Interview Vincent Philippe : objectif Dakar ?

A quelques semaines du départ du Dakar 2015, Vincent Philippe s'élançait au Maroc sur le premier rallye V-Strom organisé par Elo Maroc Aventure et Suzuki France. C'était l'occasion de le rencontrer en vacances pour qu'il nous parle de l'avenir.
Par Jean-Michel Lainé le .

Parle-nous un peu de cette saison 2014, comment s'est-elle passée ?

Vincent Philippe : Cette année j'avais prévu une grosse saison en circuit parce que je devais faire le championnat IDM allemand avec une Suzuki bien sûr et puis l'endurance. Malheureusement dès l'ouverture au Bol d'Or une petite chute en piste et une percussion du gars que je venais de doubler ... J'ai morflé, je pensais que ça allait se remettre comme d'habitude très rapidement, j'ai eu pas mal de petits trucs mais à chaque fois ça se remettait très vite et là pour une fois au bout d'un mois c'était impossible de rouler. Au bout de deux mois j'ai tenté tout a plié, tout s'est arraché, donc re-opération et finalement en aout j'ai repris dans de très mauvaises conditions et je me refais mal de l'autre côté, l'autre bras, je croyais être en enfer tirer vers la bas, je me suis dit est-ce que je vais pouvoir m'en sortir en 2014. Finalement par miracle j'étais au guidon de la moto aux 8 heures d'Oschersleben. J'ai fait le job et ça s'est super bien passé. J'ai été timide pendant les essais et puis je suis monté en pression et finalement j'ai fait une super course et ça m'a relancé pour les 24 heures du Mans. C'était l'objectif après la blessure d'être au départ des 24H et de sauver un peu la saison là-dessus. Aux 24H on a vu qu'aux essais on était un peu en difficulté sur certains points du coup on a fait une stratégie vraiment 24 heures endurance, et finalement on s'est retrouvé en bagarre pour la victoire d'entrée puisque tout le monde était un peu en délicatesse avec la chaleur. Après il y a eu les mauvaises conditions, etc. On s'est fait plaisir, on a géré une course d'endurance avec une équipe d'expérience et à la fin ça fait un résultat et une émotion incroyable. C'est « la belle histoire ». Ca fait un paquet d'années qu'on galère sur 24 heures, cette année particulièrement. Le titre cette année on y pensait même plus, on était très loin. On voulait faire ce résultat, sauver notre saison et se relancer finalement pour 2015, encore fallait-il le réussir, on a beaucoup douté mais l'équipe du SERT c'est redoutable, personne ne lâche jamais rien. Ca nous relance bien pour passer un très bon hiver, on y croit à nouveau pour 2015 même s'il y aura très peu de changement, on va beaucoup travailler sur l'électronique qu'on a installé très tard, après le Bol d'Or. On a encore quelques trucs à voir.

On te voit ici au Maroc sur des routes et des pistes, pourquoi es-tu venu là ? Qu'est ce qui te plaisait dans ce voyage ?

Vincent Philippe : Je suis passionné de moto, de toutes sortes de motos, de deux-roues d'ailleurs même sans moteur, j'adore tous les trucs à faire, les aventures à droite à gauche, j'adore bouger, j'adore aussi rencontrer des gens. J'avais vécu ça en Tunisie par le Tunisia Road Rallye, j'y suis allé 2 fois. Je savais à quoi m'attendre dans le style. C'était tellement magnifique avec de tellement bons souvenirs là-bas que quand j'ai vu en début d'année le lancement de la V-Strom et ce rallye tout de suite j'ai dit à Suzuki «je voudrais y aller s'il vous plait». Après il fallait une utilité à ce que je vienne, parce que faire la potiche au milieu «c'est moi le champion» aucun intérêt, ce n'est pas l'objet. Ca s'est fait tardivement parce que j'ai su ça 15 jours avant, et puis j'ai finalement emmené la photographe. On s'est régalé, on a fait le p'tit boulot, j'aime bien servir à quelque chose. Profiter de ses vacances en fin de saison c'est génial mais j'aime bien aussi être utile. C'était l'occasion de pouvoir tout faire et de rencontrer surtout une équipe et des gens. Je pense qu'il y aura la suite.

vincent philippe sur le rallye v strom au maroc
Vincent Philippe sur le Rallye V-Strom au Maroc

Là on roulait avec une V-Strom, qu'est ce que tu peux nous dire sur cette moto après 1600 km ?

Vincent Philippe : Je roule sur une V-Strom, j'ai pas la 1000 encore, j'ai la 650, je pense que je l'aurai l'année prochaine. Je connais bien ce style de moto là, après je m'attendais absolument pas à rencontrer autant de pistes, autant de difficultés avec le sable, etc. je pensais vraiment qu'on allait rester sur la route que pour les clients, ils allaient faire ça un peu soft, qu'on allait se promener. C'était absolument génial parce que j'ai découvert tout ce qu'on pouvait faire avec cette moto, ce périple était au-delà de toutes nos attentes pour tout le monde que ce soit l'hôtel, la bouffe, l'organisation, les motos ... on ne s'attendait pas à pouvoir faire autant de choses avec cette moto, pour moi c'est une très bonne moto de route même si c'est un style Trail, avec une position Trail, c'est une moto réglée assez souple mais quand même pour la route. Je me suis régalé de m'amuser un peu dans le sable, faire un peu le spectacle aussi parce que je suis très joueur et j'aime bien voir aussi jusqu'où on peut aller avec n'importe quelle machine et finalement elle m'a étonnée. Après c'est évident que c'est une moto lourde, que c'est pas fait pour faire le zouave dans les dunes et faire de l'enduro, mais avec un bon coup de gaz on s'en sort bien. Le moteur est très linéaire, c'est sûr qu'après les 24H du Mans ça manque un peu de peps, il y a beaucoup de couple, ils ont axé sur le grand public que ce soit très facile d'utilisation et j'ai été aussi agréablement surpris par le traction control, c'est fantastique pour la sécurité pour les gens qui savent pas vraiment piloter une moto, faire une accélération un freinage. Ca marche extrêmement bien à part l'ABS au niveau du frein arrière, mais c'est sur toutes les motos, pour moi c'est pas très bon mais c'est vrai que ça sauve la mise à beaucoup de gens et j'ai pu le testé dans des conditions très glissantes, c'est incroyable. Plein de points positifs à part une moto lourde, mais ça on le sait, c'est pas une surprise.

vincent philippe donne un coup de main a un pilote sur le rallye v strom au maroc
Vincent Philippe donne un coup de main à un pilote sur le Rallye V-Strom au Maroc

Envisages-tu de faire d'autres rallyes du même genre ou pourquoi pas de t'engager sur le rallye du Maroc ou ce genre de compétition ?

Vincent Philippe : Volontiers, s'il y a une opportunité je le referai parce que c'est génial, c'est une ambiance, c'est une beauté, etc. J'aimerais aussi refaire ça pour le travail parce qu'il ne faut pas oublier que je suis en fin de carrière faut pas se cacher, j'ai encore quelques belles années je pense en compétition parce que je me sens encore bien physiquement et que je peux apporter encore pas mal à une équipe mais déjà je suis axé sur plein d'idées, plein de trucs. Evidemment j'ai envie de faire partager mon expérience de circuit sur des stages de pilotage comme le font beaucoup parce que c'est dommage de garder tout ce que j'ai appris pour moi mais j'ai envie aussi de faire d'autres choses. Comme je suis passionné de vélo, que je pratique beaucoup le vélo notamment en compétition, j'aimerais emmener journaliste ou caméraman, avoir une petite place sympa sur des courses de vélo pro en tant que pilote moto. Ici j'ai découvert une organisation avec Elo France / Elo Maroc que je ne connaissais pas honnêtement à part le Démo Tour Suzuki, des travailleurs de l'ombre, quand tu vois Pascal qui fait des trucs incroyables, c'est des gars avec qui j'aimerais travailler, y a pas de souci, ça va droit toujours, c'est mon style. Je leurs ai proposé sur l'organisation s'ils ont besoin d'encadrant, de pilote, d'aller bosser un peu avec eux. J'ai pu faire un peu des 2 sur ce rallye V-Strom même si j'ai pas beaucoup travaillé, mais c'est clair que de passer de l'autre côté ça me plairait carrément. Et puis pourquoi pas du rallye mais en compétition, pourquoi pas un Dakar dans quelques années ?

Propos recueillis le 18 octobre 2014 à Marrakech.

Sommaire du Rallye V-Strom 2014


Commenter « Interview Vincent Philippe : objectif Dakar ? »

rester connecté

m'inscrire perdu ?