God Save The Car and (un peu) the Motorcycle

Pour la deuxième édition de God Save The Car and The Motorcycle, et la dernière avant le Brexit ou pas, le plateau auto était assez fourni. Le plateau moto était pour sa part quasiment vide. On a rencontré l'heureux propriétaire d'une très rare BSA.
Par Jean-Michel Lainé le .

bsa b40 isdt au soleil couchant de l autodrome de linas montlhery
BSA B40 ISDT au soleil couchant de l'autodrome de Linas Montlhéry

Fred était venu avec sa rare BSA B40 ISDT de 1964

Pour ceux qui ne savent pas, les ISDT sont les International Six Days of Trial, une compétition de trial sur 6 jours créée en 1913 en Angleterre dans un temps où le trial ne ressemblait aucunement à ce qu'on connaît aujourd'hui. Toutes les zones se faisaient en roulant comme en Enduro actuellement. Par la suite, cette compétition sera renommée en ISDE pour devenir la compétition qu'on connait aujourd'hui.

bsa b40 isdt de 1964
BSA B40 ISDT de 1964

J'ai donc rencontré Fred qui nous parle de sa BSA et de sa première participation à moto sur le célèbre autodrome de Linas Montlhéry.

Fred : C'est une BSA B40 ISDT de 1964, c'est une machine très peu connue en France qui a été produite pour le monde entier en 200 exemplaires seulement, elle était réservée à la course, c'est la moto qui a suivi les BSA Goldstar à boite séparée, ça c'est la version bloc, cette machine là a été utilisée en course par le équipes anglaises aux ISDT aux courses de 6 jours notamment par Sammy Miller qui avait fait de très beaux résultats avec cette machine là. En France, on en connaît 2 peut-être une troisième.

kick et selecteur a droite sur la bsa b40
Kick et sélecteur à droite sur la BSA B40

Je viens souvent ici en voiture, mais c'est la première fois que je viens ici en moto, je m'attendais à autre chose, je m'attendais surtout à un plateau de moto plus conséquent surtout avec les anciennes, les anciennes il n'y avait rien. il y avait une Triumph Trident qui n'a pas pris la piste. Même si celle-ci n'est pas du tout adaptée, on lui a fait prendre la piste pour rire. Je fais rarement des sorties avec cette moto là, je cours en motocross généralement pré 65 avec des machines anglaises des BSA, mais plus motocross et j'avais dit tiens je viens souvent à Montlhéry mais rouler avec des voitures de course, des monoplaces des choses comme ça, j'ai dit tient je vais regarder Montlhéry de manière différente, c'est l'occasion qu'a fait le larron.

le gros mono de la bsa
Le gros mono de la BSA

God Save surtout The Car, trop peu The Motorcycle

On a trouvé quelques motos récentes telles que les Bonneville Ace Cafe ou Newchurch, une plus rare Triumph Thunderbird Sport et c'est quasiment tout. Au rayon des anciennes, c'était morne plaine comme à Austerlitz, pas une machine britannique en vue une fois que le fog matinal se fut dissipé. 500 autos, 16 clubs automobiles et près de 2800 visiteurs avaient fait le déplacement.

triumph thunderbird sport et bonneville ace cafe
Triumph Thunderbird Sport et Bonneville Ace Cafe

Nul doute que cet événement est en forte hausse de participation, l'organisation a d'ores et déjà planifié le rendez-vous en ouverture de la saison 2020, et on croise les doigts que les motocyclettes soient davantage représentées, anciennes comme récentes puisqu'il n'y a pas beaucoup de restriction pour participer à cet événement récent.

Rendez-vous en 2020 !

bsa b40 au depart de la parade de cloture un tour sur l anneau pour cette moto de trial
BSA B40 au départ de la parade de clôture, un tour sur l'anneau pour cette moto de trial

Commenter « God Save The Car and (un peu) the Motorcycle »

rester connecté

m'inscrire perdu ?