Essai du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Réalisé par la rédaction

Le Burgman 400, pionnier des gros scooters, est disponible en version «Type S». Une version plus sport que la version standard avec tous les éléments qui ont fait le succès de ses aînés. En route pour un test en ville et en grande périphérie.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Moteur
Le moteur est disponible de 3000 à 9000tr/min. Avec 90db à 3750tr/min il sait rester discret pour une utilisation principalement urbaine. Très souple en bas, il permet d'évoluer très lentement à vitesse constante sans problème, dans les petits recoins ou les embouteillages des grandes villes.

Pour s'élancer, il est toutefois nécessaire d'accélérer à fond comme sur la majorité des scooters pour que le moteur prenne des tours et que la transmission se fasse malgré sa cylindrée de 400cm3. En revanche, une fois lancé, il est facile de maintenir une bonne vitesse de croisière sans trop monter dans les tours, un point qui accentue fortement la sensation de souplesse que l'on a au guidon.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Si la vitesse maxi se situe bien au-delà des vitesses autorisées sur les grands axes, on apprécie surtout de pouvoir facilement suivre le trafic même avec un passager grâce à l'allonge qu'il procure. Avec le 400, on s'éloigne des villes sans trouver le temps long comme cela est très souvent le cas sur un modèle 125 confiné au centre ville.

Cette vélocité assure de rester devant les autos au départ d'un feu, un gage de sécurité au quotidien même s'il conviendra de faire attention aux radars tant il est facile de dépasser les limites autorisées.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Fourche, suspension et partie cycle
Le Burgman est un scooter qui a les défauts de ses qualités. Pratique au quotidien et très maniable en ville, la garde au sol est limitée dès que l'on quitte le tissu urbain que le rythme augmente et que la route tournicote. De même l'ensemble manque de rigidité à haute vitesse.

Mais là n'est pas l'usage de ce scooter de 400cm3. En ville et sur les grands axes plus ou moins encombrés, on apprécie la maniabilité offerte et la facilité des manoeuvres dans la plupart des situations rencontrées même sous la pluie.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

La partie cycle permet de réagir efficacement aux événements et de maintenir un rythme largement suffisant pour se dégager du trafic. Elle permet aussi de ne pas le subir sur les grands axes et d'utiliser pleinement l'allonge du moteur de 400cm3.

Bien vu en cas de transport d'un passager ou d'un chargement un peu lourd, une grosse molette est accessible sans outils directement sous le carénage arrière pour raffermir la suspension si besoin.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Freinage
Le freinage combiné se montre efficace pour peu que l'on utilise les deux leviers en même temps, le système se chargeant de répartir idéalement le freinage entre l'avant et l'arrière.

Facile à utiliser même sur des revêtements gras et glissants comme on en rencontre souvent en ville et sur les bretelles d'autoroutes, le freinage est très sécurisant. Sans brutalité, on attrape les deux leviers sans crainte pour freiner fort, un bon point pour un usage quotidien dans la circulation urbaine.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Duo
La place réservée au passager est tout simplement géante. La selle très large propose une surface accueillante et les poignées de part et d'autre de celle-ci sont là pour qu'il puisse se maintenir facilement et efficacement.

L'espace pour les pieds offre une position assise comme sur une chaise. Bien droit et haut perché, il profite de la vue au dessus du casque du pilote. Le coffre de bonne taille lui évitera de porter un sac et même son casque une fois stationné.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Confort
Comme on vient de le voir, la place du passager est très correcte. Celle du pilote est elle aussi accueillante. Elle est suffisamment étroite pour avoir les pieds bien à plat à l'arrêt et pour offrir une maniabilité maximale en ville.

Assis relativement bas, le pilote peut choisir de mettre les pieds en avant appuyés sur le tablier ou à plat, juste devant la selle. Le guidon assez haut mais pas trop large assure une bonne maîtrise des manoeuvres dans les rues encombrées sans craindre les rétroviseurs des voitures. En parlant de rétroviseur, on appréciera la vue offerte par ceux du Burgman.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Le saute vent de cette version S n'a pas l'efficacité d'un pare brise étant bien plus bas et également moins large. A haute vitesse, il évite toutefois les turbulences et dévie une majorité de petites bêtes volantes.

Qui dit scooter, dit rangement sous la selle, et le Burgman possède des atouts impressionnants dans ce domaine. Le coffre éclairé et accessible est long, large et haut. On y met facilement deux casques intégraux sans les coucher en complément de petites affaires pas si petites que ça d'ailleurs. Grâce à sa forme rectangulaire, on peut aussi très facilement mettre une sacoche, un ordinateur portable et tout un équipement de pluie.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Si on ajoute le tablier qui offre aussi quelques rangements assez spacieux, il est difficile de trouver autant de place chez la concurrence.

Roulage
Son domaine de prédilection est la ville et la grande périphérie. Facile à piloter avec sa largeur contenue et une longueur qui reste raisonnable, on l'utilise naturellement comme un outil pour ses trajets quotidiens.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Son moteur assure un bon rythme largement suffisant pour ne pas subir le trafic sur les autoroutes urbaines. Une fois en ville, sa souplesse et sa discrétion rendent l'utilisation du Burgman confortable et les évolutions en ville simples.

Lorsque les conditions se dégradent ou que la chaussée est glissante, on apprécie le freinage combiné facile et efficace. Avec une bonne protection générale, à l'exception du saute vent un peu petit, et un coffre gargantuesque qui évitera à vos affaires personnelles de prendre l'eau, on affronte facilement les intempéries.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Bilan

Le Suzuki Burgman 400 Type S s'est imposé comme un outil au quotidien. Son moteur et son freinage combiné avant / arrière facilitent son pilotage en répondant aux désirs du pilote sans souci.

Coté pratique, le coffre très fonctionnel de grande contenance aura vite fait de devenir indispensable en transportant plein de choses ou en gardant vos deux casques intégraux pendant que vous faites quelques courses au centre ville.

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Avec sa finition «Type S» qui lui donne un cachet plus haut de gamme, il offrira chaque jour un bon compromis entre le pratique et l'efficacité.

Prix public conseillé : 6199€ (octobre 2005)

Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005
Photo du Suzuki Burgman 400S modèle 2005

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.suzuki-moto.com, le site officiel de la marque.

Photos du Suzuki Burgman 400S modèle 2005