Entretien avec Mickaël, vendeur à Indian Rennes Montgermont, mickael chez indian rennes

Entretien avec Mickaël, vendeur à Indian Rennes Montgermont

Par Jean-Michel Lainé le .

C'est au nord de Rennes, à Montgermont, qu'est installée la concession Indian Rennes. J'y suis passé mi octobre, pour que vous me parliez de vos motos, c'est au tour de Mickaël, vendeur chez Indian Rennes de nous présenter la concession et sa passion.

Mickaël : Je suis arrivé dans la moto parce que l'ancien propriétaire de cette concession c'était un ancien client dans l'univers où j'étais avant. On a accroché et puis un jour il m'a dit qu'il cherchait un vendeur, il m'a fait une proposition et je suis arrivé dans la moto. J'étais motard, j'ai toujours pratiqué la moto pendant longtemps, le deux-roues ça reste une passion, c'était joindre ma passion et faire aimé cette passion à d'autres personnes. Je suis arrivé directement chez Victory Indian en 2016, j'ai aucun antécédent dans la moto, j'étais dans le milieu du sport.

Qu'est ce qu'on achète à Rennes comme Indian ?

Mickaël : Ici à Rennes, on achète du Bobber, du Scout, du Twenty maintenant depuis 2020, et tout ce qui est Springfield, Chief, ça va être les grands axes sur Rennes. Les Cruisers. Les Roadmaster et grosses routières, on en fait toujours un peu mais un peu moins qu'avant, c'est un peu différent.

breizh riders indian rennes
Breizh Riders, Indian Rennes

Comme se passe l'arrivée de la Challenger, et la FTR précédemment ?

Mickaël : La Challenger et la FTR ce sont des produits qui ont été accueillis plutôt bien, c'était du renouveau, nouveaux produits, nouvelles prestations, nouvelles technologies, et puis surtout un nouveau segment pour le FTR pour la marque Indian, avec un segment qui est typée plutôt sport. Nous on est plutôt dans l'esprit custom, du coup on a vu arriver une nouvelle clientèle, plus jeune je ne sais pas mais plus sport oui. Des gens qui arrivent avec des produits plus... des Ducat'... des choses qu'on voyait moins avant et qu'on voit un peu plus maintenant qu'on a la FTR.

La Challenger est arrivée en février 2020, malheureusement on a une année 2020 un peu bizarre. On l'a eu mi mars, juste avant le confinement, et début mai il a fallu relancer la machine. Les gens qui essayent sont plutôt positifs. On a eu des gens qui roulent en Road Glide chez Harley en autres, mais aussi des gens qui viennent de chez Victory qui ont voulu essayer ce fameux moteur 1790 et cette dynamique. C'est plutôt positif mais trop court, on est vite arrivé dans l'hiver malheureusement (ndlr : je suis passé mi octobre chez Indian Rennes, et l'automne était bien là), j'espère que 2021 sera plus opportun.

Et puis il y a un club, un IMG Rennes ?

Mickaël : Oui, on a un club IMRG Rennes, une activité, on doit être une cinquantaine de personnes, ils font une sortie par mois. La première année est gratuite pour les gens qui ont acheté une moto en concession. On est sur Rennes, mais on peut aller faire un tour sur le Mont Saint Michel, sur Saint Malo, ou un peu plus sur le terre, la Gacilly avec Redon le pays de Yves Rocher, et un peu plus loin après pour ceux qui aiment rouler, ils ont fait une sortie sur Quiberon mais c'est vrai que pour des clients sur Rennes ou Cancale ça fait tout de suite une sortie assez importante en termes de kilomètres.

Merci Mickaël, et bonne continuation à l'équipe de Indian Rennes

# mots clés

Indian

Reportage Indian Rennes

Cet article fait partie des 7 articles du reportage Indian Rennes.

Entretien avec Mickaël, vendeur à Indian Rennes MontgermontEntretien avec Mickaël, vendeur à Indian Rennes Montgermont

Reportage Indian Rennes

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?