fan de Suzuki et de MX depuis petit, a eu la gentillesse de venir chez Moto Concept à Freyming Merlebach avec sa camionnette pour nous montrer sa Suzuki RMZ 250 avec laquelle il roule souvent sur les terrains en Italie.

Antonio est d'origine italienne, fan du pilote de motocross Antonio Cairoli 9 fois champion du monde, et pratique le MX depuis toujours au guidon d'une Suzuki avec son numéro fétiche, le 13. Il nous parle de sa passion, de sa moto et des circuits en Italie qui sont splendides pour les amateurs, ça vaut le déplacement.

Pourquoi rouler sur une Suzuki RMZ 250 ?

Antonio : J'ai un 250 Suzuki RMZ 2020. J'ai fait pendant 24 ans le championnat de Loraine et puis là ça fait quelques années que c'est uniquement pour le loisir. C'est ma 12e Suzuki. J'ai toujours roulé en Suzuki. Etant jeune, j'allais voir des courses de motocross avec mon père, je suis tombé amoureux de cette moto et depuis j'ai plus jamais changé. C'est une 2020, ça n'a plus rien à voir avec la précédente, le châssis a changé, le look, elle est beaucoup plus agressive.

J'avais un 2015 et puis je suis venu ici (ndlr : chez Moto Concept à Freyming Merlebach), je devais pas venir, et quand je l'ai vue, j'ai craqué. C'est à partir de 2019 qu'ils l'ont changée, depuis 2015 c'était toujours la même niveau look.

quand je vous dis qu elle est nickel sa rmz 250 comme neuve
Quand je vous dis qu'elle est nickel sa RMZ 250, comme neuve

Qu'est ce que vous en faites de cette RMZ 250 ?

Antonio : Ce n'est pas une pratique aussi intensive qu'avant, on va souvent rouler en Italie, on part 4 ou 5 fois dans l'année, j'y étais il y a 3 semaines. On roule à Dorno, Ottobiano, Lodi... c'est dans le coin de Milan sur un rayon de 100 ou 150 km il y a plein de terrains.

Jusqu'en 2005, je roulais en 125 2 temps (ndlr : des RM 125) et depuis je suis passé à la 250 4 temps (ndlr : des RMZ 250) et depuis je suis resté en 250 4 temps. Le 450 c'est pas trop ma tasse de thé, ça marche un peu trop et on s'amuse un peu moins avec, en tous cas à mon niveau. Mon fils oui, mais moi pas du tout. On roule en famille, mon fils a commencé à faire de la moto à l'âge de 4 ans et demi, sa première course sur le terrain de motocross à Verdun. Je m'en rappelle comme si c'était hier, avec un petit QR Honda. Ensuite il est passé sur un 60 KX, et après 85 Suzuki. Ensuite 250 et 450. On a du sang jaune dans les veines (rires).

C'est génial, mon autre gamin il en faisait aussi mais à l'âge de 10 ans il a arrêté. Il s'est lancé dans le foot. On part en Italie avec mon fils, ma femme ma fille, et puis on est toujours une bande de copains, en général quand on va en Italie on est une vingtaine, toujours les mêmes amis, la même équipe, le Team Il Pino.

la bonne equipe du team il pino roule 4 ou 5 fois par an en italie pres de milan
La bonne équipe du Team Il Pino roule 4 ou 5 fois par an en Italie près de Milan

Un grand merci Antonio d'avoir pris le temps de venir nous parler de ta Suzuki RMZ 250 et de ta passion pour le motocross, et surtout d'être venu avec ta machine dans ta camionnette, un utilitaire aussi impeccable que la moto ! Amusez-vous bien le Team Il Pino !

# mots clés

Suzuki

Reportage Suzuki Moto Concept 57 à Freyming Merlebach

Cet article fait partie des 14 articles du reportage Suzuki Moto Concept 57 à Freyming Merlebach.

Antonio et sa Suzuki RMZ 250 chez Moto Concept à MerlebachAntonio et sa Suzuki RMZ 250 chez Moto Concept à Merlebach

Reportage Suzuki Moto Concept 57 à Freyming Merlebach

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?