Essai du BMW C Evolution modèle 2014

Réalisé par Jean-Michel Lainé - Photos Cathy Dubuisson

BMW s'est lancé dans les maxi scooters avec le C 600 Sport et le C 650 GT début 2012, deux machines qui partagent la même architecture mais répondent à des besoins différents. La version électrique devrait arriver au printemps 2014 avec un scooter équivalent permis B donc 125, mais aux performances surprenantes dans cette catégorie en raison du couple instantané délivré par le moteur électrique. Pour l'heure, un premier prototype est à l'essai avec ce BMW C Evolution qui permet déjà de se faire une idée de la cinématique de l'engin et de son ergonomie à défaut de découvrir son équipement complet.

Vidéo de notre essai du BMW C Evolution modèle 2014

Comme bon nombre de véhicules électriques pensés comme tels dès le départ, les batteries sont au centre de l'architecture. Ici, elles forment toute la partie centrale (derrière la partie verte fluo et sous la selle du pilote) pour soutenir à l'avant un petit bout de cadre où vient se fixer la fourche, et à l'arrière, la boucle arrière. Il n'y a pas de cadre à proprement parler, le caisson qui accueille les batteries le remplace. Les batteries haute tension ont une capacité de 8kWh et sont refroidies par air. Le moteur électrique est refroidi par un liquide. Un système de récupération d'énergie à la décélération permet de prolonger l'autonomie qui peut atteindre 100 km selon BMW. La recharge se fait au plus vite en 3 heures grâce au chargeur intégré dans le vide-poche gauche. On peut le brancher sur une borne de recharge spécifique ou sur une prise de courant classique.

Photo du BMW C Evolution modèle 2014
Photo du BMW C Evolution modèle 2014

Les performances sont actuellement surprenantes sur ce prototype pour la simple raison que si la puissance délivrée est de 11 kW (15 ch), celle en pointe est de 35 kW (47.5 ch) ce qui oblige actuellement d'être en possession du nouveau permis A1 ou d'un permis moto. Lors de son véritable lancement, le C Evolution devrait être compatible avec un permis B (auto) comme n'importe quel 125 cm3. Le couple instantané lorsqu'on s'élance sera par contre spécifique à cette motorisation électrique. Le C Evolution est très vif au départ comme sur les relances et aucun anti patinage ne veille au grain pour l'heure. On est plus proche en accélération d'un 250 ou 300 thermique. Le C Evolution est toutefois limité à 120 km/h électroniquement en vitesse de pointe. Ses 100 kg de batteries placées très bas et la rigidité du châssis lui assurent une excellente stabilité à haute vitesse en ligne droite comme dans les virages rapides. Sa conduite est très sécurisante et se fait presque en silence exception faite du petit sifflement qui nous accompagne . L'autre spécificité est l'extrême maniabilité du scooter. Malgré ses dimensions, il se laisse manier sans aucune résistance pour tournicoter autour des voitures ou manoeuvrer dans un endroit exigu. Il accuse pourtant une masse sur la balance de 265 kg en état de marche qui ne laissait pas forcément présager de cette légèreté à la conduite. On note enfin lorsqu'on relâche la poignée des gaz, une décélération semblable à ce qu'on peut trouver au guidon d'un scooter avec une motorisation thermique conventionnelle, la différence est que le C Evolution profite de cet instant pour récupérer un peu d'énergie pour ses batteries. Nous ne sommes donc pas en roue libre, comme c'est souvent sur cas que un « thermique » lorsqu'on passe sous les 20 km/h, ni en récupération extrême comme au volant de la Mini E où l'usage du frein devient presque inutile en conduite normale.

Si la conduite du C Evolution se révèle réellement agréable et pertinente pour un usage quotidien, reste l'inconnu de son équipement. Aujourd'hui on trouve des flancs lumineux qui ne resteront sans doute pas, des feux diurnes à LED, un frein de parking automatique lorsqu'on déploie la béquille latérale, un emplacement pour un casque intégral sous la selle du passager, et un grand écran au tableau de bord qui nous renseigne sur l'autonomie restante, la gestion instantanée de l'énergie selon la conduite, la température ambiante, etc. La bulle fumée trop basse pour être efficace sera sans doute rehaussée et claire. On ne sait pas si le klaxon (très puissant d'ailleurs) sera complété d'une petite cloche pour alerter les piétons qui n'entendent pas arriver ce scooter silencieux. Quelques indiscrétions nous font dire que sur la version définitive plusieurs modes de conduite devraient être disponibles (sport, normal et pluie par exemple), que l'anti-patinage serait installé pour contenir l'important couple ainsi qu'une marche arrière pour faciliter le stationnement avec ce scooter de 265 kg ! Elle s'enclencherait par le bouton gris actuellement sans indication sur le guidon gauche.

Photo du BMW C Evolution modèle 2014
Photo du BMW C Evolution modèle 2014

Bilan

BMW est présent sur le marché de l'électrique avec ses autos i3 et i8, cette dernière ayant été récemment présentée au salon de Francfort. Pour le deux-roues, c'est ce prototype C Evolution qui préfigure ce qu'on pourrait voir arriver au printemps 2014 dans les concessions BMW Motorrad. L'équipement n'est pas totalement connu mais quelques bonnes idées ont fuité comme par exemple une marche arrière qui pourrait voir le jour ou différents modes de conduite. Quoi qu'il en soit, on peut se faire une idée de l'ergonomie de la machine et de sa prise en main. Avec un centre de gravité très bas, le C Evolution est très maniable et stable à la fois, ce qu'aucun scooter 125 conventionnel n'offre à un tel niveau. Le moteur électrique avec son couple important et disponible immédiatement délivre de franches accélérations même si au final, la vitesse de pointe est limitée électronique à 120 km/h, la vitesse maximale de tous les scooters 125 haut de gamme. Sécurisant, dynamique et assez pratique même si le coffre n'accueille qu'un casque intégral, le C Evolution augure une version finalisée qui ne devrait pas manquer d'intérêt pour un usage quotidien. Reste la question du prix totalement inconnu actuellement car si certaines villes subventionnent largement l'achat des véhicules électriques ce n'est pas le cas partout.

essai du BMW C Evolution modèle 2014
Essai du BMW C Evolution modèle 2014

On aime bien

  • Couple du moteur électrique
  • Rigueur et stabilité en courbe
  • Maniabilité à faible allure

On aime moins

  • Espace de rangement réduit
  • Quel équipement en version finale ?
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique du BMW C Evolution modèle 2014

Tarif (octobre 2013)Prototype non vendu
Puissance15 ch, 47.5 en crête
Couple72 Nm
Frein avantDeux disques de 270 mm
Frein arrièreDisque de 270 mm
Roue avant120/70 15 pouces
Roue arrière160/60 15 pouces
Hauteur de sellenc
Poids (constructeur)265 kg en état de marche
Autonomie annoncée100 km

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.bmw-motorrad.fr, le site officiel de la marque.

Photos du BMW C Evolution modèle 2014

Fond d'écran

fond d'écran du BMW C Evolution modèle 2014
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600