Stéphane JOCTEUR sera sur le Dark Dog Moto Tour 08

Je me présente, je m'appelle Stéphane, je suis né près de LYON, à Chaponnay où j'ai passé mon enfance. Je serai au départ du DDT
Par Jean-Michel Lainé le .

partenaire moto tour 2008Vous avez du mal à comprendre pourquoi l'on retrouve des sportives japonaises entourées de roadsters européens et américains, des scooters, des motos récupérées dans des granges qui datent de la 2nde guerre mondiale remisent à neuf. Des véhicules qui possèdent 3 roues, plus souvent en glisse sur 2, avec un pantin dans une caisse sur le coté droit, appelés side car. Des champions du monde d'endurance se mesurant à des amateurs, ou l'inverse si vous préférez, venus de toutes la France, même de Belgique, d'Espagne, d'Angleterre et d'Italie. Vous ne faites pas la différence entre une base chrono et une épreuve spéciale, entre un CH et un CP, pourquoi des motos se baladent sur plus de 3000 km avec des patchs jaunes et des numéros, sur des routes ouvertes à la circulation. Pas de problème, je suis là pour tout vous expliquer !

J'ai obtenu mes diplômes de CAP Boulanger - Pâtissier dans l'Ain, et je suis rentré dans la Police Nationale comme emploi jeune (ADS : Adjoint De Sécurité) en 2003, sur une piste d'éducation routière : PERCIGONES. J'étais moniteur et formais des jeunes de la banlieue lyonnaise, au Brevet de Sécurité Routière, BSR.
C'est d'ailleurs lors de cette fameuse année 2003 que tout va changer pour moi, puisque le tour de France Moto renaît, disparu depuis 1981, grâce à Marc FONTAN et le groupe OPTION ORGANISATION. Organisé également par le Club Motocycliste de la Police Nationale, le directeur du centre PERCIGONES, Serge MARTINEZ (vainqueur du tour de France side-car en 1984, recordman de side sur 2 roues...), forme l'ensemble des ADS du centre au diplôme de commissaire de piste, et nous emmène sur cette formidable aventure.
C'est pour moi la première fois que j'assiste à une course moto sur route. Je découvre cette discipline qu'est le rallye routier, et tombe de suite amoureux ! Le soir de la première spéciale lorsque je suis rentré à l'hôtel, je suis allé voir Serge et lui dit : «Major ! Je veux faire du Rallye !!!»
Cette semaine passée à voir ce numéro 9 sur un 450 WRF, ne fera que renforcer ce sentiment, «C'est qui celui là ? SERGE NUQUES, connais pas». Il m'a vraiment impressionné à chaque passage en spéciale, et est devenu par la suite mon pilote préféré.

De retour au monde réel, je me renseigne sur la façon la moins onéreuse de commencer la compétition. Je trouve un 350 XT aussi âgé que moi et le prépare pour m'engager sur mon premier rallye : celui du BEAUJOLAIS 2004. Malgré ma 3ème position en sport, je fini la course à l'hôpital de Villefranche (69) avec une fracture de la clavicule gauche à cause d'une coupure d'éclairage.
L'année suivante, lors de ma formation à l'école de police de MARSEILLE, je retourne sur ce même rallye version 2005, et chute dans la 2nde épreuve spéciale. Je fini tout de même la course avant d'aller, encore, à l'hôpital pour une entorse des ligaments du genoux droit !
En 2006, j'intègre le team rallye compétition avec Thomas LAROCHE, qui nous a quitté le 10 septembre 2007 lors d'un accident sur les reconnaissances du moto tour.
Une année de galère commence. Nouvel arrivant sur PARIS en 2006, j'ai du mal a m'adapter à la vie parisienne. J'arrête la compétition par manque de moyen et de résultat.
En 2007, lors de l'annonce de la création d'un championnat international de Rallye routier, je sentis qu'il y avait quelque chose à faire d'intéressant sur cette compétition. En contact avec APRILIA, après les journées OFF ROAD, je m'engage avec un 550 SXV, me remets à la recherche de partenaire et reprends un crédit pour financer cette saison. Celle-ci commence d'ailleurs très mal puisque lors des reconnaissances du belgian moto tour, le moteur de l'italienne rend l'âme. Je me retrouve donc sans moto la veille de la course ! De plus, j'apprends que je n'aurai pas le moteur avant 1 mois et demi, et pour enfoncer le clou on me dit : «ce n'est pas grave, vous ne ferez pas la course Mr Jocteur !». Mais quand on fait les reco, qu'on paye l'engagement et tout ce qui gravite autour avec 0 partenaire, ça fout grave les B... d'entendre ça !
Heureusement, le boss de chez PARIS NORD MOTO, me reprend le SXV et je repars avec un 1000 TUONO, pour la Belgique. Arrivé au circuit de SPA-FRANCORCHAMPS à minuit, je passe toute la nuit sous la pluie à préparer ma moto pour le contrôle technique du lendemain (perçage, freinage des vis, road book, joints spy de fourche, batterie HS, pneu, ...)
Heureusement tout se termine bien (je finis 16e), même si c'est la première fois que je conduis une moto d'une telle cylindrée.
Un mois plus tard, je remporte ma première victoire sur le Rallye International Police, gendarmerie de Liège en Belgique devant Fred LEJEUNE.
Et pour finir la saison en beauté, les 2 bielles du 1000 TUONO explosent le premier jour de reconnaissance du tour de France 2007 à croix en Ternois. Bien sûr chez APRILIA, on a jamais vu ça et on ne veut rien savoir : «c'est cool leur service après vente surtout pour une moto de 6 000 km !»
Heureusement YAMAHA MOTOR France, me prête un 600 Fazer pour pouvoir faire ma course. Je termine le DDT 2007 à la 16ème position en IRC et 9ème du classement des spéciales.

C'est décidé, l'année prochaine, je fais vraiment une coupure, pour remettre mon compte dans la zone verte. J'en profite pour passer mon concours de gardien de la paix motocycliste, et suis une formation très enrichissante à l'école motocycliste de la Préfecture de Police de Paris. Je finis même Major de promotion !
Lors de cette saison 2008, Manu SIAUX décide de mettre un terme à sa carrière de pilote de rallye routier. BUELL France recherche donc un nouveau pilote pour 2009 et me contacte pour remplacer Manu lors de la dernière manche du championnat de France. Essai concluant puisque je finis 1er Hors Championnat, ce qui me vaut un engagement sur le moto tour 2008, et 3ème de l'étape de nuit.
Je pars dans la foulée faire les reconnaissances du tour avec mon camion et mon vélo, pendant que mon XB 12 STT reste en révision chez BUELL PARIS BASTILLE.

Voilà pour ma bibliographie, et comment j'en suis arrivé là. Beaucoup de moments difficiles et de galères qui m'ont endurci et fait mûrir. Je peux commencer à envisager un meilleur avenir dans le monde de la compétition.

En attendant mes prochaines aventures, vous pouvez retrouver sur le site emoto mes péripéties du moto tour 2007, et mes comptes rendus de course. Si vous voulez me poser des questions lors de l'édition 2008, mon pseudo emoto est «rallyeman».

Un grand merci à tous ceux qui m'ont aider à concrétiser cette saison :
BUELL FRANCE et BUELL PARIS ATS, LE TEAM DEPAN2ROUES, les casques GPA, la FCMPN, le CMPN PARIS, les bougies NGK, LDL TECHNOLOGIE fabriquant des produits
TIRE WATCH capteur de pression

buell paris minh et steph
stephane jocteur croix en ternois
stephane jocteur croix en ternois stand
76252 sponsor

Dans le dossier Dark Dog Moto Tour 2008

Cet article fait partie des 20 articles du dossier Dark Dog Moto Tour 2008.

Commenter « Stéphane JOCTEUR sera sur le Dark Dog Moto Tour 08 »

rester connecté

m'inscrire perdu ?