DDT : Voir Toulon et repartir épuisés mais heureux

C'est le sentiment partagé par les 164 pilotes qui ont rallié Toulon après 3200 km parcourus et des étapes extrêmement éprouvantes
Par Jean-Michel Lainé le .

De l'émotion d'abord, de l'allégresse ensuite, l'ambiance dans les paddocks étaient à la hauteur de l'aventure : colorée, humaine et explosive. La victoire suprême et sans grande surprise, revient à Denis Bouan qui réussit le triplé historique du Dark Dog Tour, et pour couronner son succès, monte sur la première marche du podium du Championnat International des Rallyes.

Après l'étape en Corse qui a fait l'unanimité, le cortège des pilotes a pris à nouveau la mer hier soir pour rejoindre le continent dans une ambiance détendue (la fatigue ayant eu raison des plus vigoureux !).

8H : débarquement à heure prévue... les 6 convois de 30 pilotes ont pris la route pour rejoindre le Village du Dark Dog Tour où le public passionné les y attendait avec grande impatience. Après une assistance de 30 minutes, les premiers pilotes ont pu attaquer la spéciale du Mont Faron. La vue imprenable sur la rade de Toulon, le tracé très sinueux et la météo estivale font de cette spéciale un moment unique du Dark Dog Tour. Le public ne s'y est pas trompé, connaisseurs ou simples curieux, ils sont nombreux à assister à l'empoignade finale en ce dimanche matin ensoleillé.

En ayant à son actif le record du nombre de scratch, Denis Bouan a donc remporté haut la main cette 6ème Edition du Dark Dog Tour, avec plus de 50 secondes d'avance sur son rival belge, Frédéric Lejeune. Bien décidé à ne rien concéder pour gagner sa troisième place, et malgré son épaule de plus en plus douloureuse, Philippe Pinchedez monte sur la troisième marche du podium. Un tiercé gagnant sur la manche française qui, du coup, définit le même ordre de classement pour l'ensemble du Championnat International des Rallyes.

Saluons toute de même ici, les performances de Benjamin Colliaux qui, avec sa toute jeune expérience et pour sa seconde participation, a su s'imposer parmi les leaders de cette course, allant jusqu'à briguer, un temps, une troisième place au classement général.

Dans la catégorie Expert, c'est Philippe Donischal (n°100) qui remporte le scratch du jour. En 5ème position au général avant cette étape, il se devait de tout tenter pour gagner une place, mais c'était sans compter sur la résistance de Philippe Pinchedez (n°22) et de Benjamin Colliaux (n°6) qui terminent respectivement en 8ème et 13ème position de cette Spéciale. Le podium du jour, aux accents européens, est complété par le belge Frédéric Lejeune (n°2) et l'espagnol Alex Busquets Marti (n°49).

Grandes surprises en catégorie Promotion avec un podium occupé par trois nouveaux venus, devant quelques chefs de file plus expérimentés. Cette dernière Spéciale n'a pas révolutionné la tête du classement puisque Romain Taurel, qui s'était hissé en 1ère place hier, remporte finalement la victoire, devant le méritant Cédric Delaunnay qui a dominé une bonne partie de la course. Vincent Pascal s'octroie la troisième place.

Avec une petite avance, Pierre Fredet est parti plus décontracté pour défendre sa place de leader dans la catégorie Scooter. Mais, Michel Marchini avait pour sa part tout à gagner dans cette ultime épreuve et a donc réalisé un temps extraordinaire. Il profite en plus de la chute de son rival, Christophe Barbier, pour lui ravir la seconde place du podium à quelques petites dixièmes de secondes.

Côté Classique, l'émotion était à son comble dans le Team du GWCRT avec la superbe victoire de son pilote Guy Carchereux avec une confortable avance sur Gérard Rolland, vainqueur en 2007. Franck Bustin signe quant à lui une troisième place dans la catégorie.

Le Trophée Derbi a sacré Wilfried Brigant qui, non seulement, remporte la victoire de cette nouvelle catégorie mais réussit l'exploit de s'imposer à la 106ème place du classement général scratch à 40 secondes du deuxième, Eric Biard. Zef Enault remporte la 3ème place. Cette catégorie a également révélé la plus étonnante des féminines, Barbara Collet qui s'illustre en catégorie féminine.

Trois au départ, et trois à l'arrivée, les side-cars ont offert malgré tout du très beau spectacle sur un parcours qui était loin de les favoriser. L'équipage Faustino/Bompart monte sur la première marche du podium de la catégorie.

Les Podiums

Sous réserve d'homologation par le jury, le podium général délivré en fin d'après-midi

Expert : 1 Denis Bouan (Buell) / 2 Frédéric Lejeune (BMW) / 3 Philippe Pinchedez (Ducati)
Promotion : 1 Romain Taurel (Aprilia) / 2 Cédric Delaunnay (Triumph) / 3 Pascal Vincent (KTM)
Scooter : 1 Pierre Fredet (Gilera) / 2 Michel Marchini (Yamaha) / 3 Christophe Barbier (Piaggio)
Classique : 1 Carchereux (Suzuki) / 2 Gérard Rolland (Yamaha) / 3 Franck Bustin (Honda)
Side-Car : 1 Faustino/Bompart / 2 Chavant/Richard / 3 Lachambre Gérard et Sylvie
Trophée Derbi : 1 Wilfried Brigant / 2 Eric Biard / 3 Zef Enault
Féminine : 1 Barbara Collet / 2 Mareille Pfend / 3 Cyntia Lebeau

Dans le dossier Dark Dog Moto Tour 2008

Cet article fait partie des 20 articles du dossier Dark Dog Moto Tour 2008.

Commenter « DDT : Voir Toulon et repartir épuisés mais heureux »

rester connecté

m'inscrire perdu ?