Oui comme une distinction !

norton

LA MOTO ANGLAISE SE MÉRITE , ELLE DEMANDE BEAUCOUP PLUS !

La moto anglaise a toujours été une moto d'élite ,donc de motards passionnés qui entretenaient eux mêmes leur moto .
Les blousons noirs comme on disait en 1960 ,étaient des mal-aimés de tous et surtout des automobilistes en ce temps .
Dans cette période année 60 ,les concessionnaires n'existaient pas dans les petites villes sauf pour les scooters et les mobylettes .
Une Norton ne se vendait que chez Garraud à Paris (importateur et distributeur exclusif ) .
La mécanique était une mécanique moto et non voiture comme sur les japonaises et les nouvelles Triumph .
Exemples:
4 chaines à surveiller sur une anglaise pour 1 seule pour d'autres ,japonaises ou allemandes .
Graissage séparé du moteur mais également pour la boite de vitesses ,pour l'embrayage aussi .
Le calage de l'allumage se réglait sur un cône qui lui même était dépendant de l'usure de la chaîne de l'arbre à cames puisque entraîné par celui ci .
Donc cela imposait des réglages fréquents et très pointilleux car le Norton est un longue course qui exige de ce fait une avance centrifuge sans jeu pour un réglage précis garanti sans irrégularité et sans retour de kick .
Toute la visserie est en pouce ,en plus Le système électrique a le plus à la masse .
Retendre la chaîne primaire oblige à retendre la chaîne secondaire donc à faire dans l'ordre .
Donc ces motos ne sont pas faites du tout pour les motards du dimanche.
Oui je fais parti de cette élite que j'ai connue en 1964 ,c'est pas par prétention que je dis ça ,c'est par vérité et par constat .
Ne croyez pas que les rockeurs en anglaises de l'époque m'ont accepté les bras ouverts , il a fallu faire mes preuves !
Je ne me vois pas rouler avec les concessionnaires qui m'entourent sur Bordeaux ,aussi sympathiques qu'ils sont .
Je ne me vois pas rouler sans que ce soit moi qui entretienne ma moto et c'est normal . .
Alors évidemment je ne vois pas un de vos collègues en moto japonaise rouler avec des anglaises , tout comme je ne vois pas un scootériste rouler sur une ancienne anglaise , ils sont de même niveau .
Je dis ma pensée que cela vous plaise ou non , c'est une façon de vous mettre en garde .
Vous accuserez ainsi moins la fiabilité d'une anglaise alors que pour moi j'ai toujours accusé le manque de simplicité d'entretien avec en plus une inaccessibilité des fixations et autres .
Donc il faut de l'outillage et beaucoup de soin et de patience .
Ma passion mon expérience de 50 ans d'anglaises m'ont forgé à ces motos .
Maintenant que des jeunes s'y mettent , pourquoi pas , s'ils sont avertis .

toujours amoureux et fidèle a ce qui marche !
Commenter Citer

4 commentaires

TOMS

On est en train de le perdre, le Vieux!

https://fr.calameo.com/read/002248671c1635956d416
https://fr.calameo.com/account/book

guy57

Norton avec sa meule, ça a toujurs un coté abrasif


eltarmo

en tout cas il me fait bien marrer avec ses conneries... y en a des bonnes !

Vous connaissez le point commun entre Norton et ses motos ?
























Réponse: Le système électrique a le plus à la masse .

qd il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème !

Dernier commentaire

ichibanosaure

N' écoute pas les mauvaises langues , norton .
El tarmo , guy57 et ce vieux débris de TOMS ( avec son vieux Canon F1 ) sont des jaloux .

Ichi liebe dich

Commenter « Oui comme une distinction !»