Europe à Vysny Medzev : tout est à refaire pour TM

Par Jean-Michel Lainé le .
Vysny Medzev est à l'est de la Slovaquie à la frontières de l'Ukraine. C'est la misère qui nous a entourés pendant notre séjour

C'est notre séjour qui aura le plus marqué nos esprits. Difficile d'assumer pleinement le fait de venir exposer sous les yeux des locaux autant de «richesses». Si le ciel a délivré quelques gouttes le soir de notre arrivée, c'est bien sur un sol très sec, et sous une forte chaleur que les pilotes ont eu à en découdre.

Arrivé leader de la catégorie Junior E2/E3, Yannick Bossi avait la possibilité de doubler son avance au Championnat s'il gagnait les 2 jours. Très à l'aise au training sur sa 300 TM Racing, tout s'annonçait pour le mieux. Il est dans le rythme dès les premiers tours de roue, mais chute dans la longue Enduro Test, ce qui n'est pas ses habitudes. Il scratche l'Xtrem Test, se place en chef de file dans la Cross Test du 2ème tour, mais retourne au tapis dans la spéciale qui lui a joué des tours à l'entame de l'épreuve. En proie à des problèmes de concentration, Yannick connaîtra un 3ème tour similaire, et perdra même la 2ème place dans l'ultime chrono, devant se satisfaire de la dernière marche du podium.

Les jours se suivent et se ressemblent, puisque Yannick ne parviendra pas à améliorer son résultat lors du 2ème jour de course, malgré, encore une fois, de belles dispositions sur certaines spéciales. Un geste anodin de changement de gicleur est venu entacher la journée en cassant dans la cuve du carburateur, obligeant Yannick à rouler une spéciale avec un autre carburateur, non réglé pour sa moto. Dès lors, il aura l'impression que sa moto est en proie à des problèmes mécaniques, mais après démontage, il s'avère que tout est ok de ce côté-là. Dans ces conditions il a assuré, plutôt que d'éponger un revers mécanique, qu'il pensait imminent.

Notre pilote féminine Juliette Berrez, en apprentissage sur ce Championnat d'Europe auquel elle participe pour la 1ère année ne cesse de nous surprendre. En effet, c'est dans la spéciale qu'elle appréhende le plus qu'elle réalisera ses meilleures performances au fil du week-end, à savoir l'Xtrem Test. Loin d'être à l'aise dans ces conditions auparavant, Juliette montre depuis 2 épreuves de belles dispositions lorsque le tracé devient sélectif.

Avec la fatigue, c'est aussi dans cette même spéciale que Juliette laissera de précieuses secondes lors des deux derniers passages du dimanche. Malgré tout, Juliette parvient à scorer de bons points les deux jours, sans aucune minute de pénalité, et se permet même de titiller le podium le samedi. Elle réalise un encourageant 4/6 dans cette catégorie devenue très homogène en l'absence des deux têtes d'affiche blessées, Alice Geneste et Ludivine Puy.

Rien n'est encore joué pour Yannick, qui ne possède que 4 points de retard sur Adrien Metge au classement provisoire, mais il va devoir rouler à 100 % lors de la finale en Italie, les 18/19 et 20 septembre pour remporter ce titre qu'il convoite depuis 2 saisons. La finale a la particularité de se dérouler sur 2 jours d'enduro classique, et sur un 3ème jour avec un cross final, donc beaucoup de points restent à distribuer. Juliette quant à elle sera toujours de la partie pour engranger de l'expérience. La finale du CDF aura eu lieu début septembre au Puy en Velay (43), et Yannick aura pris part à la finale du WEC à St Flour (15), afin de préparer son avenir.

tm europe slovaquie juliette berrez
tm europe slovaquie yannick bossi

Commenter « Europe à Vysny Medzev : tout est à refaire pour TM »

rester connecté

m'inscrire perdu ?