Nouveautés 2011 : nouvelle Suzuki GSR750, l'anti-Z

Par Jean-Michel Lainé le .
Suzuki a enfin levé le voile sur son futur roadster mid-size, la très attendue GSR 750. Avec son look trapu et son moteur emprunté à sa soeur sportive, la nouveauté s'annonce comme la concurrente directe de la populaire Kawasaki Z750. Va-y avoir du sport

C'est à l'occasion du salon de Cologne que Suzuki a officiellement lancé son nouveau roadster 750 qui viendra compléter la GSR600 au sein de la gamme roadster du constructeur. Les premiers croquis dévoilés la semaine dernière sur le site nous laissaient entrevoir une moto pour le moins affûtée. La découverte du modèle original le confirme très nettement. La GSR750 est un roadster agressif, dans la lignée de la Z750 ou de la CB1000R. Son style ramassé reprend ainsi les canons esthétiques du moment. Le phare biseauté et les larges écopes latérales contrastent avec la finesse et la hauteur de la coque arrière. La mécanique noir contraste plus ou moins avec les différents coloris proposés selon le goût de chacun (noir, blanc, rouge). Dans tous les cas seul la ligne d'échappement et la fourche inversée au traitement anodisé ressortent côté mécanique pour le plaisir des rétines ! L'instrumentation comprend un large écran digitale en gage de modernité, sur lequel on retrouve toutes les infos utiles dont le rapport engagé ou la jauge à essence.

suzuki gsr 750 action1

Une gueule... mais aussi un coeur de sportive
Tout en muscle, la GSR750 place clairement la Z750 dans sa ligne de mire. Sous son habillage racé, la japonaise embarque d'ailleurs un quatre-cylindre-en-ligne dérivé de la GSX-R750. S'il conserve sa cylindrée de 749cm3, conduits d'admission et d'échappement, arbre-à-cames, angle et diamètre des soupapes ont été revus pour optimiser le rendement et la réponse à l'ouverture des gaz. Le quatre cylindre est alimenté par injection et se dote d'une admission à double papillons. L'ouverture du premier est commandée par câble tandis que le second s'actionne par un calculateur qui tient compte de différents paramètres dont le régime moteur, le rapport engagé ou le degré d'ouverture du premier papillon. Enfin, la japonaise opte pour un système d'injection d'air frais et une valve au niveau de l'échappement pour optimiser le couple à mi-régimes, et surtout limiter les rejets polluants. La puissance et couple maxi n'ont pas encore été révélés. Sachant que la GSX-R 750 développe la bagatelle de 150ch en version libre, on imagine que les ingénieurs ont au moins franchi la barre des 135ch. À vérifier, probablement au salon de Milan.

suzuki gsr 750 troisquart

Disponible dès mars 2011
Quoi qu'il en soit, la GSR dispose d'une partie-cycle taillée pour le sport. Avec un poids de 211kg (tous pleins faits, sans ABS), la Suzuki est aussi légère que la Yamaha FZ8, et bien plus light que la Z750 (226kg), ce qui devrait jouer en faveur de sa vivacité, au même titre que son pneu arrière de 180. Le cadre double poutre en acier intègre directement la boucle arrière (non boulonnée donc) et accueille un bras oscillant classique (dommage avec un tel look, comme pour le guidon en acier !). Il est complété à l'avant par une fourche inversée de 41mm réglable en précontraite. La GSR sera freinée par une paire d'étriers Tokico à double piston (montage traditionnel) agissant sur deux disques de 310mm et un étrier simple piston à l'arrière. Le nouveau roadster Suzuki sera disponible avec ou sans ABS, en trois coloris dès le mois de mars 2011. On l'attend avec impatience !

suzuki gsr 750 action2
suzuki gsr 750 couleurs
suzuki gsr 750 profil1
suzuki gsr 750 dessus
suzuki gsr 750 face
suzuki gsr 750 cadre
suzuki gsr 750 frein
suzuki gsr 750 sellearr
suzuki gsr 750 sautevent
suzuki gsr 750 reservoir
suzuki gsr 750 guidon
Kawasaki Suzuki

Reportage Intermot 2010

Cet article fait partie des 33 articles du reportage Intermot 2010.

1 commentaire

rester connecté

m'inscrire perdu ?


Par vever
vever

enfin une moto NEUVE où tu peux caser autre chose qu'un paquet de kleenex sous la selle !