FSBK Le Vigeant : la confirmation des leaders

Par Jean-Michel Lainé le .
Pour la 3ème épreuve du Championnat de France Superbike. Le circuit du Val de Vienne au Vigeant a fait peau neuve et s'est offert une remise au goût du jour en faisant l'unanimité du paddock. Un rendez-vous avec des températures estivales.

En Superbike, malgré une bonne chute survenue lors des essais libres du vendredi, Julien Da Costa (Kawasaki, SRC) se positionne rapidement aux commandes suivi d'Hugo Marchand (Honda, Team Daffix), de Denis Bouan (Yamaha, DDA), Sébastien Gimbert (BMW, BMW Motorrad France). A 15 minutes de la fin, Thomas Metro (Ducati, TMVR) chute devant Gimbert qui ne peut l'éviter. La séance reprend et confirme la domination de Da Costa devant Ginès, Gimbert et Marchand : ces quatre garçons se tiennent en 0.378 seconde.

Durant tout le week-end, la catégorie Supersport tient à envoyer des ondes positives à Louis Bulle, actuel leader du championnat qui n'est pas présent au Vigeant car suite à un accident, il est en soin intensif sur un lit d'hôpital. Grégory Leblanc (Kawasaki, SRC) et Matthieu Lagrive (Yamaha, GMT94) se livrent à une belle bataille jusqu'au dernier instant de la séance. Leblanc boucle dans son avant dernier tour son meilleur temps en 1:41.547, soit 0.48 seconde de mieux que Lagrive et 1.478 seconde de mieux que David Perret (Yamaha, DDA) 3ème. Valentin Debise (Yamaha, Team Pitlane.biz) n'a pas pu participer à sa séance comme il le souhaitait, avec une petite chute à son actif, il est classé 13ème.

En 125 / Moto3, la curiosité du week-end s'appelle Technomag-CIP-TSR. En effet, le team français des Grand Prix Moto3, après sa belle prestation au GP de France le week-end dernier (8ème place pour Alan Techer), est venu faire une pige en FSBK avant de reprendre la route pour le prochain GP qui aura lieu à Barcelone le week-end prochain. Parmi les autres points marquants de la catégorie, on peut noter la présence du team Italien Ciatti, engagé en CIV et en FSBK avec le pilote Français Christophe Arciero ; on peut noter aussi le passage de la 125cc / 2T à la Moto3 (250cc / 4T) pour Enzo Boulom. Sur la piste, les pilotes de Grand Prix impressionnent avec le record de la piste battu pour Techer en 1:47.702. Son coéquipier Kenta Fujii est à 275 millièmes tandis que Jules Danilo se rapproche à une seconde du Japonais. Robin Anne et Jimmy Petit complètent le top 5. A l'issue de cette séance, un contrôle anti bruit est effectué et révèle que, malgré tous les efforts de l'équipe technique Technomag-CIP-TSR pour tenter d'être dans les normes françaises, les Moto3 de Grand Prix restent trop bruyantes pour une course FSBK (il ya 13 db d'écart entre les deux championnats). Alain Bronec, le propriétaire du team, est contraint de déclarer forfait pour le reste du week-end.

L'après-midi, les Superbike poursuivent la chasse aux chronos avec l'arrivée des nuages. Comme ce matin, ils sont deux à franchir la barre des 1:40 avec un avantage pour la Kawasaki de Julien Da Costa face à la BMW de Sébastien Gimbert. Les deux pilotes ne sont pas à 100% de leurs capacités à cause de leurs chutes survenues dans les premières séances mais dominent malgré tout la catégorie. Derrière, Hugo Marchand et Mathieu Ginès placent leurs Honda dans le top 4. Au cumul des séances, la pole revient à Da Costa devant Gimbert, Ginès et Marchand. A noter la belle qualification de Claude Lucas, le vainqueur 2011 des Promosport 1000 à la 10ème place.

La dernière partie de la seconde séance des Supersport va être perturbée par la chute de Matthieu Lagrive. Ce dernier se blesse à un coude et compromet ses chances de prendre le départ demain. Devant, Leblanc et Perret se sont battus à coup de centièmes et l'écart final est de seulement 52 millièmes en faveur de Leblanc. Lagrive signe malgré tout le 3ème temps devant Baptiste Guittet (Suzuki, Team LMS) et Etienne Masson (Kawasaki, UP Racing). Au cumul des séances, Leblanc, Lagrive, et Perret partiront de la 1ère ligne.

Les 125 / Moto3 effectuent la seconde séance sans le team Technomag-CIP-TSR. Jules Danilo s'empare dans les derniers instants du meilleur temps devant Jimmy Petit, Simon Danilo (125/2 T) et Christophe Arciero. Au cumul des séances, Danilo partira en pole demain avec à ses côtés, Petit et son frère Simon.

Le dimanche matin, les différents warm'up s'effectuent sous le soleil et sans souci sauf pour les Supersport : en effet, malgré sa blessure d'hier, Matthieu Lagrive tente de faire avec mais chute et doit se résigner à déclarer forfait.

Départ difficile de Gimbert en Superbike puisque c'est Julien Da Costa qui entre le premier dans le 1er virage suivi de Mathieu Ginès et Vincent Philippe. Malgré la douleur, Gimbert attaque et ca passe dans le 3ème tour sur Philippe. Sur Ginès, c'est plus compliqué et il doit attendre le 13ème tour pour trouver la faille. Si Da Costa est intouchable et effectue une course en solitaire magistrale, Gimbert doit contenir Ginès jusqu'au bout et donne un top 5 inédit avec derrière Ginès, Hugo Marchand (Honda, Team Daffix Racing) et Guillaume Dietrich (BMW, GD Performance).

Les Supersport sont la première catégorie à effectuer une finale. David Perret effectue le meilleur départ mais c'est Baptiste Guittet qui boucle le premier tour en tête suivi de Perret, Leblanc, Maurin (Yamaha, Team CMS), Masson et Echard (Yamaha). Au second tour, Perret reprend les commandes mais pour une courte durée puisque Leblanc produit son effort et le double avant le 3ème passage. Leblanc tente de creuser l'écart mais Perret parvient à le suivre encore 4 tours avant de chuter. Leblanc se retrouve seul en tête avec presque 5 secondes d'avance et file vers la victoire sans être inquiété. Derrière, les places sur le podium sont chèrement disputées. Deux duels s'opposent : Maurin / Masson pour le seconde place et Guittet, Echard pour la place au pied du podium. Dans le 13ème tour, Masson part à la faute mais rejoint la course en 8ème position. Maurin s'assure la 2ème place et en fin de course ils sont 3 pour la dernière marche avec le retour d'Enjolras. L'ultime tour de la course tourne à l'avantage de Rémy Echard qui signe son premier podium de l'année pour 139 millièmes.

Durant la pause déjeuner, avant la fin de la traditionnelle visite de la voie des stands par le public venu nombreux (10 000 personnes sur le week-end), une opération spéciale a eu lieu. En présence de Jacques Bolle le président de la FFM, de nombreux officiels de la FFM, de nombreux pilotes, des mécanos de tous les teams et de toutes les catégories, des anonymes du public, une banderole de soutien à Louis Bulle a été déployée. En effet, il y a quelques semaines, le co-leader du Championnat de France Supersport est tombé en essais privés et se trouve aujourd'hui à l'Hôpital pour une durée indéterminée afin de faire soigner ses multiples blessures.

fsbk le vigeant soutien louis bulle

Comme ce matin, Julien Da Costa effectue le meilleur départ de la seconde finale Superbike. Mathieu Ginès est une nouvelle fois présent juste derrière Da Costa et sous la menace de Sébastien Gimbert. Le premier tour est perturbé par une chute collective de 6 pilotes dont 2 arriveront à repartir et qui oblige la direction de course à sortir la Safety Car durant 3 tours. Une fois la piste libre, Da Costa imprime un rythme élevé que personne ne parvient à suivre. Le pilote héraultais enchaine un 6ème succès consécutifs sur 6 possibles. Derrière la bagarre est intéressante. Gimbert et Muscat parviennent à prendre le meilleur sur Ginès dans le 10ème tour. 3 tours plus tard, Gimbert se rate et chute. Il parvient à repartir et sauvera 2 points en franchissant la ligne d'arrivée à la 14ème position. Muscat est second sous la pression de Vincent Philippe et Mathieu Gin? ?s. Au fil des tours, Guillaume Dietrich revient sur ce groupe. A deux tours de l'arrivée, Philippe passe Muscat et creuse un petit écart et monte sur la 2ème marche du podium. Muscat résiste à Ginès et Dietrich et monte pour la première fois de la saison sur le podium. Au classement provisoire, Da Costa fait le sans faute et marque le maximum de points soit 150. Gimbert est un solide second mais accuse maintenant 48 points de retard. Guillaume Dietrich consolide sa 3ème place mais est talonné par Vincent Philippe qui n'est plus qu'à 3 points de lui.

Les Supersport prennent la suite. Grégory Leblanc ne fait pas dans la demie mesure et prend les commandes tout de suite. Il tente de s'échapper mais David Perret parvient à suivre le rythme et les deux pilotes se retrouvent déjà à 3.5 secondes du 3ème Axel Maurin, au tour 3. Perret s'accroche au dosseret de selle de Leblanc et ne le lâche plus. Deux tours avant la fin, Perret est en mesure de porter son attaque qui est réussie. Leblanc qui a fait un choix de pneus trop tendre ne force pas pour risquer la chute et assure sa seconde place. Perret remporte sa première victoire depuis longtemps et c'est toute un symbolique que le coéquipier de Louis Bulle monte sur la plus haute marche du podium. Derrière la dernière marche du podium a été très disputée entre Maurin, Masson, Echard, Debise et Guittet. Si Echard part à la faute, les autres terminent la course avec en fer de lance Valentin Debise qu i signe le second podium de l'année. Les récompenses ont été remises par Jacques Bolle, Roland Debiais, Vice Président du Conseil Général de la Vienne et Jean Michel Clément, le député du Sud Vienne. Au classement provisoire, Leblanc prend le large avec 135 points face à Bulle qui ne pourra pas revenir défendre ses chances mais qui est second avec 90 points. Perret est 3ème avec 76 points devant Axel Maurin et ses 66 points.

Les 125 / Moto3 se positionnent pour leur finale. Jimmy Petit effectue le meilleur départ mais il doit s'incliner 3 tours après face à la jeunesse de Jules Danilo. Un temps 3ème, Enzo Boulom part à la faute. Arciero récupère la 3ème place avec derrière lui Robin Anne (M3). Danilo et Petit nous livre une belle bagarre et ce jusqu'à l'arrivée ou Jules franchit la ligne d'arrivée en vainqueur. Petit ne finit qu'à 1.5 seconde et c'est Arciero qui complète le podium. Rénald Castillon Gioanni fait une belle course et, en finissant 5ème au général, signe la victoire en cadet. Au classement provisoire, Robin Anne (58 points) ne compte plus que 2 points d'avance sur Jimmy Petit et 8 sur Jules Danilo.

Prochain rendez-vous du Championnat de France Superbike à Ledenon (30) les 16 et 17 juin prochains.

fsbk le vigeant julien da costa

Commenter

rester connecté

m'inscrire perdu ?