Entretien : Philippe Menichetti boss de New Bike Yamaha Sète, philippe menichetti patron de new bike yamaha sete

Entretien : Philippe Menichetti boss de New Bike Yamaha Sète

Par Jean-Michel Lainé le .

Passionné de compétition tout-terrain, Philippe Menichetti le boss de la concession New Bike Yamaha à Sète. Il nous parle de sa passion, de Yamaha dans cette ville si particulière et de son team New Bike Yamaha sur les championnats MX et SX. Entretien.

Philippe Menichetti : J'ai commencé la moto dès 14 ans en compétition en enduro avec une marque qui n'existe plus, BPS. La passion m'a amené à faire de la mécanique parce que pour sortir en enduro il fallait être un peu mécanicien, je suis rentré comme mécanicien à l'âge de 17 ans chez un agent multi-marques, après magasinier chez un concessionnaire, puis vendeur, tout ça a pris mas mal d'années quand même, puis directeur commercial et un jour Yamaha est venu me chercher pour le donner la concession sur Sète. Etant Sètois j'ai accepté de suite et ça fait 25 ans.

Qu'est ce qu'on achète comme Yamaha à Sète ?

Philippe Menichetti : X Max, T Max, N Max, des scooters. Une ville très italienne par l'identité de la ville, très scooter. Ça a toujours été une ville très scooter, même dans les années 90 il se vendait des Lead à tout va, le Spazio que personne ne voulait chez un concurrent, ça se vendait ici et le premier T Max j'ai fait un carton avec le T Max comme les grosses villes comme Nice. On vendait plus de T Max à Sète qu'à Montpellier. Montpellier n'en vendait pas au début alors que nous on cartonnait déjà. Une âme très scooter sur la ville. Il y aussi une énorme clientèle 125 comme ça ne circule pas. C'est galère pour circuler l'été, tous les gens ont un 125. Le marché de la moto à Sète, ce n'est pas un gros marché. Le scooter c'est pratique, automatique, malheureusement on peut le conduire en tong et en short (rire). On n'a pas les vitesses à passer, on a la place pour mettre les casques dans le top case et les serviettes de bains. C'est primordial, pouvoir aller à la plage en scooter. Sortir les serviettes, ne pas avoir le casque dans le sable, c'est vraiment typique à Sète. Le Sètois ne va pas très très loin avec un 125, même le T Max c'est rare qu'il fasse plus que de l'urbain.

xsr et mt les nouveautes yamaha 2021 chez new bike a sete
XSR et MT, les nouveautés Yamaha 2021 chez New Bike à Sète

Et il y a le Team New Bike Yamaha

Philippe Menichetti : Oui, comme j'ai fait de la compétition étant gamin, j'ai toujours été baigné dans ce milieu du deux-roues en compétition, je faisais l'enduro, je suis passé au cross parce que c'est plus facile aujourd'hui d'être sur les terrains de cross que sur les terrains d'enduro, j'ai monté un team ça fait quelques années. On a eu Dylan Ferrandis qui a roulé chez nous en 85, on eu Loïc Larrieu qui est champion d'enduro, j'ai eu beaucoup de pilotes qui ont roulés pour moi, j'ai toujours cette âme de team tout-terrain. On a le team MX2 en Elite, le SX en Supercross où on a des pilotes aussi, une féminine Mathilde Denis deuxième l'an dernier au championnat de France, un gamin en junior. J'ai 6 pilotes qui roulent actuellement en SX et en MX en championnat de France et championnat du monde aussi pour la féminine.

Merci pour l'accueil chez New Bike, la concession Yamaha de Sète, bonne continuation à toute l'équipe !

# mots clés

Yamaha

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?