Rencontre avec Jérôme ultra fan de son Arai RX7 GP

On termine nos rencontres aux 24H moto du Mans par Jérôme de passage sur le stand Arai pour faire entretenir son RX7 GP. Fan inconditionnel de la marque japonaise et de son RX7 GP en particulier, il nous parle de son choix de rouler avec ce casque.
Par Jean-Michel Lainé le , mis à jour le .

jerome de bigjim event et son arai rx7 gp
Jérôme de BigJim Event et son Arai RX7 GP

Jérôme : J'ai un RX7 GP, je roule avec Arai depuis toujours, depuis Michael Doohan tu vois, premier casque acheté en 1996, c'était le réplica Doohan et puis j'ai jamais quitté la marque. 2003 gros pèt en bécane, je me fais couper la route, je tape le pavillon avec la tête et au final tu vois je suis encore là et je fais encore de la moto, du coup j'ai envie de dire que quand ça te porte chance comme ça, qu'est ce que tu veux changer ? Un casque c'est quand même ta tête que tu mets dedans, je peux comprendre qu'il y ait des contraintes financières pour l'achat d'un casque mais c'est pas quelque chose que tu renouvèles régulièrement s'il ne t'arrive pas de malheur. Donc au final, je fais le sacrifice d'acheter le casque qui va bien, je vais racheter le même, une édition limitée qui sort pour le Tourist Trophy. Ce casque là initialement route et piste aussi parce que je fais pas mal de piste, cette année je rachète un nouveau RX7 GP que je vais dédier que à la route, ça va être un produit neuf, et ce produit là (ndlr : son casque actuel) qui maintenant a 4 ans je crois, je vais l'utiliser sur la piste. C'est pas un produit avec lequel je fais de la compétition mais pour du roulage c'est bien. Pour la piste j'ai une Triumph, une 675 une Street Triple parce que je roule en grand guidon, et je roule également avec une S1000RR sur la piste aussi. Sur la route, avant j'utilisais la moto tous les jours et aujourd'hui je l'utilise pour des grands trajets. Par exemple la dernière fois je suis allé à Assen, je suis allé au Sachenring également parce que j'officie comme commissaire de piste, là je prends le temps, je fais 1200 bornes à l'aller, 1200 bornes au retour, là je descends au Castellet par exemple par la route Napoléon. Je pose une semaine de vacances et je le fais en décalage. Donc aujourd'hui je fais des grands trajets mais je ne prends plus ma moto tous les jours pour des petits trajets. J'ai changé, on est de moins en moins libre et mon permis m'est précieux. Je sais pas si je me mets à l'abri ou pas mais quand tu fais un grand trajet, t'as moins tendance à t'emballer.

Dans le dossier Stand Arai au village des 24H Moto


Commenter « Rencontre avec Jérôme ultra fan de son Arai RX7 GP »

rester connecté

m'inscrire perdu ?