Suzuki GSXS 1000 d'Elise chez MSR, Moto Service Réparation, suzuki gsxs 1000 delise chez msr a marseille

Suzuki GSXS 1000 d'Elise chez MSR, Moto Service Réparation

Par Jean-Michel Lainé le .

Après avoir passé son permis, Elise a comme première moto une Suzuki GSXS 1000. Elle nous parle de ce choix, comme elle n'a pas eu besoin de passer par le permis A2, et de sa pratique de la moto dans la région de Marseille avec son mari, motard lui aussi.

Elise : J'ai une Suzuki GSXS 1000, c'est un petit concours de circonstance parce que je suis ce que j'appelle un bébé permis, j'ai passé le permis moto à 34 ans j'en ai 38 actuellement, ça fait pas très très longtemps, et j'étais ce qu'on appelle sac de sable. J'étais passagère derrière mon mari. Y'a un moment j'ai dit y'en a marre, je vais pas de l'autre côté. A l'époque mon mari roulait en CB1000R et il est passé chez Suzuki après donc j'ai récupéré sa moto. J'ai pas trop eu le choix sur la cylindrée et le modèle, et au final même pour avoir conduit d'autres modèles entre temps, c'est vraiment celle que je préfère.

Vous n'êtes pas passée par une A2 ?

Elise : Non, j'étais assez vieille et je me suis surtout dépêchée pour éviter le A2 même si j'ai dû repasser le code. Retourner à l'auto-école c'était assez rigolo avec les p'tits jeunes de 16 ans pour repasser le code, c'était l'aventure, j'étais la seule à repartir en voiture (rires). Et après passer l'appréhension technique à moto, mais ça s'est bien fait et je me suis retrouvée première moto avec la GSXS 1000. On apprend et ça se fait très très bien.

Que faites-vous avec votre GSXS 1000 ?

Elise : Je roule toute seule, pas spécialement à deux, c'est le côté pratique pour aller travailler aussi. C'est très embouteillé dans le sud de la France (rires) et on a la chance de pouvoir rouler toute l'année et c'est un vrai gain de temps et puis le côté plaisir, c'est quand même sympa d'aller bosser tous les jours en moto. Ça m'arrivait de faire des petites balades au début mais j'ai une vie de maman à côté. On a la chance d'avoir une belle région, d'aller rouler dans l'arrière pays, au lac là-haut c'est super sympa. On a chacun sa moto, c'est plus une pour deux.

C'est sympa et puis on fait des rencontres aussi c'est le côté chouette. Je le vois aussi au quotidien parce que j'ai aussi eu la chance de rouler sur des GSXR pour rester chez Suzuki, il y a un capital sympathie d'être une femme et de rouler sur des sportives et des grosses cylindrées, ça attire les gens, ça amène à la discussion, c'est le côté super sympa. On fait des rencontres comme ça. Ce qui est compliqué c'est de la manipuler à l'arrêt mais tant que ça roule c'est facile, c'est à la portée de tout le monde. J'ai la chance d'être grande, mais c'est vraiment le gabarit roadster qui me plait bien. J'ai essayé pas mal de motos mais toujours des roadsters. Je reste dans ma zone de confort (rires). J'ai la moto plaisir, la moto loisir, quand on a la chance de le faire au quotidien c'est vraiment chouette.

Merci Elise pour cette discussion chez Suzuki MSR Moto Service Réparation à Marseille, bonne route au guidon de votre Suzuki GSXS 1000 !

# mots clés

GSXS Suzuki

Reportage Suzuki MSR à Marseille

Cet article fait partie des 5 articles du reportage Suzuki MSR à Marseille.

Suzuki GSXS 1000 d'Elise chez MSR, Moto Service RéparationSuzuki GSXS 1000 d'Elise chez MSR, Moto Service Réparation

Cet article fait partie du reportage Suzuki MSR à Marseille.

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?