Essai du Sym GTS 300i Evo modèle 2009

Réalisé par la rédaction

Le nouveau GTS 300i Evo monte en gamme avec des volumes flatteurs et des éléments de finition qui lui donne un cachet bien plus cossu. Cette cylindrée de 300cm3 assez peu représentée dans la production se positionne en terme de performance à mi-chemin des 125 pour tous et des 400 réservés aux seuls permis A, mais pour lesquels, le ticket d'entrée est bien plus onéreux que ne l'est ce maxi scooter Sym.

Photo du Sym GTS 300i Evo modèle 2009
Photo du Sym GTS 300i Evo modèle 2009

Le monocylindre 4 temps à 4 soupapes qu'on retrouve sur d'autres modèles de la gamme développe 23ch à 7500tr/min et 2.44mkg à 6000tr/min. En comparaison avec les derniers 400 produits, le Sym concède donc 10 à 15 chevaux et n'en affiche que 8 de plus qu'un 125 haut de gamme. A l'usage la linéarité est agréable en ville même si les départs ne sont pas très vifs en raison d'un poids à vide de 182kg. En revanche une fois lancé, la conduite est efficace en permettant des reprises correctes même à 90km/h, là où un 125 ne donne plus grand-chose. On atteint facilement 145km/h en vitesse de pointe, une vitesse maximale pas très loin des 400cm3, un trajet inter urbain n'est pas un obstacle. Point intéressant pour le quotidien, la consommation peut approcher les 4 litres aux 100 en usage mixte.

Malgré ses petites roues de 13 pouces, le GTS 300 fait preuve d'une belle stabilité et d'une maniabilité équivalente à son petit frère de 125cm3. La fourche assez ferme permet de garder le cap sur les freinages appuyés et la suspension arrière offre un bon compromis entre le confort et la tenue de route. La sécurité n'a pas été oubliée avec la présence d'un freinage couplé avant/arrière. Il se déclenche par le levier du frein arrière. Il se révèle très mordant et contraste avec l'avant qui en manque... Le pli du freinage idéal est vite assimilé et comme c'est le cas de tous les freinages couplés, on utilise les deux leviers pour une force optimale. Il ne manque que l'ABS pour augmenter à la sécurité, mais le freinage couplé est déjà un atout majeur sur une chaussée humide.

Photo du Sym GTS 300i Evo modèle 2009
Photo du Sym GTS 300i Evo modèle 2009

Côté pratique, comme dans les monospaces, Sym a placé des vide-poches partout ! Il y en a un sous le guidon (l'ouverture n'est pas pratique), un avec deux compartiments dans le plancher devant la selle et un dans le tablier qui ferme à clé. Le coffre sous la selle s'ouvre électriquement avec un bouton au guidon ou avec la clé. L'ouverture du coffre éclairé est grande, on y place facilement une raquette de squash, en revanche son étroitesse n'accueille qu'un ordinateur 13". Pas simple donc de placer sa sacoche. De même un seul casque trouve sa place dans le coffre, la partie avant est encombrée par une bosse au fond qui empêche d'en placer un second, même un jet ne rentre pas. Pour recharger son portable, une prise 12V est disponible dans le vide poche qui se situe dans le tablier. Pour la curiosité, on notera le bouchon de réservoir sur ressort qui s'éjecte (mais ne tombe pas) depuis le contacteur multifonction et la présence d'un feu antibrouillard. Le tableau de bord est complet comme on s'y attend sur un maxi scooter, un afficheur digital permet d'avoir l'heure et la jauge de carburant en plus des totalisateurs. La vitesse et le compte-tours sont tous deux à aiguille.

La selle en deux parties assure un bon confort. Le passager pose ses pieds sur des repose-pieds escamotables et profite d'un dosseret rembourré. Le pilote n'est pas en reste avec un bon maintien du bas du dos. Par contre, le guidon manque un peu de hauteur, lorsqu'on braque au maximum les jambes peuvent gêner la manoeuvre. Enfin la protection profite d'un carénage volumineux, en revanche la bulle pas très haute ni large et assez inclinée, ne protège pas tellement les grands du vent.

Photo du Sym GTS 300i Evo modèle 2009
Photo du Sym GTS 300i Evo modèle 2009

Bilan

Avec ses formes généreuses et son dessin moderne, le Sym GTS Evo 300i monte en gamme malgré quelques défauts pratiques comme la forme du coffre. Esthétiquement, les feux diurnes à l'avant semblables à ceux qu'on trouve sur certaines berlines, affirment un peu plus son identité et fait tourner toutes les têtes surtout avec ce coloris blanc.

La sécurisante tenue de route ainsi que le freinage couplé pertinent rendent ce scooter agréable à utiliser. Finalement, avec des performances pas si éloignées d'un 400 et le tarif d'un 125 haut de gamme (environ 4000€), on obtient un véhicule économique qui sait allier pratique, confort et consommation réduite pour ses déplacements quotidiens.

Photo du Sym GTS 300i Evo modèle 2009
Photo du Sym GTS 300i Evo modèle 2009

On aime bien

  • freinage couplé avant/arrière
  • maniabilité et tenue de route
  • motorisation suffisante

On aime moins

  • forme du coffre peu pratique
  • freinage un peu faible
  • taille et inclinaison de la bulle
Quotidien
Loisir
Duo
On vous regarde
On le détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique du Sym GTS 300i Evo modèle 2009

Tarif (aout 2009)4 199 €
Garantie2 ans
Puissance21ch à 7500tr/min
Couple2,44mkg à 6000tr/min
Frein AVDisque 240mm (couplé)
Frein ARDisque 220mm (couplé)
Hauteur de selle760mm
Poids (constructeur)182kg à sec
Réservoir/Conso12L / 4L aux 100km
Conditions météossoleil (25°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.symfrance.com, le site officiel de la marque.

Photos du Sym GTS 300i Evo modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran du Sym GTS 300i Evo modèle 2009
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600