Essai du Yamaha EC-03 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Yamaha lance en France son fameux EC-03, ce cyclomoteur électrique aperçu sur les salons et dont la version définitive avait été présentée au salon de Milan à la fin de l'année 2010. Côté législation, ce cyclo électrique est équivalent à un scooter à moteur thermique de 50 cm3, vous devez donc avoir un BSR ou l'âge légal pour en profiter et il est obligatoire de porter un casque homologué pour l'usage d'un deux-roues à moteur. A le détailler poser sur sa béquille centrale, il est évident que l'EC-03 est bien plus proche d'un cyclo, voire d'une «mob», que d'un scooter. Il a du cyclo son gabarit et sa maniabilité. Son moteur oscillant (qui suit le bras éponyme) électrique de 1.9ch est alimenté par une batterie Lithium-ion, le tout est enchâssé dans un cadre en tube d'aluminium. La suspension est assurée par un amortisseur et une fourche télescopique. L'ensemble est ferme et sec, il vaut mieux contourner les trous de la chaussée... A l'avant comme à l'arrière, les petites roues de 12 pouces sont freinées par des tambours (95mm à l'avant, 150 à l'arrière). L'avant manque sans doute un peu de mordant lorsqu'on est lancé et l'arrière à une fâcheuse tendance à bloquer la roue facilement. Malgré tout, ce qui se dégage de ce cyclo Yamaha, c'est une facilité de prise en main remarquable et une autre façon de traverser la ville sans effort et surtout sans un bruit ou presque.

Photo du Yamaha EC-03 modèle 2011
Photo du Yamaha EC-03 modèle 2011

On tourne la clé puis appuie sur le bouton Power au tableau de bord pour pouvoir s'élancer. Ensuite, on module la rotation de la poignée qui gère l'accélération demandée de façon totalement électronique. Deux modes sont proposés, le «Power» dès la mise en route pour avoir toute la puissance disponible, et l'autre bien plus soft qui accélère, reprend et roule plus doucement. Ce mode s'actionne en appuyant une seconde fois sur le bouton Power, toutefois, au regard des performances limitées de ce cyclo il est plus raisonnable de garder la puissance maximale pour se fondre sans encombre dans le trafic urbain. Pour cette catégorie de véhicule, le couple est malgré tout important avec 9.6Nm. L'accélération est correcte et on atteint assez rapidement la vitesse maximale de 46km/h affichée sur le tableau de bord digital. Le plus agréable au guidon de cet EC-03, est la maniabilité offerte. Malheureusement, comme toujours sur les véhicules électriques, l'autonomie vient assez rapidement contrarier le sentiment de liberté que procure sa conduite car en dehors du sifflement du moteur électrique, rien ne vient troubler la quiétude d'une petite balade en ville. D'ailleurs, aucun système sonore n'alerte les piétons de votre arrivée en dehors du bruit de fonctionnement (un sifflement) et d'un très léger «bip» perceptible ... à l'arrêt.

Le poids relativement contenu de 56kg (dont 7kg de batterie) aide bien entendu à manoeuvrer sans effort cet EC-03. Cette faible masse participe aussi au dynamisme de ce deux-roues électrique. On se laisse porter sans y penser, comme sur un vélo sur lequel on ne pédale pas, il n'y a d'ailleurs pas de pédale en cas de panne de batterie contrairement à un e-Solex. En roulant normalement sans faire particulièrement attention, juste en suivant le trafic d'un centre ville moyennement chargé en pleine journée, l'autonomie est d'environ 20 kilomètres. Passé ce cap, il faudra recharger la batterie sur une borne qu'on peut trouver dans certaines villes ou chez soi. Il est impossible d'extraire la batterie pour la charger chez soi ou dans son bureau, il faut nécessairement dérouler le câble sous la selle pour brancher le chargeur intégré à une prise située à moins de 2 mètres. 7 heures de charge sont nécessaires pour une recharge à 100%, 4 heures pour une charge à 80%. A noter qu'aucun système de récupération d'énergie ne vient allonger ne serait-ce qu'un peu la durée de vie de la batterie et qu'il n'y a pas d'option pour un chargeur différent ou une autre capacité de batterie.

Photo du Yamaha EC-03 modèle 2011
Photo du Yamaha EC-03 modèle 2011

Bilan

Avec son nouvel EC-03, il faut reconnaître que le cyclo proposé par Yamaha présente un certain intérêt lorsqu'on se déplace uniquement en centre ville, seul et sur de petits trajets. Seule la batterie qu'on ne peut pas ôter pour la charger chez soi sera un frein pour ceux qui n'ont pas d'endroit où le brancher pour le recharger. L'autonomie gagnerait à offrir une dizaine de kilomètres supplémentaires pour une sécurité d'esprit (et ne plus regarder la jauge tout le temps) ou simplement une plus grande marge de manoeuvre lorsque les températures seront plus basses. En effet, comme sur votre portable, la durée de vie de la charge de la batterie dépend aussi de la température ambiante. Certaines villes comme Paris offrent 400 euros pour l'achat d'un deux-roues électrique, si on retranche ce montant aux 2499€ du prix de vente, on est dans les prix annoncés pour un scooter 50 à moteur thermique. La question d'acheter un deux-roues électrique peut donc se poser surtout qu'on gagnera sur le prix d'un «plein» mais on n'aura pas la liberté de l'autonomie pour cet EC-03 qui répond uniquement à des besoins précis. D'ailleurs, les aspects pratiques se limitent uniquement à un accroche-casque sous la selle qui évitera de devoir le transporter avec soi le temps d'une petite course. La voie prise par Yamaha est malgré tout intéressante parce que proche de ce qu'on attend d'un cyclo 50cm3. On ne peut occulter les limitations de cette énergie dite propre que la capacité des batteries actuelles limite encore, mais rouler en ville en silence présente un certain plaisir pour les autres, mais aussi tout simplement pour soi.

essai du Yamaha EC-03 modèle 2011
Essai du Yamaha EC-03 modèle 2011

On aime bien

  • Maniabilité d'un vélo
  • Look plutôt sympa
  • Accessibilité

On aime moins

  • Autonomie réduite
  • Batterie fixe
  • Temps de charge
Quotidien
Loisir
Duo
On vous regarde
On le détaille

Commentez avec Facebook

Fiche technique du Yamaha EC-03 modèle 2011

Tarif (avril 2011)2 499 €
Puissance1,9ch à 2550tr/min
Couple9,6Nm à 280tr/min
Pneu avant60/100 12 pouces
Pneu arrière60/100 12 pouces
Frein avantTambour
Frein arrièreTambour
Hauteur de selle745mm
Poids (constructeur)56kg avec batterie
Autonomie25km (46 annoncée)
Vitesse maxi45km/h

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.yamaha-motor.fr, le site officiel de la marque.

Photos du Yamaha EC-03 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran du Yamaha EC-03 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600