Essai du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009

Réalisé par la rédaction

Yamaha revisite son Majesty 400, une cylindrée où la concurrence est acharnée entre les constructeurs pour offrir toujours plus de performances, de style voire de luxe, et de sécurité. Esthétiquement, le nouveau Majesty 400 se distingue par un avant plus profilé, des phares façon ailes de papillon ainsi qu'un arrière moins imposant et plus dynamique avec ses feux blancs affinés.

Photo du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009
Photo du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009

La motorisation est assurée par un monocylindre de 395cm3 à la sonorité feutrée. La souplesse en bas est agréable, peu de vibrations sont perceptibles pour un mono et les reprises sont très correctes. La linéarité de la motorisation est appréciable en ville avec un frein moteur assez présent. En usage périurbain ce maxi scooter permet d'atteindre facilement les 150km/h. La bonne surprise de ce galop d'essai est qu'en usage varié et raisonnable, la consommation est facilement tombée autour des 5 litres au 100, de quoi passer le cap des 200 kilomètres d'autonomie et se faufiler sans trop consommer.

La partie cycle fait la part belle au confort. La fourche fait un bon travail, en revanche, l'arrière avec ses deux amortisseurs se montre un peu trop souple. Ils n'aiment pas beaucoup les grandes courbes rapides qui ne sont pas parfaites... Dommage car le nouveau Majesty 400, comme son prédécesseur, affiche de bonnes performances lorsqu'on quitte le centre urbain et permet même d'envisager de partir en week-end, seul ou à deux. En revanche, on gagne indéniablement en confort et on évolue sur du velours en ville. Le freinage avant et arrière manque un peu de mordant au regard des performances offertes par ce maxi scooter. La puissance est toutefois là mais l'ensemble (l'arrière et l'avant ne sont pas couplés) parait moins «sportif» que sur la précédente version du Majesty 400. L'ABS se déclenche très tardivement puisqu'on peut entendre un crissement de pneus avant son intervention ! Un test sur les graviers a toutefois permis de vérifier son parfait fonctionnement.

Photo du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009
Photo du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009

A bord, le confort est bien présent avec une selle à deux niveaux de bonne taille à l'assise agréable. L'imposant dosseret maintient parfaitement et en douceur, le bas du dos du pilote qui peut placer ses pieds sous lui ou dans le tablier. Le passager a pour sa part deux larges poignées et des repose-pieds intégrés un peu petits pour de grandes pointures. La bulle haute est étroite, par conséquent la protection des épaules n'est pas aussi efficace que celle de la tête. Enfin la hauteur du guidon est un peu limite, lorsqu'on braque au maximum il faut rentrer les genoux, en revanche lorsqu'on roule la position des bras est très agréable et pas contraignante à la longue.

Le Majesty 400 se distingue de la concurrence par son coffre en deux parties. La selle du pilote bascule vers l'avant pour donner accès à un emplacement qui peut accueillir un casque intégral. L'ouverture dégage aussi l'accès à la seconde partie du coffre sous la selle du passager (comme un tunnel). On peut placer un second casque intégral sans encombre et même loger une raquette de squash en mettant le manche dans la faible épaisseur qui relie les deux parties du coffre. Celui-ci est éclairé et garni de moquette, il y a même une mousse dans le creux sous la selle du pilote pour ne pas abîmer votre casque... Il ne manque qu'une prise 12V pour recharger un portable. Enfin, dans le tablier, deux vide-poches de bonne taille permettent de ranger quelques affaires. Celui de gauche, le plus spacieux, ferme à clé.

Photo du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009
Photo du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009

Le maxi scoot' Yamaha offre un tableau de bord complet et très typé automobile. Entre le compte-tours et le tachymètre à aiguilles cerclés de chromes, on trouve un ordinateur de bord avec tout un tas de fonctionnalités : une jauge, l'heure, des totalisateurs partiel et total ainsi que la température ambiante.

Bilan

Yamaha change son maxi scooter 400, le Majesty, sans grande évolution pour autant. Le style gagne très nettement en élégance et la finition toujours soignée chez le constructeur japonais, donne un véritable cachet dynamique et luxueux à ce deux-roues.

Photo du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009
Photo du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009

La motorisation agréable peut se montrer sobre à l'usage, mais les changements annoncés au niveau de la suspension et surtout du freinage se traduisent plus par un gain de confort que sur le comportement dynamique. Au final avec sa touche d'élégance supplémentaire, son coffre spacieux (mais en deux parties) et son confort des plus agréables, le Majesty 400 devrait continuer à séduire ceux qui cherchent un équilibre entre efficacité, style et pratique.

essai du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009
Essai du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009

On aime bien

  • le design soigné
  • le confort à bord
  • le volume de chargement

On aime moins

  • le coffre en 2 parties
  • la suspension trop urbaine
  • le freinage ABS
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009

Tarif (aout 2009)6 999 €
Puissance34ch à 7000tr/min
Couple3,7mkg à 6000tr/min
Frein AVDeux disques 267mm
Frein ARUn disque 267mm
Hauteur de selle750mm
Poids (constructeur)223kg à sec
Réservoir/Conso14L / 5,5L aux 100km
Conditions météossoleil (25°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.yamaha-motor.fr, le site officiel de la marque.

Photos du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran du Yamaha Majesty 400 ABS modèle 2009
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600