Triumph Speed Triple 1050 premières infos et tarif

En attendant le 1er essai publié vendredi, emoto vous dévoile les premières infos sur la Triumph Speed Triple 2011, en direct d'Espagne. Nouveau châssis, moteur retravaillé, et ABS optionnel, l'anglaise sera disponible dès novembre, à partir de 11495€

Par Emoto

Si la Street Triple fait actuellement les beaux jours de Triumph en France, la Speed Triple demeure le modèle emblématique de la marque, avec plus de 65000 modèles écoulés depuis son lancement en 1994. Autant dire que cette nouvelle version qui tranche très nettement des précédentes revêt une importance toute particulière pour le staff d'Hinckley qui s'est mis à pied d'oeuvre dès juillet 2007 pour parfaire son nouveau roadster sportif. Le premier changement est avant tout d'ordre esthétique. L'abandon des deux phares ronds au profit d'éléments polygonaux n'a pas été une décision facile à prendre, et reste d'ailleurs décrié par certains. Mais comme le soulignent les responsables Triumph, l'apparition des phares ronds sur la T509 en 1997 avait également suscité quelques polémiques, alors que ce détail apparaît aujourd'hui comme le signe distinctif de l'icône anglaise. Les temps changent et les références esthétiques aussi ! Et puis ces nouvelles optiques permettront aussi de mieux distinguer la Street de la Speed Triple. Si nous vous laissons le soin de vous faire votre idée sur la question, nous pouvons d'ores et déjà affirmer que la finition générale de la Speed n'appelle que peu de remarques. Des écopes latérales au feu arrière, en passant par le poste de commande ou l'intégration de la mécanique, tout est ici soigné dans le moindre détail. Seul petit bémol, quelques câbles et durites restent apparents au niveau du moteur et derrière le bloc optique qui paraît d'ailleurs un peu isolé en l'absence de saute-vent d'origine (dispo en option).

triumph speedtriple 2011 static

Une géométrie revue pour plus d'agilité
Plus que l'esthétique, le renouvellement de la Triumph avait surtout pour ambition d'améliorer son comportement routier, avec pour maîtres mots agilité et vivacité. Pour se faire, les ingénieurs anglais sont repartis d'une page blanche pour concevoir le nouveau châssis qui devait garantir une répartition des masses de 50,9% sur l'avant (contre 48,6% auparavant). Bien que le principe du cadre tubulaire dédoublé en alu soit conservé, le nouvel élément permet ainsi de loger le bloc trois-cylindre plus avant (+20mm) et de l'incliner davantage vers l'avant (+7°) pour atteindre vers l'objectif fixé. Dans le même esprit, la batterie migre devant la boîte à air pour charger l'avant. Le nouveau monobras oscillant traversé par la chaîne a été rallongé de 18,5mm pour améliorer la stabilité, tout en affichant un poids inférieur au précédent modèle (-1kg). Enfin, quelques kilogrammes ont également été gagnés grâce aux nouvelles jantes à 10 branches en alu forgé. À l'arrière, le pneu passe de 180/60 à 190/55, ce qui permettrait selon Triumph de gagner en grip, tout en conservant l'agilité de la machine. La transmission finale a été retravaillée pour s'adapter aux nouvelles dimensions des pneus (Metzeler K3 Interact). Pour les suspensions, la nouvelle Speed opte pour une fourche inversée de 43mm et un amortisseur estampillés Showa, tous deux à triple réglage. Les modifications apportées au châssis augmentent sensiblement l'empattement (+10mm) qui atteint 1435mm, mais la baisse du poids et la nouvelle répartition sont censés améliorer l'agilité. Enfin, le dispositif de frein avant se pare d'un ensemble Brembo entièrement radial (maître-cylindre et étriers). Les étriers à 4 pistons opposés et 4 plaquettes pincent des disques de 320mm plus fins (0,5mm). Le dispositif pourra surtout être équipé en option d'un système ABS avant/arrière pour la première fois sur la Speed Triple.

triumph speedtriple 2011 cotes

Plus puissante, et surtout plus coupleuse
Côté motorisation, la Triumph reste fidèle au bloc trois-cylindre 1050 qui a contribué à sa sulfureuse réputation. Celui-ci a toutefois bénéficié d'une sérieuse remise à jour. La nouvelle boîte à air augmente de 10% et la Speed accueille un nouveau système d'injection et une nouvelle centrale ECU. Le diamètre des conduits de lubrification entre les cylindres passe de 30 à 38mm tandis que le circuit de refroidissement est optimisé. Enfin, le mécanisme de sélection de la boîte de vitesse a été repensé pour plus de précision. La nouvelle ligne d'échappement s'allège de 1,5 kg et reçoit un catalyseur. Le diamètre des conduits primaires passe de 42 à 38mm, celui des conduits secondaire passe de 44,5 à 50,8mm. Au final, la nouvelle Speed Triple pèse 214kg tous pleins faits soit 3kg de moins que le précédent millésime. Elle revendique une puissance de 135ch à 9400tr/min, soit 5ch de plus, pour un couple maxi de 11,32mkg (+8%) atteint à 7750tr/min. L'analyse des courbes présentées par le constructeur nuance toutefois ces chiffres bruts. Les performances sont effectivement en hausse sur la seconde moitié du compte-tour, mais le couple et la puissance sont légèrement inférieurs à bas-régimes. Qu'en sera-t-il du caractère à la conduite, nous vous le dirons d'ici quelques jours. Au chapitre des aspects pratiques, on note l'adoption d'une clé codée et d'un nouveau bloc compteur comprenant une jauge à essence, un témoin de révision, un shift light programmable et même un chrono embarqué tour par tour. La nouvelle Triumph entre en production dès ce mois-ci à Hinkley et sera disponible en blanc, rouge et noir. Les premiers modèles sont attendus pour le mois de novembre en France au tarif de 11495€, soit un prix très concurrentiel qui va dans la logique initiée par la Street Triple. Le modèle ABS arrivera un mois plus tard au prix de 12095€. Une large gamme d'option sera proposée, tant sur le plan esthétique (saute-vent, feu av/arr à leds, pièces anodisées...) que sur le plan de l'équipement (selle confort, indicateur de pression des pneus avec témoin d'alerte, ligne d'échappement Arrow racing...). Pour plus d'infos sur la nouvelle Speed, ne manquez pas notre essai complet qui sera publié dès vendredi.

triumph speedtriple 2011 courbes

triumph speedtriple 2011 moteur

triumph speedtriple 2011 nue

triumph speedtriple 2011 static3

triumph speedtriple 2011 compteur

triumph speedtriple 2011 optiques

triumph speedtriple 2011 ambiance1

triumph speedtriple 2011 ambiance2

triumph speedtriple 2011 ambiance3

Par Emoto

N'hésitez pas à commenter cet article « Triumph Speed Triple 1050 premières infos et tarif ».

27 commentaires

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions

rester connecté - m'inscrire - perdu

Par TOMS
TOMS

vever a dit :
JMi a dit :
ya encore du temps sur le vendredi

'foiré va !


rien que pour m'emmerder il est capable de mettre ça en ligne à 23h59




C'est un pervers, un sadique, souviens toi des dernières entrées aux GP de France....


https://fr.calameo.com/read/002248671c1635956d416
https://fr.calameo.com/account/book

Par vever
vever

JMi a dit :
ya encore du temps sur le vendredi

'foiré va !


rien que pour m'emmerder il est capable de mettre ça en ligne à 23h59


Par JMi
JMi

ya encore du temps sur le vendredi

JMi la fée - Je ne fais pas dans l'utile, je fais dans le romanesque

Par TOMS
TOMS

vever a dit :
«En attendant le 1er essai publié vendredi» euh, j'voudrais pas paraître chiant mais on est vendredi maintenant...

JMi ? allô ? t'es là ?


J'attends, là !



il est midi, il dort encore, rappelle en fin de matinée vers 16H......


https://fr.calameo.com/read/002248671c1635956d416
https://fr.calameo.com/account/book

Par vever
vever

«En attendant le 1er essai publié vendredi» euh, j'voudrais pas paraître chiant mais on est vendredi maintenant...

JMi ? allô ? t'es là ?


J'attends, là !