Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009 par Jean-Michel Lainé

Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009

L'année 2009 voit aussi arriver dans la gamme Derbi les nouvelles DRD dont la version SM que voici avec son moteur 4 temps
Par Jean-Michel Lainé

L'année 2009 voit aussi arriver dans la gamme Derbi les nouvelles DRD dont la version SM que voici. Cette nouvelle mouture se pare d'une motorisation 4 temps qu'elle partage avec l'enduro mais aussi la sportive de la marque, la GPR 125.

Le moteur provient du groupe Piaggio (dont fait partie Derbi), c'est un monocylindre 125 cm3 4 temps, avec 4 soupapes et un double arbre à cames en tête, le tout étant à refroidissement liquide. C'est un bloc moderne qui équipe déjà la Mulhacén ou la Terra qui anime les DRD, où avec ses 15ch à 9250tr/min, Derbi nous promet un comportement proche du 2 temps qui disparaît de la gamme en 125cm3. Très souple en bas, il ne nécessite pas de grimper dans les tours pour évoluer doucement. Inversement et point commun avec un 2 temps pour tenir un bon rythme, il faudra aller chercher la puissance tout en haut dans les tours, un exercice indispensable sur le circuit Supermotard du Parcmotor à Barcelone. Pour optimiser ses vitesses de passages, il faudra maintenir un régime moteur élevé et par conséquent utiliser les 6 rapports de la boîte de vitesses, surtout choisir le rapport le mieux adapté sous peine de stagner à la sortie des virages...

Sur le créneau du supermotard dans cette petite cylindrée de 125cm3, c'est là encore le châssis de la Derbi qui étonne avec une rigidité des plus correctes qui permet de tenir un angle important et surtout de passer d'un virage à l'autre très rapidement. Il n'y a que sur une grosse compression au passage d'une chicane un peu rapide que l'ensemble châssis/suspensions est un peu souple pour encaisser l'effort demandé, mais cette situation ne se rencontre que rarement sur la route. Les pneus qui chaussent comme il se doit des jantes de 17 pouces, permettent d'en atteindre les bords sans encombre pour les plus sportifs.

Equipé d'un simple disque de 300mm à l'avant et de 220mm à l'arrière, le freinage manque sans doute un peu de mordant à l'attaque sur l'avant, l'arrière convient bien sur le bitume. La puissance est bonne pour freiner efficacement, aidée en cela par un poids à sec pas trop élevé de 124kg et des suspensions qui acceptent des transferts de masse important sans broncher.

Le dessin des plastiques (noirs ou blancs) est dynamique, plein d'angles et totalement dans l'air du temps. On remarque aussi le châssis périmétrique et la fourche inversée de 41mm qui semblent prêts pour accueillir une motorisation plus importante même si ce n'est pas envisagé par la firme espagnole. L'échappement d'un volume important contribue aussi au sentiment de chevaucher une «grosse moto». Détail intéressant, il y a un espace sous l'arrière de la selle qui, outre le fait de permettre de saisir franchement la machine pour la déplacer, rappelle les découpes faites par les freestylers sur leurs machines de FMX.

Bilan

Au final, même si le passage à un moteur 4 temps fait certainement perdre de la hargne au DRD, cette SM de 125cm3 démontre des qualités dynamiques très appréciables lorsqu'il s'agit d'opter pour un usage un peu sportif. Même si au quotidien ce n'est pas le sport qui prendra le dessus, la DRD SM offre un comportement très rassurant pour les plus hésitants.

Que ce soit à propos du châssis ou du freinage, les premiers tours de roues de cette DRD SM affichent un bon comportement. Il permet d'être serein chaque jour et pourquoi pas, d'aller faire un petit tour sur un circuit de kart de temps en temps, la Derbi ne rechignera pas à tenter de faire tomber les chronos ! Si la puissance moteur en usage sportif est sans doute un peu juste, la DRD marque des points avec sa partie cycle et une facilité de placement en courbe très agréable lorsqu'il s'agit d'être rapide en toute sécurité.

Par Jean-Michel Lainé

On aime bien

  • excellent chssis
  • freins mordants
  • design moderne

On aime moins

  • moteur assez pointu
  • aucun aspect pratique
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
et
On vous regarde
On la dtaille
On l'coute

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009

Photo 1 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 2 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 3 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 4 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 5 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 6 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 7 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 8 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 9 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 10 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009Photo 11 Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran Essai Derbi DRD 125 SM modèle 2009

Dimensions 1024x768 1280x1024 800x600