Essai Yamaha R7, essai yamaha r7

Essai Yamaha R7

Par Jean-Michel Lainé le .

Essai de la Yamaha R7, la petite sportive pour tous. Même si elle partage beaucoup de choses avec la MT 07, la marque ne s'est pas contentée d'ajouter un carénage, les transformations sont plus importantes et forcément, le pilotage diffère aussi.

Retrouvez la fiche technique Yamaha R7 ainsi que nos vidéo, son et photos à la suite de cet essai.

La marche était haute entre la R3 et la R1 depuis que la R6 a quitté la route pour se consacrer exclusivement à la piste. Plutôt que de s'évertuer, voire s'épuiser à homologuer une supersport dans cette cylindrée intermédiaire, la Yamaha R7 reprend le flambeau mais avec une toute autre orientation. Ce qui est évident est qu'elle partage beaucoup de choses avec la MT 07 mais ce qui l'est moins est qu'elle est très différente dans son comportement comme dans son pilotage. En complément du premier essai vidéo de cette Yamaha R7, voici toutes les précisions sur cette nouveauté 2022.

Une base de MT 07 pour la R7

Tracer 700, XSR, Ténéré, MT bien sûr et maintenant R7, le moins qu'on puisse dire est que Yamaha décline sa plateforme et ce sympathique petit moteur à toutes les sauces, et force est de constater que la sauce semble prendre à tous les coups. C'est cette fois-ci une sportive qui profite de ce package avec pas mal de modifications pour ne pas se contenter de mettre un carénage pour proposer cette Yamaha R7. La base commune de cette sportive avec le roadster est sur la bras oscillant, la cadre et le moteur CP2. La boucle arrière est spécifique ainsi que tout le train avant, c'est-à-dire la fourche et le freinage.

les pieces communes avec la mt 07
Les pièces communes avec la MT 07

En chiffre, on a un empattement réduit de 5 mm à 1395 mm avec un angle de colonne un peu plus fermé à 23,7 degrés, une fourche inversée de 41 mm avec les éléments internes comparables à ceux de la R6, un freinage avec un étrier à montage radial, une modification de la fixation de l'amortisseur qui rehausse un peu l'arrière de la moto et donc de la selle. La selle de la R7 est 3 cm plus haute à 835 mm mais assez étroite à l'avant pour pouvoir correctement poser les pieds au sol même si on n'est pas trop grand. Sur la fourche de notre Yamaha R7, on a une paire de bracelets qui offrent pas mal d'appuis sur les poignets. Quand on regarde le triangle repose-pieds, selle et guidon, on est très proche de ce qu'on a sur une R6 avec ici le guidon à peine plus haut. On n'est clairement sur la géométrie d'une moto sportive, pas du tout au guidon d'une Sport GT.

selle plus ahute sur l arriere de 3 cm par rapport a une mt 07
Selle plus ahute sur l'arrière de 3 cm par rapport à une MT 07

L'équipement essentiel de la R7

On s'est habitué au fil des années et des nouveaux modèles à voir arriver tout un tas de technologies sur les motos avec l'électronique. On pense au tableau de bord TFT couleurs, au shifter, à l'ABS en courbe, aux modes de conduite, au régulateur de vitesse, bref tout un tas de choses qu'on trouve assez couramment. Il n'y a rien de toute cette électronique sur la Yamaha R7. Seul le shifter peut être installé mais ce n'est pas de série et il ne fonctionne qu'à la montée. Le tableau de bord LCD n'est pas très grand mais il est surtout très bas et peu contrasté. Sa lecture n'est pas très facile. Tout ça, c'est un peu dommage mais ça permet aussi de mettre le prix de la Yamaha R7 à 9499 €.

tableau de bord lcd monochrome peu lisible
Tableau de bord LCD monochrome peu lisible

D'un autre côté, on trouve des choses très bien vues sur cette sportive de moyenne cylindrée. La première des choses est le design de ce carénage très affuté qui donne à la R7 un style très sportif avant même de partir pour son essai. On retrouve notamment à l'arrière le dessin ajouré sous la selle du passager qu'on avait découvert sur la R1 alors qu'à l'avant les feux diurnes à LED rappellent la famille MT. Le carénage est étroit, même plus étroit que celui d'une R3, c'est dire la finesse de cette Yamaha. La bulle n'est pas très grande non plus et tout ceci protège peu objectivement. Par contre le coup de crayon est très remarqué.

phare et feux a led
Phare et feux à LED

Essai de la Yamaha R7, la sportive pour tous

Il suffit de se mettre en selle pour comprendre qu'on n'est pas du tout sur une MT 07 déguisée. Avec les demi guidons bracelet et la selle relevée de 3 cm, on est bien penché sur l'avant, en appui sur les poignets avec les jambes bien pliées. Pour se balader, ce n'est clairement pas la position idéale. Le levier d'embrayage ne se règle pas contrairement à celui du frein. Pour se cacher derrière la bulle pas très haute, il faut bien se reculer sur la selle, il y a de la place, et se coucher. Là encore, ça rappelle ce qu'on peut trouver sur une R6.

de face on voit l etroistesse de cette moto
De face, on voit l'étroistesse de cette moto

Ce qui est moins sportif, ce sont les suspensions. Bien que la fourche soit bien mieux tant au niveau du guidage que de l'amortissement, l'ensemble n'est pas aussi incisif que sur une R6, loin de là. De ce fait, on profite d'un comportement agréable sur la route. Si la position est exigeante, ce n'est pas le cas du pilotage de cette R7 qui pardonne bien des choses. Avec ce train avant plus vif que sur la MT, la R7 est agile et facile à placer. Pas trop incisive ni trop vive comme peut l'être une réelle sportive. L'arrière est comparable à la MT, ce n'est pas là que ce fait la différence.

fourche entierement reglable a gauche le compression
Fourche entièrement réglable, à gauche le compression

Une atout majeur de cette R7 sur cet essai qui mixait route et circuit est à mettre sur le compte du frein avant. Il est puissant, fin et très facile à doser. Le ressenti est parfait. Le frein arrière n'est pas inutile pour sa part. En arrivant fort sur les freins, il faut trouver le mode d'emploi pour l'inscrire dans la courbe d'autant qu'elle a tendance à se relever lorsqu'on relâche la pince. Les réactions ne surprennent pas, mais une véritable sportive est bien plus agile et précise sur ces actions. La fourche se règle en précharge, compression et détente, l'amortisseur en précharge et détente, vous pourrez donc passer un peu de temps pour ajuster les réglages à votre morphologie et votre pilotage.

sur un long circuit le moteur cp2 manque d allonge
Sur un long circuit, le moteur CP2 manque d'allonge

Là où la Yamaha R7 se distingue nettement, c'est sur son moteur. On aime ou pas mais c'est le seul dans le genre dans cette catégorie. Le CP2 est sympa sur la route notamment avec une réactivité agréable à bas régimes et un frein moteur qu'on utilise dans les enchainements. Mais avec ses 73 chevaux, il manque d'allonge sur les longs bouts droits d'un circuit notamment. La faute aussi à la démultiplication rallongée qui semble peu utile par rapport à celle de la MT 07. Une fois passer la 4e, la vitesse grimpe lentement en 5e pour accrocher difficilement un 194 km/h à la prise des freins au bout de la ligne droite. Notre R7 serait sans doute un chouia plus dynamique avec une démultiplication inchangée. Tout se passe bien du côté de la boîte de vitesse avec des rapports qui verrouillent bien, c'est sûr qu'on aurait aimé un shifter de série mais on a un embrayage anti-dribble qui fonctionne bien.

Bilan essai Yamaha R7

L'idée de la Yamaha R7 est de faire une sportive accessible pour tous, tant d'un point de vue pilotage comme on le voit sur cet essai qu'en terme de tarif. Du coup, pour la placer à 9499 € (et 9999 € en coloris 60e anniversaire GP) la marque à fait l'impasse sur un arsenal électronique. Seul le shifter est proposé en option. Aucun changement non plus sur le moteur qui n'est pas forcément à son avantage sur un circuit surtout avec la démultiplication un peu rallongée. En revanche, les modifications apportées sur le train avant tant sur la fourche que sur le freinage sont un vrai plus par rapport à la MT. La R7 est agile, freine bien avec finesse et sans surprise, son pilotage est très facile. On n'a pas le côté incisif d'une véritable sportive mais elle se place bien et elle apporte un certain confort sur la route. Les plus grands regretteront sans doute le manque de protection avec cette machine un peu plus étroite qu'une R3 et la petite bulle, mais l'accueil est d'un bon niveau dans cette catégorie. Cette R7 pose les bases d'une sportive de route face à une sportive de piste comme la R6, alors qu'on a presque oublié depuis quelques années qu'une sportive pouvait rouler sur la route. Yamaha vise de relancer ces sportives polyvalentes, pour le quotidien, les balades et pourquoi pas un peu de piste de temps à autre. Comme toujours chez Yamaha, la R7 est proposée avec deux kits, le Pack Style à 579 euros avec notamment le support de plaque plus fin et le pack Adrénaline à 2969 € avec l'échappement Akrapovic. La R7 arrive en novembre en full et un peu plus tard en A2.

On aime bien

  • Facilité de prise en mains
  • Ressenti du frein avant
  • Gabarit et finesse

On aime moins

  • Démultiplication en 5e et 6e
  • Aucune électronique
  • Tableau de bord peu lisible
Quotidien⭐⭐⭐
Voyage⭐⭐⭐
Loisir⭐⭐⭐⭐⭐
Sport⭐⭐⭐⭐
Duo⭐⭐
et
On vous regarde⭐⭐⭐⭐⭐
On la détaille⭐⭐⭐⭐⭐
On l'écoute⭐⭐⭐

Autres photos

clignotants a led
Clignotants à LED
de ce cote on voit bien la position tres sur l avant
De ce côté, on voit bien la position très sur l'avant
demi guidons sous le t superieur on est sur l avant
Demi guidons sous le T supérieur, on est sur l'avant
design resolument agressif pour la r7
Design résolument agressif pour la R7
etrier a montage radial avec un excellent feeling
Etrier à montage radial avec un excellent feeling
fixation differente de l amortisseur
Fixation différente de l'amortisseur
guidon bracelet on est bien sur les poignets
Guidon bracelet, on est bien sur les poignets
la r7 est une petite moto accessible a tous y compris en permis a2
La R7 est une petite moto accessible à tous y compris en permis A2
levier de frein reglable contrairement a l embrayage
Levier de frein réglable contrairement à l'embrayage
pas de shifter de serie sur la r7 pas d electronique
Pas de shifter de série sur la R7, pas d'électronique
petite selle passager et repose pieds hauts
Petite selle passager et repose-pieds hauts
pour faire defiler les infos au tableau de bord
Pour faire défiler les infos au tableau de bord
r1 r6 ou r7 pas de compromis sur le dessin
R1, R6 ou R7 pas de compromis sur le dessin
selles etroites pour pilote et passager
Selles étroites pour pilote et passager
style tres affute de la yamaha r7
Style très affuté de la Yamaha R7
signature de la famille des sportives yamaha
Signature de la famille des sportives Yamaha

Ecouter le son

Fiche technique Yamaha R7

MarqueYamaha
ModèleR7
Cylindrée700 cm3
Année2021
Tarif de9499 €
Tarif à9999 €
Conseillé au27/09/2021

Moteur

Cylindres2
Architectureen ligne
Cycle4 temps
Distributiondouble arbre à cames
Soupapes par cylindre4
Refroidissementliquide
Cylindrée689 cm3
Alésage80 mm
Course68,6 mm
Rapport volumétrique11,5 :1
Lubrificationcarter humide
Admissioninjection
Allumageélectronique
NormeEuro5
Démarreurélectrique

Electricité

Batterie12 V

Performances

Puissance54 kW
Puissance73,37 ch
Disponible à8750 tr/min
Couple67 Nm
Couple6,8 mkg
Disponible à6500 tr/min

Transmission

Embrayagemulti disques à bain d’huile
Transmissionboîte
Rapports6
Secondairechaine

Châssis

Cadrediamant
Bras oscillantdouble
Jantesbâtons

Suspension avant

Typefourche inversée
MarqueKYB
Diamètre41 mm
Débattement130 mm

Suspension arrière

Typemono amortisseur
Débattement130 mm

Frein avant

Type2 disques
Diamètre298 mm
Pistons4

Frein arrière

Type1 disque
Diamètre245 mm

Pneu avant

Largeur120 mm
Hauteur70 mm
Diamètre17 pouces

Pneu arrière

Largeur180 mm
Hauteur55 mm
Diamètre17 pouces

Dimensions

Longueur2070 mm
Largeur705 mm
Hauteur1160 mm
Empattement1395 mm
Angle de chasse23,4 °
Chasse90 mm
Garde au sol135 mm
Hauteur de selle835 mm

Poids

Avec ABS188 kg
Conditionspleins faits

Capacité

Réservoir13 L
Réserve3 L

Données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Vidéo essai Yamaha R7

# mots clés

MT 07 Yamaha Essais Yamaha