christophe et sa suzuki gsxs 750 chez cottard motos

Christophe et sa Suzuki GSXS 750 chez Cottard

Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .
La pluie troublait le départ de la concession, mais c'était un beau jour pour Christophe et sa femme qui venaient prendre possession d'une Suzuki GSXS 750 flambant neuve. Le permis tout neuf en poche après le cross et la 125, il nous parle de son choix.

Christophe : J'ai une Suzuki GSXS 750, j'ai regardé ce qu'il y avait, je voulais partir sur du neuf, je ne voulais pas partir sur de l'occasion. Cette moto là je l'ai vue quand je suis venu avec ma femme faire un tour dans le magasin, elle était en exposition là devant et j'ai eu le coup de foudre, c'était celle-là que je voulais. Elle n'est pas d'origine, elle a quelques petites préparations, elle a les jantes blanches, le kit déco qui n'est pas le même non plus, les clignotants, j'ai fait rajouter un petit support USB, le pot Yoshimura. Cette GSXS 750 c'est ma première moto en gros cube oui, sinon je roulais en 125 avant, j'étais en Aprilia RS 125. Ca fait que deux semaines que j'ai obtenu mon permis. Elle est bridée en A2 pendant 2 ans et après elle est débridante et elle ferait 95 chevaux juste. J'avais été voir la Kawa mais elle est toute fine (ndlr : la Z650), après Yamaha à part la MT que tout le monde a... Après je ne voulais pas repartir sur une sportive parce qu'une sportive ça fait quand même assez mal au bras voire des fourmis dans les mains (rires).

Après le motocross, la route toujours avec Suzuki

Christophe : On roule à deux, madame aime bien depuis qu'elle y a gouté, je lui ai fait découvrir, elle est accro maintenant (rires). Je me sers de la moto pour le plaisir, les loisirs, un peu le travail surtout maintenant que je suis plus sur Rouen, c'est un peu la galère sur Rouen, surtout pour se garer. Tout est payant, là au moins c'est plus facile. Cette GSXS 750 est ma première Suzuki de route, mais j'ai fait beaucoup de motocross avant, sur 125 RM en deux-temps. J'ai arrêté le cross maintenant que je ne travaille que le week-end. Les terrains ne sont ouverts que le samedi et dimanche, il n'y a que celui de Londinières qui est ouvert tous les jours. La route, ça va être un autre plaisir. Il y a des projets de balades oui, pour un petit tour on va à Dieppe en 1 heure d'ici. Ou pour sortir à Rouen, c'est pratique même si on arrive dans la mauvaise période.

Merci Christophe pour cette discussion autour de cette toute nouvelle Suzuki GSXS 750 avec les premiers tours de roues sous la pluie malheureusement, il va falloir astiquer les jantes blanches avec le chiffon ! Bonnes balades à vous deux !

Reportage Cottard Motos Suzuki à Rouen

Cet article fait partie des 10 articles du reportage Cottard Motos Suzuki à Rouen.

Commenter « Christophe et sa Suzuki GSXS 750 chez Cottard »

rester connecté

m'inscrire perdu ?