DDT 2ème étape: lourde chute pour Vincent Philippe

La 2ème journée du Dark Dog Tour a commencé sous un ciel gris, et même un brouillard épais par endroits. Direction Val de Reuil
Par Jean-Michel Lainé le .

La caravane a quitté Reims pour se diriger en Haute-Normandie, à Val de Reuil. Au programme de ce lundi 29 septembre, la première base Chrono et la Spéciale d'Orival, bien connue des habitués de l'épreuve, mais qui a été courue à l'envers.

Comme bien souvent lors de ce genre d'exercice, la Base Chrono de Neuville a mis tout le monde sur pied d'égalité et créé quelques revirements de situation dans le classement. A l'exception de Stéphane Jordi qui court en catégorie Expert, ce sont donc les Promotion qui ont plutôt bien tiré leur épingle du jeu. Du côté des favoris, l'addition est plus lourde : Denis Bouan (N° 3) et Vincent Philippe prennent 5 secondes de pénalités, derrière Frédéric Lejeune (N°2) qui en prend 4.

Après une étape de liaison unanimement appréciée par les pilotes, la spéciale d'Orival a été le théâtre d'un revirement de situation inattendue. Parti deuxième, derrière Denis Bouan, Vincent Philippe guidonne dès le deuxième virage et a lourdement chuté. Nécessitant l'intervention des urgences, la course a été neutralisée 35 minutes, le temps de son évacuation. Selon les premiers échos de son hospitalisation, il semblerait que Vincent souffre d'une fracture du bassin, mais ses jours ne sont pas en danger.

Après cet événement, les pilotes se sont élancés, à froid, et donc avec beaucoup plus de prudence, sur cette spéciale piégeuse, au revêtement en mauvais état et particulièrement glissant. Dans ces conditions, les concurrents pilotant des supermotard ou des bicylindres coupleux étaient favorisés : les sportives pointues aux positions typées circuit ont rendu la vie difficile à leurs pilotes.

Denis Bouan a remporté haut la main la spéciale d'Orival, favorisé il est vrai par ses pneus chauds. Frédéric Lejeune a pris la deuxième place à presque 5 secondes. Manoel Delaval (no 136) a signé la troisième place alors qu'il avait chuté hier dans la première spéciale. Gilles Salvador se place quatrième alors qu'il avait chuté lors du prologue. Troisième l'an passé, Donischal (no 100) reste pour le moment en retrait en se classant aux alentours de la dixième place. Michel Marchini se distingue en prenant la 52e place au guidon de son scooter.
Le premier «classique» est Gérard Rolland (no 180), avec une belle 67e place.
À la suite de l'abandon de Vincent Philippe, Denis Bouan nous a déclaré «son abandon change tout pour moi côté tactique. J'avais vraiment beaucoup de pression, car il allait très vite, il fallait tout donner à chaque spéciale. À ce jeu là, c'était au premier qui ferait une erreur...». Concernant la base chrono, «J'ai pris 5 secondes de pénalités, c'est pas le top ! Il va falloir que je revoie mes calculs pour faire mieux la prochaine fois»

Frédéric Lejeune, comme beaucoup d'autre pilotes, a couru la spéciale de cet après-midi «à froid». Mais l'épreuve est encore longue, et les spéciales sur circuit, adaptées à sa BMW HP2 Sport lui laissent encore quelques terrains de jeux où il pourra sans doute s'exprimer...

ddt 2
ddt 174
ddt 217

Dans le dossier Dark Dog Moto Tour 2008

Cet article fait partie des 20 articles du dossier Dark Dog Moto Tour 2008.

3 commentaires sur « DDT 2ème étape: lourde chute pour Vincent Philippe »

rester connecté

m'inscrire perdu ?


Par olivierCB
olivierCB

Pas de chance pour V. Philippe. Souhaitons lui un bon retablissement et un retour rapide en selle.


Par DAINESE
DAINESE

étant de Reims, j'avais rencontré vincent dimanche soir et nous avions pu discuter ensemble. Il semblait soucieux sur ces étapes de liaison qui lui semblaient limites sur le temps à parcourir.
J'ai pris deux trois photos que voici.

au départ du paddock pour rejoindre la spéciale dimanche soir. Il part là en 2ème position.
<a href<img src</a<br/<a href<img src</a

A l'arrivée de l'étape de nuit de dimanche soir, téléphonant à un ami pour lui dire qu'il n'était pas content du temps qu'il fallait mettre pour rejoindre la spéciale (29 mn)

<a href<img src</a<br/<a href<img src</a

sa médicalisation après sa chute de lundi.
<a href<img src</a<br/<a href<img src</a

voilà ce qui reste de la moto de vincent...
<a href<img src</a<br/<a href<img src</a

je te souhaite de vite retrouver la forme même si le quatar à l'air d'être compromis.

non non, le cunnilingus n'est pas un nuage....

Par DAINESE
DAINESE

désolé, soucis avec mon post d'avant pour les photos....

Au départ de la spéciale de nuit de dimanche soir (21 h 01)
[URL][IMG]http://img296.imageshack.us/img296/9587/darkdogn52vincentphilipzu9[/IMG][/URL][URL][IMG]http://img296.imageshack.us/images/thpix.gif[/IMG][/URL]

A l'arrivée de la spéciale de nuit de dimanche soir.
[URL][IMG]http://img242.imageshack.us/img242/4679/darkdogn52vincentphilipyx7[/IMG][/URL][URL][IMG]http://img242.imageshack.us/images/thpix.gif[/IMG][/URL]

vincent en train d'être médicalisé.
[URL][IMG]http://img257.imageshack.us/img257/7651/vincentphilippemedicalicp7[/IMG][/URL][URL][IMG]http://img257.imageshack.us/images/thpix.gif[/IMG][/URL]

voici ce qui reste de la 1000 GSXR....
[URL][IMG]http://img151.imageshack.us/img151/3553/motodevincentphilippern8.t[/IMG][/URL][URL][IMG]http://img151.imageshack.us/images/thpix.gif[/IMG][/URL]

non non, le cunnilingus n'est pas un nuage....