Etape 6 annulée, l'occasion de regarder le paysage

Les concurrents du Dakar 2012 ont franchi la Cordillère des Andes en convoi. Les autorités chiliennes avaient obligées l'organisateur à annuler la spéciale au col Paso San Francisco en raison de la dégradation du terrain après la pluie et la neige
Par Jean-Michel Lainé le .

C'est l'été austral en Argentine, à Mar del Plata la température est estivale en plein coeur du mois de janvier, c'est l'hémisphère sud. Mais la Cordillère des Andes est haute et même l'été, il neige parfois abondamment, suffisamment pour fermer un col routier. Les conditions climatiques difficiles qui se sont dégradées la veille du passe du col San Francisco rendaient impossible une spéciale. Le parcours prévu était trop détérioré par la pluie et la neige et les autorités chiliennes ont fermé le poste frontière après le col. La route monte à plus 4700 mètres et descend en lacets côté chilien. La décision d'annuler l'étape a été prise et annoncée aux concurrents le 5 janvier, le 6 c'était un départ en convoi depuis Fiambalà pour atteindre Copiapó. Plusieurs camions de logistique ont fait les éclaireurs, puis les motos sont parties. Vers 10h00, les premiers ont atteint le Paso où le thermomètre affichait -8°C. De l'autre côté, un contournement de la zone détériorée par les intempéries a été emprunté vers Diego de Almagro plus au nord avant de rejoindre Copiapo. Au total, c'est 200 kilomètres de plus que les 641 km prévus initialement. C'était l'occasion de profiter du paysage, mais aujourd'hui la course reprend avec une boucle de 573 kilomètres.

dakar 2012 cordillere des andes moto

Dans le dossier Dakar 2012

Cet article fait partie des 14 articles du dossier Dakar 2012.

Commenter « Etape 6 annulée, l'occasion de regarder le paysage »

rester connecté

m'inscrire perdu ?